-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

mardi 24 septembre 2013

Chili - le président veut fermer une prison de luxe abritant des criminels de la dictature

Le président chilien envisage de fermer une prison de luxe où sont enfermés des criminels de la dictature de Pinochet.

Des criminels de la dictature chilienne d'Augusto Pinochet sont hébergés dans une prison de luxe. Construit en 2005 à Peñalolén, près de Santiago, le pénitencier de Cordillera comprend notamment des courts de tennis, des jardins et des salons pour les prisonniers, qui peuvent facilement recevoir des visites.

Manuel Contreras, chef de la police politique de la junte condamné à 400 ans de prison pour violations des droits de l'homme, y est emprisonné à vie. Une dizaine d'ex-militaires, gardés par des militaires et des policiers, y sont aussi hébergés.

Fermeture de cette prison à l'étude

Le président chilien Sebastian Piñera envisage de fermer ce pénitencier. Il a indiqué qu'une fermeture de cette prison était étudiée "sur la base du principe d'équité" de "toutes les personnes privées de liberté" et "la sécurité que l’État doit garantir à tous les prisonniers". "Nous prendrons notre décision dans les prochains jours", a-t-il ajouté.

Les conditions privilégiées de la prison de Cordillera ont soulevé l'indignation des organisations des droits de l'homme et des familles des quelque 3.200 morts et 38.000 personnes torturées de la dictature de Pinochet (1973-1990). Au nord de Santiago, se trouvé une autre prison, Punta Peuco, où sont également incarcérés des ex-militaires dans des conditions très confortables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...