-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

dimanche 30 novembre 2014

Metz - Le jour où mon compagnon est parti en prison

De hauts murs se sont dressés entre elle et son compagnon, le 20 août 2013. Il est incarcéré à Metz-Queuleu pour un braquage, elle se sent comme prisonnière à l’extérieur. « On ne se fait jamais au rythme carcéral… »
C’est son compagnon qui est incarcéré à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu.    Pourtant, Déborah se sent coupée du monde.  Photo Karim SIARI
Ils attendaient ce moment où les gendarmes convoqueraient Merzak, condamné à 5 ans de prison sans mandat de dépôt par le tribunal correctionnel en 2011. Une attente interminable, insupportable.

Braquage chez Cartier : les deux suspects mis en examen et écroués

Les deux hommes arrêtés mardi soir pour le braquage d'une bijouterie Cartier près des Champs-Elysées à Paris, suivi d'une course poursuite avec la police et d'une brève prise d'otage, ont été mis en examen samedi et écroués.
Paris, mardi 25 novembre. Les deux braqueurs ont été interpellés après avoir libéré le gérant d’un salon de coiffure pris en otage pendant une heure.

samedi 29 novembre 2014

Quand J.J. Urvoas (PS) permet à D. Raimbourg (PS) de proposer de les vider

Jean-Jacques Urvoas, qui rêve d’être garde des Sceaux à la place de Christiane Taubira, a retoqué le 13 novembre dernier en commission des lois l’amendement permettant de prolonger le moratoire sur l’obligation de l’encellulement individuel – le fait de disposer d’une cellule par personne incarcérée – prévu par la loi depuis 1875.
Prisons. Quand J.J. Urvoas (PS) permet à D. Raimbourg (PS) de proposer de les vider
 
D’où une situation ubuesque qui permet à Dominique Raimbourg (PS) de rebondir en proposant de se conformer à la loi…en vidant les prisons.

Saint-Martin-de-Ré (17) - trafic de cannabis à la prison

Un trafic de résine de cannabis et d’herbe était organisé au sein de la centrale de Saint-Martin-de-Ré. Un prévenu a été condamné à quatre ans de prison ferme. Un autre, à trois ans. 

Saint-Martin-de-Ré (17) : trafic de cannabis à la prison
 
Jeudi après-midi, le Rochelais Ludovic Goichon, 35 ans, dont déjà douze passés derrière les barreaux, surtout pour des affaires de stupéfiants, a été condamné par le tribunal correctionnel de La Rochelle à quatre ans de prison ferme. Il reste en détention puisqu'il purge déjà une peine de six ans.

Un détenu se pend dans sa cellule, près de Toulouse

Un homme détenu à la prison de Seysses, près de Toulouse, s'est suicidé dans sa cellule ce samedi.
Un surveillant de prison (illustration)
 
Un détenu a été retrouvé pendu ce samedi 29 novembre au matin, à la maison d'arrêt de Seysses (Haute-Garonne), près de Toulouse.

vendredi 28 novembre 2014

Une plainte contre ceux qui ont pris les images de Nabilla en prison et contre les diffuseurs.

Des photos de Nabilla dans la cour de prison, et une courte vidéo. C'est ce que proposent respectivement le magazine Closer et son site internet ce vendredi 28 novembre.

Des images provenant d'une autre détenue ou d'un employé de la prison de Versailles ?

Grégory est-il mort du racket à la prison de Saint-Quentin-Fallavier?

Le 13 septembre 2013, Grégory Ducastel était retrouvé mort, pendu, dans sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier.
Grégory avec sa famille © France 3 Alpes
Aujourd'hui, ses proches se battent pour que l'enquête avance. Ils sont persuadés que le détenu ne souhaitait pas mettre fin à ses jours mais qu'on l'a poussé à bout.

Les détenus avaient menacé la famille du directeur de la maison d'arrêt de Bois d'Arcy

Deux détenus comparaissent vendredi après-midi devant le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines). Ils sont soupçonnés d'avoir exercé des menaces sur la famille du directeur de la maison d'arrêt de Bois d'Arcy.
ARCHIVES. Le tribunal de Versailles. 

 L'affaire commence lorsqu'une feuille circule avec les coordonnées personnelles du directeur et de deux autres cadres de la maison d'arrêt.             

Gironde - 5 surveillants blessés par des détenus à Gradignan

À trois reprises, jeudi, des heurts se sont déclarés au centre pénitentiaire.
 
Gironde : cinq surveillants blessés par des détenus à Gradignan

Journée noire hier au centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan. Cinq surveillants ont été blessés, avec plus ou moins de gravité, lors de heurts avec des détenus.

