-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 11 octobre 2013

Agen - Il n'y aura plus de faveur pour les premiers surveillants de l'Enap

La directrice de l’administration a indiqué que l’octroi du délai de route était soumis à conditions.
 
Avant la cérémonie, Isabelle Gorce, directrice de l'Enap,a rencontré les représentants des premiers surveillants.

Avant la cérémonie, Isabelle Gorce, directrice de l'Enap,a rencontré les représentants des premiers surveillants.

Les premiers surveillants ont finalement participé à la cérémonie de fin de formation qui leur était destinée, jeudi à l’École nationale d'administration pénitentiaire (Enap). Et ce, même s’ils ont menacé du contraire, mercredi, quand ils ont eu vent de la suppression de leur délai de route, un temps de répit accordé avant une nouvelle affectation et un changement de domicile (lire notre précédente édition).
Jeudi, les représentants des 230 agents en fin de formation ont rencontré Isabelle Gorce, la directrice de l’administration pénitentiaire. L’occasion pour eux d’entendre que leur nouvelle patronne (nommée en août dernier) entendait faire pleinement appliquer la circulaire de 2003. Une circulaire conditionnant l’obtention de cette faveur qui a plutôt donné lieu jusqu’ici à des adaptations. Les premiers surveillants profitaient effectivement de délai de route après une formation à l’Énap.

Ce qui ne sera pas le cas que pour quelque 70 agents de cette 21e promotion, entrée à l’Énap en juin dernier et auprès de laquelle Isabelle Gorce aurait regretté les désagréments suscités par l’annonce de cette modification de la donne.
Sud Ouest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...