Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

samedi 13 septembre 2014

Des filets anti-projections en cours d'installation à la maison d'arrêt de Perpignan

Pour ceux qui s'interrogeraient sur ces pylônes qui ont curieusement poussé depuis le début de la semaine au sein de la prison de Perpignan, ces étais serviront en fait à soutenir de nouveaux filets anti-projections. Lesquels seront installés au-dessus de la cour de promenade de la maison d'arrêt.

 
L'opération, d'un coût d'environ 200 000 euros, qui a débuté il y a un mois devrait être bouclée fin septembre. Une réponse aux objets divers lancés par-desssus le mur d'enceinte au sein de l'établissement. "L'aboutissement surtout de demandes que l'on fait depuis des années, cinq au moins, insiste Johann Reig, secrétaire local Ufap/Unsa justice."Suite à un mouvement national début 2014 on a obtenu une enveloppe globale de 33 M € et puis lors de la visite de Christiane Taubira à Perpignan, on avait obtenu un rendez-vous avec sa directrice de cabinet au cours duquel nous avions soulevé cette problématique. Elle ne nous a pas oubliés".
 
Prochain combat du syndicat : les douches en cellule pour les détenus. Une partie du premier étage, la totalité des 2e et 3e étages de la maison d'arrêt mais également l'ensemble de la maison d'arrêt des femmes et du centre de détention n'en sont pas encore dotés. "Un projet a été fait, estimé à 3, 2 M€. Mais cela réglerait de nombreuses difficultés. Puis on n'oublie pas que l'arrêt des fouilles au parloir met toujours à mal la sécurité des personnels et que le fléau des matelas au sol perdure (24 actuellement). Avec la chaleur, on peut comprendre que ce soit tendu. Tout est lié"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...