Marseille - poignardé, un détenu de 21 ans est entre la vie et la mort

L'auteur, âgé de 18 ans, aurait vengé un membre de sa bande
Faits divers - Justice - Actualités - Marseille : poignardé, un détenu de 21 ans est entre la vie et la mort
En prison, nul ne peut résister en loup solitaire. C'est dans cet instinct de survie que naissent parfois des bandes rivales, quand elles ne le sont pas déjà hors les murs. Hier est survenu ce qui ressemble fort au "match retour" d'un terrible affrontement entre deux camps, dont le premier choc s'est déroulé il y a une quinzaine de jours, déjà à grands renforts de couteaux.

jeudi 27 novembre 2014

Un mois de prison ferme pour le joueur de foot Brandao

Coupable d’avoir donné un coup de tête à Thiago Motta dans les couloirs du Parc des Princes après le match entre le PSG et Bastia, Brandao a été condamné à un mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris.
Un mois de prison ferme pour Brandao
 
Un jugement qui est allé plus loin que la recommandation du Procureur, qui avait demandé 8 mois de prison avec sursis pour le joueur bastiais.

Mort d'au moins 21 détenus vénézuéliens

Au moins 21 prisonniers en grève de la faim sont morts mercredi 26 novembre au Venezuela des suites d'une intoxication médicamenteuse. Le gouvernement avait confirmé en début de soirée la mort de 13 détenus et 145 cas d'empoisonnement dans la prison d'Uribana (dans le sud-ouest du pays).

Ils avaient cessé de s'alimenter, mardi, pour protester contre les traitements inhumains et les violations des droits de l'homme dont ils étaient victimes de la part du personnel pénitentiaire de cet établissement de l'Etat de Lara.

Crise des recrutements: 1705 postes non pourvus à la Justice en 2013

Alors que 600 emplois supplémentaires sont prévus en 2015 au ministère de la Justice, un rapport du Sénat relève cette semaine que 1705 postes n'ont pas été pourvus l'année dernière. 
Crise des recrutements: 1705 postes non pourvus à la Justice en 2013
Le ministère de l'Education nationale n'est pas le seul à avoir du mal à recruter des fonctionnaires.

Des filets anti-projections à la prison de Troyes

Mercredi, le stationnement avait été interdit rue Hennequin, dans sa partie comprise entre la rue Vieille-Rome et la rue Boucherat, de 5 h à midi, afin que soient installés des filets anti-projections à la Maison d’arrêt.
Les pylones sont déchargés devant la Maison d’arrêt.

La surpopulation carcérale n'épargne pas Saint-Brieuc

C'est ce jeudi, la 21e journée nationale de la prison. A cette occasion, Ouest-France Saint-Brieuc met un coup de projecteur sur la réalité carcérale locale.

La surpopulation carcérale n'épargne pas la maison d'arrêt de Saint-Brieuc.

Comme toutes les prisons françaises, la maison d'arrêt de Saint-Brieuc affiche une importante surpopulation carcérale.

Surpopulation carcérale - Les propositions chocs de Dominique Raimbourg

Dos au mur. Dominique Raimbourg, le député socialiste de Loire-Atlantique missionné par Manuel Valls sur l'obligation inscrite dans la loi française d'emprisonner les détenus en cellule individuelle, mène en catastrophe ses auditions auprès des professionnels de la justice et de l'Administration pénitentiaire.
Dominique Raimbourg mène une mission sur l'obligation inscrite dans la loi française d'emprisonner les détenus en cellule individuelle.

Cellules individuelles : une aubaine pour les détenus ?

Le moratoire sur la loi pénitentiaire de 2009 qui rend obligatoire les cellules individuelles en prison a pris fin mardi. Doit-on s’attendre à de multiples recours contre l’administration pénitentiaire ?

Cellules individuelles : une aubaine pour les détenus ?
 
L’info.Depuis mardi, la France est hors-la-loi. Le moratoire sur la loi pénitentiaire de 2009 qui oblige l’Etat à fournir des cellules individuelles aux détenus vient de prendre fin. Le principe n’est pas nouveau.

Maison d'arrêt de Nantes - Une femme tente de se suicider

Mardi, vers 13 h, les surveillants sont intervenus pour secourir une détenue à la maison d'arrêt. Elle venait de tenter de mettre fin à ses jours. Son pronostic vital est engagé.

Une femme a tenté de mettre fin à ses jours dans sa cellule de la maison d' arrêt de Nantes.

Son pronostic vital reste engagé. Une femme de 58 ans a été retrouvée dans un état critique, mardi, dans sa cellule de la maison d'arrêt de Nantes.

