-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 31 décembre 2015

Je vous souhaite une excellente année 2016 :)

Je vous souhaite à tous une excellente année 2016 !


N'oubliez pas de passer de bons moments avec vos proches et vos amis, même s'ils sont loin... Aujourd'hui la technologie nous permet d'avoir non seulement un contact audio, mais aussi visuel, type Skype.

Angers: Un an de prison pour le détenu admirateur de Daesh

L’homme condamné pour viol a plusieurs fois fait apologie du terrorisme…
 
Illustration d'un gardien de prison. Ici à Strasbourg le 14 avril 2015
 
Un Tunisien détenu à la maison d’arrêt d’Angers a été condamné à un an de prison supplémentaire pour apologie du terrorisme, rapporte Ouest-France. Cet homme, incarcéré pour des faits de viols, aurait à plusieurs reprises clamé son admiration pour Daesh.

BEAUVAIS - «Je te fume à la kalach’, toi et ta famille, lorsque tu seras à la terrasse d’un café »

Lorsqu’il se présente, ce mercredi 30 décembre, au tribunal correctionnel de Beauvais, le Beauvaisien Nassim Siab, incarcéré au centre pénitentiaire de la ville-préfecture, est déféré pour une comparution immédiate. Il doit répondre de menaces de mort sur deux agents pénitentiaires, proférées la nuit de Noël.

(Photo d'archives)
À 24 ans, le jeune homme a déjà passé sept années en prison. Il vient tout juste de rejoindre le nouveau centre pénitentiaire de Beauvais.

Strasbourg : la drôle d'excuse du détenu qui avait prolongé sa permission de Noël

Le jeune homme a été interpellé chez lui alors qu'il devait être rentré à la maison d'arrêt de Strasbourg depuis la veille.
Un détenu vient d'écoper d'un mois de prison supplémentaire en Alsace car il n'est pas rentré à la prison le jour prévu après sa permission de Noël. Son excuse ? Il pensait que la prison était fermée le dimanche.

Le drone s’écrase dans la prison de Béziers

Les gardiens de la prison de Béziers ont fait une découverte inédite lundi 28 décembre. Et ils sont très en colère...

 
Lundi 28 décembre, les gardiens de la prison de Béziers ont fait une découverte inédite. En effet alors qu'ils parcourraient le chemin de ronde, ils sont tombés sur un drone écrasé au sol. Le modèle six pâles, peut être équipé d'une caméra vidéo et mesure un peu plus de 80 cm de circonférence. Il peut aussi être équipé de leds pour les vols de nuit. Il n'en fallait pas plus pour créer une nouvelle fois l'émoi au sein de l'établissement carcéral.

mercredi 30 décembre 2015

Nantes - Six hommes en garde à vue après une mutinerie au centre pénitentiaire

Des débordements ont éclaté dans le centre pour mineurs d'Orvault...
Illustration d'un gardien de prison, ici à Nantes
 
La nuit a été particulièrement agitée mardi à l’établissement pénitentiaire pour mineurs d’Orvault, près de Nantes. Des incidents ont éclaté entre plusieurs détenus. « Un départ de feu a eu lieu dans une cellule aux alentours de 21h30, suivi de deux autres », explique la direction interrégionale des services pénitentiaires du Grand-Ouest.

Des incidents cette nuit à la prison pour mineurs d'Orvault

Des incidents ont éclaté cette nuit entre minuit et 3 h dans plusieurs cellules de l'établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) d'Orvault. Six détenus sont en garde à vue.

Des incidents ont éclaté cette nuit dans l'établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) d'Orvault.
 
Le calme est revenu ce matin à l'établissement pénitentiaire pour mineurs d'Orvault. Mais cette nuit, les surveillants ont eu fort à faire.

CHATEAUDUN – Nouvelle agression au centre de détention

A Châteaudun, le Syndicat Pénitentiaire des surveillants non-gradés dénonce une nouvelle agression au centre de détention.
 
Centre detention Châteaudun.jpg
Après l'agression de deux surveillants samedi, un autre détenu s'est montré violent lundi.
 
Équipé d'une barre de fer, il s'en est pris à un gradé en lui donnant un coup au bras avant que deux surveillants n'interviennent pour mettre fin à l'incident précise le syndicat.

