-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

lundi 16 septembre 2013

Belgique - 270 détenus touchent une allocation, pour rester à la maison!

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour diminuer les problèmes de surpopulation dans nos prisons! Le SPF Justice ne le crie pas sur tous les toits, mais pour inciter les détenus à accepter une surveillance électronique à la maison, on octroie une allocation aux plus démunis d'entre eux.
 
 Nous avons testé le bracelet electronique.
 
Cette allocation "entretien détenu" s'élève à 14 euros par jour ou 21 euros, selon que le détenu est cohabitant ou isolé. Elle est censée couvrir les frais de logement, de chauffage, d'électricité,... dont tout détenu "classique" bénéficie gratuitement lorsqu'il est réellement enfermé en prison.

A ce jour, 1600 détenus purgent leur peine de prison chez eux, sous surveillance électronique. Parmi eux, 270 touchent cette allocation. "Grâce à cette indemnité, la sélection des détenus ne se fait pas sur base de leurs moyens financiers, explique le directeur du Centre national de surveillance électronique, Pedro Ferreira-Marum. Les riches dehors, les pauvres en prison: on ne veut pas de cela en Belgique!"
 
Les détenus sans source de revenu sont donc payés par l'Etat pour rester à la maison.
La surveillance électronique explose en Belgique (chiffres), bracelet et boîte vocale comment ça marche, témoignage d'un condamné, où vivent ces détenus privilégiés, reportage au centre nationale de surveillance électronique à Bruxelles,...
Lire notre dossier complet dans les éditions de Sudpresse ce lundi 16 septembre ou à consulter via nos éditions numériques.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...