Landes - le surveillant de prison dealait du cannabis avec les détenus

L'homme a été interpellé en possession de résine de cannabis alors qu'il rejoignait son poste au centre pénitentiaire Pémégnan de Mont-de-Marsan
Landes : le surveillant de prison dealait du cannabis avec les détenus
 
L'information gênante sera restée confidentielle pendant près de six semaines. Nos investigations permettent néanmoins d'affirmer qu'un agent du centre pénitentiaire Pémégnan de Mont-de-Marsan est actuellement au centre d'une affaire de trafic de cannabis au profit des détenus.

Justice - 100 millions d'euros pour boucler 2014

La ministre de la justice Christiane Taubira a annoncé avoir obtenu le dégel de 100 millions d'euros de crédits pour boucler l'année 2014.


Ces crédits de la loi de finances initiale avaient été immobilisés, « gelés », explique la garde des sceaux dans un communiqué, comme pour l’ensemble des ministères, afin de constituer « une réserve de précaution » et permettre au gouvernement de faire face « aux aléas de la gestion 2014 ». Le dégel « anticipé » des crédits permettra aux administrations déconcentrées et centrales « de disposer rapidement des crédits et de terminer l’année 2014 dans les meilleures conditions ».

mercredi 26 novembre 2014

Pas d’encellulement individuel avant 2025 au moins

Quand va-t-on sanctionner les responsables de ce scandale pour travail non fait ? Vous savez, cette retenue sur salaire qu'on ne se gêne pas de nous faire à nous simples agents !

L’administration pénitentiaire l’a reconnu sans détour : l’encellulement individuel n’est pas pour demain. Ni même pour dans dix ans.
Le principe en avait pourtant été retenu dès 1841 ; la loi l’a rendu obligatoire en 1875, puis en 2000 et enfin en 2009, avec un moratoire de cinq ans, le temps de s’organiser.
La loi pénitentiaire a été publiée le 25 novembre 2009, le moratoire a donc expiré mardi, et près de 40 000 détenus peuvent ainsi engager un recours pour faire respecter la loi – la chancellerie a d’ailleurs provisionné 20 millions d’euros par an pour éponger les dédommagements qui ne manqueront pas de lui être réclamés.

Encore deux agressions à la maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone

Deux agents pénitentiaires ont à nouveau été blessés lundi à la prison de Villeneuve-lès-Maguelone.

On ne sait plus quoi écrire au sujet de la maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone. Théâtre, semaine après semaine, d'agressions de détenus sur des gardiens.

Preuve encore lundi.

Prison de BEAUVAIS - Le gros œuvre de la prison est terminé

La livraison est toujours prévue pour la mi-2015, annonce sans autre précision Spie-Batignolles, constructeur des 594 nouvelles places du centre de détention.

L’enveloppe est prête, restent à faire les aménagements intérieurs (Photo N. VERCELLINO)L
’enveloppe est prête, restent à faire les aménagements intérieurs
 
Le gros œuvre du centre pénitentiaire de Beauvais est terminé, annonce le constructeur Spie Batignolles. Les différents corps techniques prennent le relais pour aménager 594 places de détention sur 33 000 m². Le gros œuvre avait débuté en septembre 2013. La livraison est prévue mi-2015 pour ce chantier de 85,4 millions dans le quartier Saint-Jean, sur un site sécurisé situé au sud de Beauvais en direction de Saint-Martin-le-Nœud, à proximité du bois Quéquet.

Tir mortel de flash-ball : un policier doit être jugé aux assises

Le policier auteur d’un tir de flash-ball mortel en 2010 ne sera pas jugé par le Tribunal correctionnel.

Tir mortel de flash-ball : un policier doit être jugé aux assises
Le tribunal correctionnel de Marseille s'est déclaré incompétent mardi pour juger pour "homicide involontaire" un policier, auteur d'un tir de flash-ball, en 2010, présenté comme le seul mortel en France. Le tir "n'est ni accidentel ni involontaire", a fait valoir le président du tribunal Fabrice Castoldi, concluant qu'il reviendrait "à la juridiction compétente", autrement dit une cour d'assises, de juger le policier.

Nabilla : les prochaines étapes judiciaires qui attendent la starlette

Après le rejet de sa demande de remise en liberté par la cour d'appel de Versailles, Nabilla sera réentendue par la juge d'instruction et confrontée à Thomas Vergara.

La starlette de télé-réalité, Nabilla (image d'illustration)

L'enquête n'est pas encore terminée et Nabilla reste en détention provisoire. Après les déclarations de Thomas Vergara devant le juge la semaine dernière, la cour d'appel de Versailles a rejeté la demande de remise en liberté de Nabilla afin d'empêcher que les deux stars de la télé ne se rencontrent et modifient encore leur version des faits. Alors, quelles seront les prochaines étapes judiciaires de l'affaire ? 

