-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 11 septembre 2014

EPM Quiévrechain - Blocage de l'établissement

Depuis ce jeudi matin, les surveillants de l'établissement pénitentier pour mineurs de Quiévrechain sont en mouvement.
En cause, la découverte d'une arme " Taser " au sein de la prison. « Là, c'était la goutte d'eau ! ».
Ce n'est pas le première fois que les surveillants de la prison pour mineurs de Quiévrechain découvrent des objets non-autorisés dans l'enceinte de l'établissement. Mais là, il s'agissait d'une arme.
« D'une lampe torche qui, à vrai dire, était ce qu'on appelle un Taser », c'est-à-dire un pistolet à impulsion électrique (arme de catégorie B). « Un avertissement de plus » pour la sécurité de l'ensemble des surveillants pénitentiaires qui, ce jeudi 11 septembre, ont montré leur mécontentement en procédant à « un blocage total de l'institution » dès 7h du matin.
L'ensemble des revendications étant rassemblé sous le slogan - en forme de question - « Allons-nous laisser notre peau au boulot ? ».
 
Ce mouvement, ayant notamment pour revendications « la sécurité préimétrique, le remplacement à neuf des moyens de communication et d'alerte ainsi que le transfert des détenus violents » pourrait « être reconductible », annonce l'intersyndicale du personnel pénitentiaire (FO, CGT, CFDT, UFAP, SPS).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...