Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

jeudi 26 septembre 2013

Viols au parloir de Toul - la mère et le beau-père condamnés à 20 ans aux assises du Bas-Rhin

La mère et le beau-père d'un garçon, jugés pour avoir violé l'enfant de 4 ans à de multiples reprises, notamment au parloir d'une prison, ont été condamnés mercredi à la peine maximale de vingt ans d'emprisonnement par la cour d'assises du Bas-Rhin, conformément aux réquisitions.

L'avocat général a également obtenu du jury, "de façon tout à fait exceptionnelle", la rétention de sûreté assortie d'un suivi sociojudiciaire pendant la durée maximale de 5 ans, pour Sabrina B., 25 ans, et Lionel Barthélémy, 31 ans.

"La peine est d'une rigueur exemplaire, proportionnelle à la gravité des faits commis", a commenté l'avocat de la partie civile, Me Yannick Pheulpin. Il s'est particulièrement félicité du "retrait total de l'autorité parentale" décidé par la cour.

Me Dominique Bergmann, avocat de la mère, a reconnu que "les faits sont graves" mais jugé la peine "excessive", car équivalent pratiquement à "un verdict d'infanticide".

Me Marie Elgard, autre avocate de Sabrina B., a déploré que le verdict se soit "basé sur des impressions après le visionnage (par les jurés) des vidéos" des viols subis par le garçonnet.

La défense de Sabrina B. a immédiatement fait part à la presse de son intention de faire appel.

L'avocat de Lionel Barthélémy a indiqué pour sa part qu' "on s'attendait à ce verdict". Il a regretté "que l'altération du discernement de (son) client n'ait pas été prise en compte".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...