Cellules individuelles : la France ne respecte pas sa propre loi

La France se trouve depuis ce mardi en dehors de sa propre loi avec l'expiration officielle du moratoire sur le texte qui oblige à respecter le principe de l'encellulement individuel.
Un texte vieux de 140 ans mais jamais appliqué. La ministre de la Justice avait reconnu l'objectif impossible à atteindre mais elle refuse l'idée d'un nombre maximal, un numerus clausus, de détenus.
Il s'agit sans doute d'un record en la matière. Un texte de loi qui existe depuis 140 ans et qui depuis 140 ans n'est pas appliqué. De la pure et simple indifférence aux moratoires successifs, la France a réussi à ne jamais respecter le principe de l'encellulement individuel, qu'elle a pourtant elle-même gravé dans le marbre de la loi... en 1875.

Jean-Jacques Urvoas: "Il faut construire davantage de prisons"

Depuis mardi, la France ne respecte pas le principe de "l'encellulement individuel" dans ses prisons, en surpopulation constante depuis des années. Une situation dénoncée ce mercredi chez Jean-Jacques Bourdin par le président PS de la commission des lois de l'Assemblée, Jean-Jacques Urvoas.
Jean-Jacques Urvoas, ce mercredi chez Jean-Jacques Bourdin. 
  Jean-Jacques Urvoas, ce mercredi chez Jean-Jacques Bourdin.

CGT : le bureau de Lepaon lui aussi rénové à grands frais

Le "Monarque" Lepaon (le bien nommé) et son équipe oublient manifestement qu'ils sont syndicalistes... Leurs adhérents apprécieront...
Outre les coûteux travaux réalisés dans l'appartement de fonction de son numéro un Thierry Lepaon, la CGT a également dépensé 62.000 euros pour rénover son bureau au siège de la centrale à Montreuil, près de Paris, affirme le Canard enchaîné à paraître ce mercredi.
Thierry Lepaon lors d'une réunion publique le 16 octobre 2014 à Paris  ( AFP/Archives / Thomas Samson )

mardi 25 novembre 2014

Dans son rapport, Urvoas s'oppose à la construction de prisons

Alors que le moratoire sur le droit des détenus d'être seuls en cellule se termine le 25 novembre, le président PS de la Commission des lois, Jean-Jacques Urvoas, propose dans un rapport des solutions pour éviter l'immobilisme. 
Dans son rapport, Urvoas s'oppose à la construction de prisons
Jean-Jacques Urvoas, député PS du Finistère.

Développer les aménagements de peines et les alternatives à la prison, instaurer un numerus clausus, rendre prioritaires les détenus vulnérables ou les prévenus, voire accorder des remises de peines aux détenus subissant la surpopulation carcérale.

Bapaume - un mois de prison en plus pour avoir caché son portable «in corpore»

C’est par visio-conférence que la jeune prévenue a dû répondre de ses actes lorsqu’elle était à la prison de Bapaume. En cause : une détention de téléphone portable illiégale en détention...
 
Cette dernière étant actuellement en détention ailleurs en France, elle a expliqué lundi comment elle avait réussi à faire rentrer un portable dans l’enceinte de la maison d’arrêt.

Exclusif - La contrôleure générale des prisons favorable au numerus clausus en détention

Le principe a été acté en... 1875. Or, près de cent quarante ans plus tard, la loi imposant un détenu au maximum par cellule est encore loin d'être appliquée. Avec 66 530 personnes incarcérées au 1 er novembre pour 57 860 places, la surpopulation carcérale reste dramatiquement élevée.
Seuls 39%des détenus sont incarcérés dans une cellule individuelle. En maison d’arrêt, le taux chute même à 16%.

Le contrôleur des prisons favorable à un numerus clausus contre la surpopulation carcérale

Adeline Hazan estime à plus de 1 000 le nombre de détenus dormant au sol chaque nuit et juge qu’il «est temps de faire entrer le droit en prison».

 
Les cellules individuelles deviennent obligatoires à partir de ce mardi.

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, se dit mardi dans le Parisien et Aujourd’hui en France favorable à un «numerus clausus» ou «seuil» limite d’incarcération pour endiguer la surpopulation carcérale. 

Un drone saisi après avoir survolé la maison d'arrêt de Bois d'Arcy

Ce n'est (malheureusement) que le début...
 
