-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 11 septembre 2014

EPM Quiévrechain - Blocage de l'établissement

Depuis ce jeudi matin, les surveillants de l'établissement pénitentier pour mineurs de Quiévrechain sont en mouvement.
En cause, la découverte d'une arme " Taser " au sein de la prison. « Là, c'était la goutte d'eau ! ».
Ce n'est pas le première fois que les surveillants de la prison pour mineurs de Quiévrechain découvrent des objets non-autorisés dans l'enceinte de l'établissement. Mais là, il s'agissait d'une arme.
« D'une lampe torche qui, à vrai dire, était ce qu'on appelle un Taser », c'est-à-dire un pistolet à impulsion électrique (arme de catégorie B). « Un avertissement de plus » pour la sécurité de l'ensemble des surveillants pénitentiaires qui, ce jeudi 11 septembre, ont montré leur mécontentement en procédant à « un blocage total de l'institution » dès 7h du matin.
L'ensemble des revendications étant rassemblé sous le slogan - en forme de question - « Allons-nous laisser notre peau au boulot ? ».
 
Ce mouvement, ayant notamment pour revendications « la sécurité préimétrique, le remplacement à neuf des moyens de communication et d'alerte ainsi que le transfert des détenus violents » pourrait « être reconductible », annonce l'intersyndicale du personnel pénitentiaire (FO, CGT, CFDT, UFAP, SPS).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...