Osny : ils avaient monté un supermarché de la drogue et des portables en prison

Ils avaient créé leur «supermarché du cannabis et des portables» en prison, selon la procureure. Deux hommes de 23 et 26 ans, ont été condamnés ce lundi soir, en comparution immédiate, à deux ans et 18 mois de prison ferme pour avoir mis en oeuvre depuis cet été un trafic au sein de la maison d’arrêt du Val-d’Oise (Mavo), à Osny.
 
Maison d’arrêt du Val-d’Oise, à Osny. Les policiers ont démantelé un trafic de cannabis et de téléphones portables à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire.                                                                    
La compagne de l’un d’eux, qui assurait la logistique financière en récupérant l’argent lors des parloirs et en prétant à l’occasion sa voiture aux lanceurs, a écopé de 12 mois ferme. Une peine que cette animatrice culturelle de la mairie de Pierrefitte (Seine-Saint-Denis), pourra aménager.

Un nouveau centre pénitentiaire pour le Puy-de-Dôme

Un nouveau centre pénitentiaire ouvrira ses portes fin janvier dans le Puy-de-Dôme, à Riom. Financé par un partenariat public-privé attribué au groupe Hélios, ce bâtiment nouvelle génération place la réinsertion active au coeur de la vie des détenus.                
 
Dans le Puy-de-Dôme, l'offre carcérale était jusqu'à présent vétuste. La maison d'arrêt de Clermont-Ferrand, celle de Riom et le centre de détention de Riom vont fermer définitivement leurs portes et leur public sera regroupé dans un nouveau centre pénitentiaire qui entre en service fin janvier 2016.

L’évadé de la maison d’arrêt de Besançon a été retrouvé… en prison en Belgique

En détention, on lui donnait le « Bon Dieu » sans confession. Détenu exemplaire, Charles Clinck, 52 ans, purgeait tranquillement une peine d’un an de prison, à la maison d’arrêt de la Butte, à Besançon. Il y était considéré comme « auxiliaire » et y circulait librement. Jusqu’à son évasion, le 7 octobre dernier.
 
Motif de son incarcération : il s’était fait pincer au début du mois de juillet par les douanes, sur l’aire de l’autoroute A36 à Fontaine-lès-Clerval, transportant dans son coffre onze kilos d’herbe de la meilleure variété. De la « skunk », très largement dosée en THC, le principe actif du cannabis.

Orvault - Cinq départs de feu à l'établissement pénitentiaire pour mineurs

Nuit agitée à l'Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs d'Orvault. Comme en 2014, au moment des fêtes de fin d'année, le centre qui accueille 40 jeunes dont huit majeurs, a subi des départs de feu. Cinq au total.
Capture d'écran

 Il y aurait six détenus placés en garde à vue selon une source syndicale. Les équipes régionales d'intervention (ERIS) sont sur place pour sécuriser l'établissement.

mardi 29 décembre 2015

Boulogne : il se vante de dealer en prison puis réclame de « rentrer à la maison »... dans sa cellule

Le show du prévenu devant le tribunal lui vaut de retourner derrière les barreaux.
« Vous pouvez y aller, j’en ai rien à foutre, je veux rentrer chez moi, en prison », a fanfaronné le prévenu à la barre.
 
Le 17 septembre et le 29 novembre 2013, deux personnes se présentent au commissariat pour déclarer le vol de leurs voitures. Les deux Ford seront retrouvées quelques jours plus tard. En triste état : portières pliées, protège-neiman arraché, fils dénudés… tout laisse supposer qu’il s’agit de l’œuvre d’un seul individu.

Le casse-tête pour trouver le terrain de la nouvelle prison de l'agglomération de Saint-Étienne

Les services de l'État étudient en ce moment la carte de la Loire pour trouver le terrain susceptible d'accueillir la future nouvelle maison d'arrêt de l'agglomération de Saint-Étienne. Plusieurs noms de commune circulent.

Il faut remplacer la maison d'arrêt de La Talaudière qui date de 1968
 
Les surveillants de la prison de la Talaudière attendent avec impatience de pouvoir travailler dans de meilleures conditions au sein d'une nouvelle maison d'arrêt. Au début de l'été, l'État a annoncé qu'il financerait bien sa construction avec une enveloppe de 64,5 millions. Reste à savoir où construire cette prison qui devra accueillir entre 500 et 550 détenus.

Guingamp : en 2016, l'ancienne prison doit démarrer sa mue

A Guingamp, ce projet d’envergure devrait entrer dans le concret en 2016. Les premiers aménagements sont annoncés.