Un drone a été découvert, lundi matin dans un arbre près du mur d'enceinte, après avoir survolé la maison d'arrêt de Bois d'Arcy (Yvelines).
ARCHIVES. La maison d'arrêt de Bois d'Arcy. 

Un seul prisonnier par cellule : la France hors-la-loi ce mardi

Comme d'hab, on continue de foncer dans le mur sans que personne ne prenne ses responsabilités... LAMENTABLE ! Les dindons ? Les agents qui ont à gérer des taules pleines à craquer avec des effectifs de misère : de la chaire à canon !
Et puis, pour ne rien gâcher, on se fout également du contribuable...
 
Si la France avait respecté ses engagements, il ne devrait y avoir ce mardi qu'un seul détenu par cellule dans les prisons françaises : le principe de l'encellulement individuel entre en effet en vigueur aujourd'hui. Mais fin octobre seuls 26.341 des 67.806 détenus étaient seuls en cellule. La France s'expose donc à des poursuites en justice.
                              

Varennes-le-Grand - Les surveillants de la prison en colère

Réclamant le départ du directeur, Mohammed Seba, les surveillants du Centre pénitentiaire l’ont bloqué toute la journée d’hier.
 
Embrasée vers 7 heures, la rangée de pneus a dégagé une immense chaleur et provoqué une colonne de fumée noire visible à de nombreux kilomètres. Photo Ch.R.
Embrasée vers 7 heures, la rangée de pneus a dégagé une immense chaleur et provoqué une colonne de fumée noire visible à de nombreux kilomètres.

Ça dysfonctionne totalement depuis son arrivée, et il n’entend rien ». Pour Thierry Cordelette, représentant régional de l’Ufap (syndicat très représenté à Varennes-le-Grand, parmi les 119 surveillants), « il n’y a plus de dialogue possible » avec le directeur du Centre pénitentiaire, Mohammed Seba.

Le regroupement d'islamistes radicaux présumés en test à Fresnes

C'est une expérimentation, inédite, dans l'univers carcéral.
Plusieurs dizaines de Français djihadistes présumés de retour de Syrie sont incarcérés dans l'attente de leur procès et l'administration pénitentiaire tente une expérience à la prison de Fresnes pour éviter que ces détenus considérés comme islamistes radicaux, ne fassent du prosélytisme derrière les barreaux : ils sont regroupés.
  
A la prison de Fresnes, derrière les hauts murs de pierre couverts de barbelés, les détenus considérés comme des islamistes radicaux sont désormais dans les mêmes cellules, ou des cellules voisines les unes des autres, toutes au même étage d'un même bâtiment, aux côtés d'autres détenus qui étaient déjà un peu à l'écart, les détenus dits médiatiques, journalistes, douaniers, ou policiers.

Mont-de-Marsan : règlement de comptes à coups de poêle au centre pénitentiaire

Cinq détenus comparaissent ce mardi matin devant le tribunal correctionnel pour violences, dans le cadre d'une procédure de comparution immédiate
 
Mont-de-Marsan : règlement de comptes à coups de poêle au centre pénitentiaire
Les prisonniers auraient tendu un guet-apens à un autre détenu, en l’emmenant en dehors du champ des caméras de vidéosurveillance pour mieux le molester
 
Une affaire heureusement assez rare à Mont-de-Marsan va s'inviter ce mardi matin au tribunal correctionnel.

Taubira "très réservée" sur le regroupement des détenus présumés islamistes radicaux

Invitée de France Info, Christiane Taubira a commenté le racisme aux Etats-Unis, la volonté de Nicolas Sarkozy d'abroger le mariage pour tous et donc l'expérimentation en cours à la prison de Fresnes. 
  
"C'est une initiative d'un directeur d'établissement que l'administration pénitentiaire suit de près". C'est ainsi que Christiane Taubira a commenté l'expérimentation en cours à Fresnes, le regroupement de plusieurs dizaines de Français djihadistes présumés de retour de Syrie et incarcérés dans l'attente de leur procès. Un test sur lequel elle est "très réservée sur cette idée". 

Christiane Taubira sur l'affaire Michael Brown "Ca n'arrive qu'aux mêmes, des gamins afro-américains"

La ministre de la Justice Christiane Taubira était l'invitée de France Info ce mardi 25. Elle a réagi à l'absence de poursuites retenues contre le policier responsable de la mort de Michael Brown aux Etats-Unis.
 
Elle est également revenue sur la mort de Rémi Fraysse, les violences faites aux femmes et l'incarcération en France.

lundi 24 novembre 2014

Une personne par cellule pour en finir avec la politique du tout carcéral

Le 25 novembre 2014, les articles du code de procédure pénale prévoyant l'encellulement individuel entreront en application, au terme du moratoire de cinq ans prévu par l'article 100 de la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009. Une nouvelle fois, l'échéance ne sera pas honorée.

Nous savons que ce n'est pas de places de prison dont nous manquons mais de courage collectif.
Il y a des décisions politiques qui honorent les décideurs qui les prennent. Elles résultent d'une réflexion nourrie par l'éthique et confortent notre capacité à vivre ensemble.

L’objectif d’un détenu par cellule n’est pas atteint

En 2009, le Parlement a donné cinq ans à l’État pour permettre aux détenus qui le souhaitent de bénéficier d’une cellule individuelle. À l’échéance de ce délai, on reste encore très loin de l’objectif.
Une cellule du centre pénitentiaire pour hommes de Vézin-Le-Coquet (Ille-et-Vilaine, d'une capaci...
 
Les détenus sont placés seuls en cellule, sauf s’ils demandent expressément l’inverse. Voilà ce que prévoit le code de procédure pénale depuis… 1875 ! Alors que la loi se voulait à l’époque punitive – il s’agissait de renforcer l’isolement – la réforme pénitentiaire de 2009 a consacré un droit à « l’encellulement individuel », donnant cinq ans aux pouvoirs publics pour lui donner corps.
Mais aujourd’hui, le compte n’y est pas. Seuls 38 % des détenus bénéficient d’une cellule individuelle alors que 85 % d’entre eux affirmaient ce désir lors des récents états généraux de la condition pénitentiaire.

Prison de Sequedin : les gendarmes courent après deux jeunes soupçonnés de lancer des colis par-dessus l'enceinte

Ce dimanche aux alentours de 16 heures, des habitants d’Hallennes-lez-Haubourdin, commune jouxtant la maison d’arrêt de Sequedin, ont reçu la visite de gendarmes du PSIG, ainsi que de réservistes appelés en renfort.

http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20141124/226442222_B974126769Z.1_20141124122048_000_GLP3H35VV.1-0.jpg
«  Mon épouse les a vus dans le jardin, ils cherchaient à regarder à l’intérieur de l’abri  », témoigne un Hallennois. Un peu plus tôt, des gendarmes en patrouille voient deux jeunes hommes, chemin de la Plaine, juste devant la prison, s’enfuir à toutes jambes à la vue de leur voiture.

Riom - Y a-t-il trop de travailleurs détachés sur le chantier de la nouvelle prison ?

France 2 vient ainsi de se rendre sur le chantier de construction du futur centre pénitentiaire à Riom. Et a recueilli, en caméra cachée, un témoignage de salarié polonais disant commencer du lundi au vendredi à 7 h et finir à 17 h ; samedi à 7 h et à 15 h, soit dix heures de plus que l’amplitude horaire maximale légale.
 
« Une présence sur le chantier dans ces amplitudes, c’est possible, concède la société Spie Batignolles par la voix du directeur de site, Nicolas Delplanque.

Varennes-le-Grand - Grosse tension au Centre pénitentiaire

Depuis 6h30 ce lundi matin, le Centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand est bloqué par les surveillants, qui réclament le départ du directeur, Mohamed Seba.

"On est dans le dur". Pour Thierry Cordelette, représentant régional de l'Ufap (syndicat très représenté à Varennes-le-Grand), "il n'y a plus de dialogue possible".

En froid depuis de nombreux mois avec leur directeur, les surveillants du Centre pénitentiaire sont passés à la vitesse supérieure, après un premier mouvement "d'avertissement" début octobre.

Spie Batignolles achève le gros œuvre de 3 centres pénitentiaires

L'entreprise travaux Spie Batignolles a mis un point final à la phase de gros oeuvre sur trois chantiers de centres pénitentiaires à Beauvais (60), Valence (26) et Riom (63).
Spie Batignolles achève le gros oeuvre de 3 centres pénitentiaires
 
 Le gros oeuvre a officiellement été achevé sur les chantiers des centres pénitentiaires de Beauvais (Oise) et de Valence (26) débutés quelques semaines avant le lancement du chantier du centre pénitentiaire de Riom dans le Puy de Dôme. Sur ce dernier, la dernière grue du chantier a été démontée à la mi-novembre.

Encellulement individuel - Jean-Jacques Urvoas (PS): "La pénitentiaire devrait faire une révolution"

Moratoire sur l'encellulement individuel : J-1
Le Ministère a déjà provisionné aux alentours de 30 millions d'Euros pour "indemniser" les détenus qui ne manqueront pas d'attaquer en Justice pour non-respect de la Loi par l'Etat !
 