L’ancienne prison de Guingamp est au cœur d’un vaste projet de réhabilitation.
C’est un projet qui fait du bruit à Guingamp depuis des années. Et ce n’est pas fini. Aujourd’hui seulement accessible à de rares moments, comme lors des Journées du patrimoine, l’ancienne prison va connaître une importante réhabilitation.

Il détenait du cannabis en prison au Havre

Incarcéré pour assassinat, le Guadeloupéen transféré au Havre, était en possession de cannabis et de clés USB.
 
 Il détenait du cannabis en prison au Havre
 
«Pour couper des liens », le détenu guadeloupéen dit avoir demandé à être transféré au centre pénitentiaire de Saint-Aubin-Routot. Dès son arrivée le 6 octobre 2014, il a été trouvé en possession de deux clés USB et d’un petit morceau de cannabis.

Tentative d’évasion à l’EPM d’Orvault

Deux mineurs ont tenté de se faire la belle le 27 décembre à l’établissement pour mineurs d’Orvault.
 
emp_orvault
 
Profitant d’une diminution du personnel en poste le dimanche, ils ont, durant leur promenade, escaladé le mur d’une cour et se trouvaient à un mètre du sommet du mur d’enceinte. Fort heureusement, un surveillant les a vu, les a hélé et ils sont redescendus.

lundi 28 décembre 2015

Beauvais : des logements à la place de la vieille maison d’arrêt ?

Qu’adviendra-t-il de l’ancienne maison d’arrêt de Beauvais ? Alors que les 120 derniers détenus ont quitté les lieux, le 13 décembre dernier, pour prendre leurs quartiers dans un centre pénitentiaire ultramoderne, au sud de la ville, l’avenir de cet ancien hospice devenu prison en 1858 reste en suspens.
 
Beauvais. Le bâtiment, ancien hospice devenu prison en 1858, a été construit sur une emprise foncière de plus d’un hectare située à deux pas du centre-ville. Un site qui intéresse aujourd’hui les promoteurs immobiliers.                                                                    
Alain Jego, directeur interrégional de l’administration pénitentiaire, vient à peine d’annoncer la future vente de l’ensemble immobilier par France domaine. Plusieurs promoteurs s’intéresseraient déjà au site.

Nouvelle prison à Draguignan: le maire écrit à Christiane Taubira

Lors des inondations meurtrières du 15 juin 2010, la maison d'arrêt de Draguignan avait subi des dégâts la rendant inutilisable. L'ensemble des personnels qui y travaillaient alors avaient été réaffectés dans des centres pénitentiaires de la région.
VAR12Q966_PRISON DRAGUIGNAN.jpg
 
Au moment où une nouvelle maison d'arrêt est en construction au quartier des Nouradons à Draguignan, le maire, Richard Strambio, a attiré l'attention de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, sur le sort des agents qui souhaiteraient, dès 2017, intégrer la nouvelle prison.

Belgique - Le directeur de la prison de Mons: « cette grève est une insulte à l'humanité!»

La grève à la prison de Mons se poursuit encore et toujours, depuis plus de 10 jours. Le mouvement était suivi à l’échelle nationale. Mais après une rencontre avec le ministre de la justice, le travail a repris pour tout le monde. Enfin presque.
 
Axel Piers, directeur.
 
Il reste d’irréductibles Montois qui refusent de stopper leur mouvement de grogne et ce même si les hautes sphères syndicales encouragent le personnel à reprendre le travail. Un entêtement que ne comprend pas le directeur de la prison de Mons, Axel Piers.

2015 : une année chaotique pour le personnel du centre de détention de Villenauxe-la-Grande

En sous-effectif, le personnel administratif et de surveillance a souffert tout au long de l’année ce malgré quelques renforts et un réaménagement interne en cours.

Au fil des mois, la situation s’est dégradée, derrière les murs de la prison.
 
2015 a vu une situation déjà délétère se dégrader au centre de détention de Villenauxe-la-Grande.
En février déjà, le syndicat pénitentiaire des surveillants, par la voix de son délégué régional Pascal Goulard, interpellait les pouvoirs publics quant à la situation en milieu carcéral, et notamment sur le site de Villenauxe-la-Grande, où les violences envers les surveillants sont régulières, et le manque d’effectif flagrant.