Le président de la Commission des Lois PS de l'Assemblée Jean-Jacques Urvoas explique pourquoi il a refusé à Taubira un nouveau moratoire au droit pour les détenus d'être seul en cellule. Pour lui, la surpopulation carcérale impose aussi de ne pas les laisser 22 heures sur 24 en cellule. 

dimanche 23 novembre 2014

Dans la rue à Lure pour défendre les services publics de proximité

Près de 400 personnes, élus, militants et habitants de Lure et sa région ont manifesté ce samedi dans les rues de la sous-préfecture haut-saônoise pour le maintien des services publics et de la maison d’arrêt.
Si la manifestation était bon enfant sous un beau soleil de fin d’automne, les slogans et la détermination étaient cependant de mise pour cet après-midi de mobilisation consacré à la défense des services publics en général. Un dossier crûment éclairé depuis quelques mois par la fermeture de la prison de Lure pour cause de fissures dans le bâtiment.

samedi 22 novembre 2014

Prison de Los Angeles - une aile est réservée aux gays et aux transgenres

C'est l'un des plus grands centres pénitentiaires des États-Unis. Mais la prison centrale pour hommes de Los Angeles est surtout la seule du pays à disposer d'une aile totalement réservée aux gays et transgenres.
Une aile est réservée aux gays et transgenres, au sein de la prison centrale de Los Angeles.
C'est ce que révèle un reportage du Los Angeles Weekly.La section "K6G" a été créée en 1985, à la suite d'un procès intenté par l'Union américaine pour les libertés civiles pour protéger les homosexuels de la violence physique dont ils sont souvent victimes, rapporte Slate.

Lure - trains prisonniers !

Services publics - La mobilisation pour le maintien de la prison de Lure marquée, hier soir, par le blocage symbolique de trains en gare de Lure.
Lure : trains prisonniers !

Lure. « Ne mettez surtout pas de banderoles devant les locos. Mais face aux voitures pour que les voyageurs voient.

Prison de La Santé - l'Apij signe le contrat de rénovation, réouverture fin 2018

L'Agence pour l'immobilier de la justice (Apij) a signé avec un consortium baptisé Quartier Santé le contrat de partenariat public-privé (PPP) portant sur la rénovation de la maison d'arrêt parisienne de La Santé, qui devrait rouvrir fin 2018.
La_sante_prison_michael_c_berch

 L'engagement a été signé le 13 novembre par l'Apij, au nom de l'Etat, a indiqué samedi l'agence à l'AFP. Le consortium est composé de GTM Bâtiment, filiale du groupe de BTP Vinci, de Gepsa, filiale de l'énergéticien GDF Suez, et de BAM General partner limited, filiale du groupe britannique de capital-investissement 3i.

Expression - Pourquoi apporte-t-on des oranges aux prisonniers ?

Il faut tout de suite préciser qu’on n’apporte plus d’oranges aux prisonniers que dans l’expression consacrée.
Les règles de dépôt de colis sont extrêmement strictes en prison, et les marchandises prohibées nombreuses (en théorie du moins).    
 
Les prisonniers ont actuellement droit à un colis de 5 kg à Noël. Les produits frais sont notamment prohibés. Donc pas de fruits. L’orange reste néanmoins le symbole du cadeau dans des circonstances dont on se passerait bien, que l’on soit dans ou hors les murs de la prison. 

Perpignan : du cannabis découvert sur les proches des détenus

Une opération de contrôle à l'aide du chien spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants a été effectuée vendredi au sein de la prison de Perpignan, au parloir des familles.

Du cannabis et de l'argent en liquide ont été saisis sur les familles de détenus.
 
Trois membres des familles des détenus ont été interceptés, l'un en possession de 46 grammes de cannabis, l'autre avec 1 gramme et 116 euros, et un dernier avec 16 grammes. Ce dernier, en sortant, a proféré des menaces visant le surveillant qui l'avait confondu. Et le détenu qui compte parmi ses proches a fait de même. 

vendredi 21 novembre 2014

A lire absolument : Ce que va payer l'Etat pour maintenir la prison de la Santé à Paris

Le Démantèlement continue... En matière de gestion, c'est un total non-sens pour l'Etat ! Evidemment pas pour les sociétés privées où cela ressemble au jackpot (cf l'exemple des autoroutes).
Depuis 2002, le ministère de la Justice recourt au "PPP" pour assumer le coût de sa politique carcérale: il paie en loyer ce qu'il économise en travaux. Pour la Santé, la facture s'élèvera à 20 millions par an.
La prison de la Santé à Paris a accueilli ses premiers prisonniers en 1867. (AFP PHOTO/JOEL SAGET)