Au centre pour mineurs de Lavaur, l'archéologie aide à reconstruire l'avenir

L'établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de Lavaur accueille un projet original de la Protection judiciaire de la jeunesse et de l'Education nationale, inspiré par la COP21 : parler de l'évolution du climat à travers les découvertes faites dans la grotte préhistorique du Mas d'Azil, en Ariège.


Par la fenêtre de la classe, se lisent trois tableaux bombés sur le mur de la cour. Noir, le premier peint un monde sinistré et interroge «C'est ça ta planète ?» «Ensemble on peut la sauver», propose le deuxième. Vert, le troisième ressuscite des papillons dans un paysage bucolique. «ça, c'est ma planète», conclut-il.

jeudi 24 décembre 2015

Joyeux Noël 2015

Joyeux Noël à Tous !
Passez de bons moments avec vos proches...
Le Père Noël n'est pas loin... ;-)
 
 

Déchéance de la nationalité maintenue : Taubira, l’icône de gauche fragilisée

L 'éventuel départ de Christiane Taubira du gouvernement resurgit après le désaccord au sujet du maintien de la déchéance de nationalité dans la révision de la Constitution. 

Déchéance de la nationalité maintenue : Taubira, l’icône de gauche fragilisée
 
Connue pour son fort caractère et son franc-parler, figure d'une gauche assumée et cible récurrente de la droite, Christiane Taubira a dû manger son chapeau mercredi, après avoir annoncé à tort que l'extension de la déchéance de nationalité ne serait pas retenue dans le projet de réforme constitutionnelle.

Mgr Robert Le Gall passera Noël en prison

Monseigneur Robert Le Gall, la plus haute autorité de l'Église catholique à Toulouse passera Noël en prison.
 
Mgr Robert Le Gall passera Noël en prison
 
Mais c'est pour la bonne cause, et ce n'est d'ailleurs pas une première fois que l'archevêque de Toulouse, célèbre ainsi la naissance de Jésus-Christ avec les prisonniers.

Un évadé de la prison de Caen retrouvé à Thiberville

Au mois de juillet, un homme de 43 ans s'était évadé de la maison d'arrêt de Caen (Calvados). Il a été interpellé lundi 21 décembre 2015, à Thiberville.

Le 27 juillet 2015, un homme de 43 ans, profite d’une permission pour s’évader de la maison d’arrêt de Caen (Calvados). Il sera retrouvé le 21 décembre 2015 par des gendarmes sur la commune de Thiberville, entre Bernay et Lisieux, d’où il est originaire.

mercredi 23 décembre 2015

Côte d'Or : un an de prison ferme pour avoir tiré sur une gendarmerie

L'homme qui a tiré sur la gendarmerie de Venarey-les-Laumes, en Côte d'Or, dimanche dernier, a été condamné à deux ans de prison dont un an ferme.
 
Une voiture de police (photo d'illustration).
 
Selon les premiers éléments de l'enquête, relayés par France 3 Bourgogne, il n'avait pas su expliquer son geste si ce n'est en parlant des "difficultés de la vie" mais aurait été sous l'emprise de l'alcool.

Kim Dotcom risque l’extradition et la prison aux Etats-Unis

Un juge néo-zélandais a estimé, mercredi 23 décembre, que le fondateur du site de téléchargement MegaUpload, Kim Dotcom, pouvait être extradé vers les Etats-Unis où il est accusé de fraude, de blanchiment et de racket.

L’Allemand de 41 ans, de son vrai nom Kim Schmitz, est accusé d’être l’architecte d’un pillage en ligne à grande échelle grâce à son site MegaUpload, fermé en 2011.
 
Le juge Nevin Dawson, qui siège à Auckland, a estimé qu’il existait des preuves « accablantes » contre le prévenu. Cette décision, prise au terme d’un procès qui a duré neuf semaines, est l’épilogue d’une saga judiciaire débutée il y a quatre ans.

Rennes - Le détenu en cavale avait trouvé un travail dans le bâtiment

Le Rennais, âgé de 37 ans, a bénéficié d’une permission de sortie en août. Il n’est pas rentré le soir à la prison de Vezin, près de Rennes. Et a trouvé un job en intérim.

Le détenu en cavale travaillait dans le bâtiment
 
D’habitude, les détenus en cavale mettent le cap vers le sud. Loin des barreaux qui les attendent dans leur maison d’arrêt. C’est en quoi le comportement de ce prisonnier, domicilié dans la région de Rennes, est étonnant.