Allen & Overy sur la réhabilitation de la Prison de la Santé

Allen & Overy Paris a conseillé le consortium lauréat, mené par GTM Bâtiment, filiale du groupe Vinci Construction, et composé également de GEPSA (groupe GDF Suez) et BAM General Partner Limited (groupe 3i), dans le cadre du contrat de partenariat portant sur la reconstruction-réhabilitation de la maison d’arrêt de Paris – La Santé (MAPLS), dernier établissement pénitentiaire situé à Paris.
allenovery320

Lisez au moins : Jean-Jacques Urvoas (PS): "La pénitentiaire devrait faire une révolution"

Le président de la Commission des Lois PS de l'Assemblée Jean-Jacques Urvoas explique pourquoi il a refusé à Taubira un nouveau moratoire au droit pour les détenus d'être seul en cellule. Pour lui, la surpopulation carcérale impose aussi de ne pas les laisser 22 heures sur 24 en cellule. 
 
Pourquoi se retrouve-t-on à nouveau, sans aucune anticipation, à évacuer le droit à l'encellulement individuel avec un moratoire?

Christiane Taubira réaffirme ses engagements pour Mayotte

Après son déplacement à Mayotte les 13 et 14 octobre derniers, la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, "très touchée par l’accueil qui lui a été réservé, renouvelle ses remerciements aux Mahorais et sa confiance aux personnels de Justice", explique-t-on dans un communiqué de presse qui apporte des précisions quant à la mise en place des engagements pris la ministre.
Christiane Taubira réaffirme ses engagements pour Mayotte

Gradignan - Le meurtrier d’Emma s’est suicidé en prison

Adrien Guisard, le meurtrier présumé d’Emma Deboulle-Arro, la Française de 19 ans retrouvée morte à Barcelone dimanche, a été retrouvé pendu dans sa cellule du centre pénitentiaire de Gradignan (Gironde), ce vendredi à l’aube.

Le meurtrier d’Emma s’est suicidé en prison
 
Adrien Guisard a emporté avec lui une partie de ses secrets. Ce jeune homme de 24 ans, originaire de Lescar (Pyrénées-Atlantiques), accusé d’avoir tué sa compagne dimanche dernier à Barcelone (Espagne), s’est donné la mort ce vendredi matin, en prison.

Pour les détenus de Poissy, un CV high-tech après la case prison

"Des tablettes, j'en avais encore jamais vues il y a deux semaines." Comme Giovanni, plusieurs détenus de la Centrale de Poissy (Yvelines) ont obtenu le diplôme d'infographie-maquettiste multimédia, une première en France pour cette prison qui mise sur la réinsertion version high-tech.

Pendant 9 mois, à raison de 25 heures par semaine en alternance avec leur emploi dans la prison, douze détenus, recrutés pour leur motivation, ont suivi "une formation haut de gamme, en phase avec le marché du travail", selon le directeur de l'établissement François Goetz. Neuf ont finalement décroché le précieux sésame.

Quel type d’établissement sera la nouvelle prison de Loos ?

Alain Jégo, directeur interrégional de l’administration pénitentiaire, nous donne quelques pistes...

 La prison de Loos est à l’état de friche depuis sa fermeture en octobre 2011. PHOTO ARCHIVES PIB VDNPQR

Nous nous sommes procuré un document interne à l’administration pénitentiaire, indiquant que la prison de Loos sera bel et bien reconstruite, et ce à partir de 2016. Il se murmure que la nouvelle prison pourrait ouvrir en 2022. Le directeur interrégional de l’administration pénitentiaire Alain Jégo confirme.

Maison centrale d'Alençon-Condé. La troisième aile accueille des détenus

Depuis mercredi, la 3e maison centrale du centre pénitentiaire de Condé/Alençon accueille des détenus.

La MC3 de la prison d'Alençon a ouvert lundi.

Ouvert en mai 2013, le centre pénitentiaire d'Alençon-Condé-sur-Sarthe est réputé comme étant le plus sécuritaire de France.

Cannabis - le rapport qui relance la dépénalisation

Sanctionner l'usage de cannabis par une contravention, l'idée revient sur le devant de la scène avec un rapport parlementaire qui préconise cette solution.

Du cannabis.
 
Constatant que la politique de prohibition adoptée par la France depuis 1970 n'a pas empêché la hausse de la consommation de drogues, les deux auteurs d'un rapport d'information parlementaire rendu public hier, la députée socialiste de Montpellier Anne-Yvonne Le Dain et son collègue UMP d'Ajaccio Laurent Marcangeli, s'accordent «a minima» sur l'idée de «contraventionnaliser» l'usage de cannabis, ont-ils expliqué.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...