Béziers - la colère des gardiens de prison après une nouvelle projection de colis

Dimanche, deux détenus ont escaladé le concertina de la prison pour récupérer des colis expédiés de l'extérieur. Les gardiens réclament qu'ils soient poursuivis pour tentative d'évasion.

Béziers : la colère des gardiens de prison après une nouvelle projection de colis
 
Dimanche, comme cela se pratique régulièrement aux alentours du site de la prison, des personnes ont projeté, depuis l'extérieur, des colis jusque dans l'enceinte de l'établissement pénitentiaire. Deux détenus qui étaient dans la cour de promenade ont alors escaladé le concertina, cette clôture ornée des barbelés, pour atteindre chemin de ronde. Là, ils ont récupéré les colis qui venaient de tomber au sol et sont revenus vers leurs codétenus. Ils ont alors été interpellés.

Isère: l'homme qui avait décapité son patron s'est suicidé en prison

Il avait décapité son patron et attaqué un site gazier en juin en Isère, accrochant des drapeaux islamistes au grillage: Yassin Salhi s'est suicidé mardi soir dans sa cellule de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. 


Yassin Salhi
 
Ses actes, qui avaient marqué les esprits, s'étaient inscrits dans la liste des attentats qui ont jalonné l'année 2015 en France, de l'attaque contre Charlie Hebdo en janvier au carnage du 13 novembre à Paris. Yassin Salhi, soupçonné d'avoir décapité son patron en Isère, s'est suicidé en prison.

mardi 22 décembre 2015

Belgique - Grève des gardiens de prison: le syndicat flamand ACOD suspend ses actions pour la période de fin d'année

Le syndicat socialiste flamand ACOD-Services publics a décidé de suspendre ses actions durant la période de fin d'année, a indiqué mardi le syndicaliste Gino Hoppe.
 
La CGSP, elle, a déposé le 10 décembre un préavis de grève pour l'ensemble des prisons du pays,
 
Côté francophone, le secrétaire fédéral CGSP Amio Justice Michel Jacobs a annoncé qu'il ne ferait aucun commentaire avant l'assemblée générale prévue dans l'après-midi. La CGSP a déposé le 10 décembre un préavis de grève pour l'ensemble des prisons du pays, annonce le syndicat socialiste. "Il manque minimum 500 agents. Les directions doivent accepter de discuter", avait affirmé Michel Jacobs.

Ancienne prison St-Roch: une cité judiciaire, sinon rien

Six ans après l'engagement du ministère de la Justice, le projet d'extension du tribunal de grande instance (TGI) est au point mort sur un terrain cédé à une société publique. Le maire met l'Etat face à ses responsabilités.
31394551
 
Six ans après l'engagement du ministère de la Justice, le projet d'extension du TGI est au point mort sur un terrain cédé à une société publique. Le maire met l'Etat face à ses responsabilités
Aucun projet de cité judiciaire n'est encore sorti de terre sur un terrain, libéré de la démolition en 2010 de la prison Saint-Roch.

A la prison de Poissy, des détenus sont formés au métier de boulanger

C’est inédit. Une boulangerie a été créée au sein de la centrale de Poissy. Cette installation a un double objectif.
Centrale de Poissy, vendredi 18 décembre. Les douze détenus, qui fabriquent le pain pour les 230 détenus de la prison et le mess, passeront un CAP en juin prochain.
 
D’une part, les détenus, encadrés par des professionnels, peuvent préparer un CAP de boulanger. Mais ce fournil permet aussi de fournir du pain et des viennoiseries aux détenus, ainsi qu’au mess, fréquenté par le personnel de la prison et des services publics de la ville.

La gestion casse-tête de l'islam radical en prison

En prison, la gestion des détenus radicalisés est une question extrêmement complexe qui s’inscrit dans un contexte carcéral difficile.
La gestion casse-tête de l'islam radical en prison
Au mois de janvier dernier, Manuel Valls annonçait  la création de quartiers spécifiques en prison pour les détenus radicalisés. Quatre verront le jour au début de l’année 2016.
 
La création de tels quartiers avait été annoncée quelques jours après les attentats de janvier 2015, sur la base de l'expérimentation conduite à la prison de Fresnes. Pourtant, syndicats pénitentiaires, ONG, experts: tous sont contre...

Fleury-Mérogis : 18 mois pour l’agresseur d’un surveillant de prison

Il a beau assuré «Je sais me contrôler», il n’a pas convaincu ce lundi après-midi le tribunal correctionnel d’Evry.
Fleury-Mérogis. Un surveillant de la maison d’arrêt a été violemment agressé par un détenu le 1er novembre dernier.
 
Ce garçon de 25 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir frappé le 1er novembre dernier un surveillant de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. L’homme n’en est pas à sa première.
 
En août 2014, il avait déjà été condamné à 18 mois pour les mêmes raisons dans une autre prison.

Tahiti - La prison recrute à nouveau

PAPEETE, le 21 décembre 2015. Un concours pour devenir lieutenant pénitentiaire sera organisé au deuxième trimestre 2016. Vous pouvez vous inscrire jusqu'au 18 janvier prochain.
La prison recrute à nouveau

"Les lieutenants pénitentiaires constituent le corps de commandement du personnel de surveillance de l’administration pénitentiaire", décrit le ministère de la Justice sur son site internet.

lundi 21 décembre 2015

A la prison de Poissy, les détenus fabriquent baguettes et croissants

Du bon pain frais 7 jours sur 7 sur les plateaux repas en cellule: une boulangerie a été inaugurée vendredi entre les murs de la prison de Poissy (Yvelines), dans laquelle s'activent depuis novembre des détenus en longue peine.
Pain au levain

Un atelier boulangerie dans une prison

Les gestes sont précis, appliqués: depuis 7h15, dans l'atelier de boulangerie, quatre d'entre eux pétrissent, façonnent et enfournent les pâtes crues dans un four flambant neuf.

Charente-Maritime : deux députées en visite surprise à la prison de Saintes

Conformément à la loi, Catherine Quéré et Suzanne Tallard se sont invitées à la maison d'arrêt

Charente-Maritime : deux députées en visite surprise à la prison de Saintes
La loi du 15 juin 2000 renforcée le 17 avril 2015 offre aux parlementaires un droit de visite dans les centres pénitentiaires et maisons d'arrêt à la date de leur convenance.

Trente parlementaires demandent à Hollande de gracier Jacqueline Sauvage

L'affaire Sauvage continue de susciter les réactions. Condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent, Jacqueline Sauvage reçoit aujourd'hui le soutien d'une trentaine de parlementaires.

MC de St Martin de Ré - Scandaleux (vidéo) !

Visite d'un député, Olivier FALORNI, à la Maison Centrale de St Martin de Ré le 2/10/2015, suivie d'une intervention auprès de la Garde des Sceaux afin de dénoncer un véritable scandale au sein d'une enceinte pénitentiaire (partagez svp)...

"Hier, j'ai obtenu de la Garde des Sceaux son engagement officiel à détruire les "casinos" de la maison centrale de Saint-Martin dont l'un d'entre eux abrite une mosquée salafiste clandestine, véritable centre de formation pour apprentis djihadistes.

Je me suis immédiatement saisi de ce dossier aussitôt après ma visite surprise du 2 octobre dans cette prison, car c'est un sujet d'une extrême importance. En effet, il en va de la sécurité de tous les Français. Je me réjouis d'avoir obtenu gain de cause mais je veillerai à ce que cette décision se transforme en actes le plus rapidement possible." 
 
La vidéo de l'intervention à l'Assemblée Nationale ci-dessous :

Condé-sur-Sarthe - Le braqueur Christophe Khider, auteur de plusieurs tentatives d'évasion, reçoit un colis de 59 kilos pour Noël

Les syndicats s'inquiètent de cette livraison, d'autant que le colis n'a pas pu être fouillé de façon complète à cause de sa taille.
 
C'est un colis qui fait beaucoup parler. Christophe Khider, braqueur multirécidiviste et spécialiste des tentatives d'évasions, actuellement en détention à la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), a réussi à se faire livrer un paquet de 59 kilos pour les fêtes de Noël. Un paquet tellement lourd qu'il a dû être transporté en tire-palette. La direction, alertée par les surveillants, a choisi de laisser passer le colis.

Vannes - Surveillants de prison : la maison d'arrêt vue de l'intérieur

Après trois agressions de surveillants en un mois, plusieurs détenus de la maison d'arrêt ont été transférés. Mais le personnel pénitentiaire s'attend à de nouvelles tensions pendant les fêtes. « C'est notre quotidien », témoignent deux surveillants.


 35 surveillants travaillent à la maison d'arrêt de Vannes, dont 26 en garde...
 
La condamnation de deux détenus qui avaient agressé un surveillant, le 18 novembre, avait conduit les représentants du personnel à monter au créneau pour dénoncer la surpopulation et « une recrudescence des insultes, des menaces de mort et de représailles » à l'encontre des surveillants de la maison d'arrêt (Le Télégramme du 9 décembre).

Suicide : Petitfaux n'a rien laissé transparaître

Sévèrement pointés du doigt suite au décès par pendaison de Jean-Claude Petitfaux, auteur présumé du double meurtre de Foulayronnes, au lendemain de son incarcération, les agents de la maison d'arrêt d'Agen, par la voix des syndicats, estiment qu'il n'y a pas eu dysfonctionnement, ni défaut de surveillance.

Quartier des arrivants au 1 er étage de la maison d'arrêt d'Agen. En médaillon, Jean-Claude Petitfaux.  / Photo archive Jean-Michel Mazet
 
Le nécessaire a été fait jusqu'au bout : surveillance spéciale la première nuit toutes les heures, procédure appliquée aux primo-arrivants, à savoir passage devant un gradé et devant un infirmier de l'Unité de consultation et de soins ambulatoires, à l'exception de l'examen psychiatrique qui n'est pas réalisable le week-end, et consignes de surveillance maintenues le samedi.

vendredi 18 décembre 2015

Apologie du terrorisme: 2 ans de prison

Un homme de 22 ans a été condamné en France à deux ans de prison ferme pour avoir téléphoné aux gendarmes et aux pompiers en qualifiant les attentats du 13 novembre de "magnifiques", indique aujourd'hui son avocat.

Quelques heures après les attentats du 13 novembre, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés, Saber Aloui avait appelé les gendarmes et les pompiers de sa région, puis la police à Paris.

Belgique - La prison de Mons en grève... jusqu'en 2016?!

Les gardiens de prison sont en grève à partir de ce jeudi 22h. A Mons, une nouvelle assemblée générale du personnel sera réunie vendredi pour décider de la suite du mouvement.

Les gardiens se plaignent notamment du manque d’effectifs.
 
Il semble que les agents pénitentiaires montois et leurs représentants syndicaux soient particulièrement remontés : ils évoquaient jeudi la possibilité d’une grève jusqu’au 4 janvier, voire au finish !

Jawad Bendaoud, le "logeur de Daech", est passé par la prison de Val-de-Reuil

Il avait hébergé les terroristes du 13 novembre à Saint-Denis. Jawad Bendaoud a séjourné à la prison de Val-de-Reuil entre 2010 et 2013.
Passé par la prison de Val-de-Reuil entre 2010 et 2013, Jawad Bendaoud est décrit comme "un détenu pratiquant mais sans histoires".
L’homme était devenu la risée des réseaux sociaux en déclarant au micro de BFM TV ignorer avoir hébergé des terroristes. C’était quelques jours après les attentats du 13 novembre 2015, à Paris et au Stade de France. Jawad Bendaoud avait été interpellé et placé en garde à vue, soupçonné d’avoir fourni un logement à plusieurs assaillants, dont l’instigateur présumé des attaques, Abdelhamid Abaaoud.

Un nouveau directeur à la maison d'arrêt de Foix

Tété Mensah-Assiakoley a été officiellement installé dans ses fonctions de chef d’établissement de la maison d’arrêt de Foix ce jeudi 17 décembre.

C’est au cours d’une cérémonie millimétrée que Georges Vin, directeur interrégional des services pénitentiaires de Toulouse a procédé à cette formalité en présence de Marie Lajus, préfète de l’Ariège ainsi que des autorités judiciaires et administratives.

jeudi 17 décembre 2015

Haut-Rhin : sept ans de prison en appel pour l'adolescent qui avait tué sa soeur

Un adolescent de 17 ans, qui avait tué sa soeur de 11 ans et grièvement blessé son frère de 8 ans avec un couteau de boucher l'an dernier à Moernach (Haut-Rhin), a vu mercredi sa peine ramenée en appel de 17 à 7 ans de prison.
La peine de l'adolescent de 17 ans, qui avait tué sa soeur de 11 ans et grièvement blessé son frère de 8 ans à Moernach (Haut-Rhin), a été ramenée en appel de 17 à 7 ans de prison.    
 
La chambre exceptionnelle des mineurs de Colmar, devant laquelle il était jugé depuis lundi à huis clos, a finalement requalifié l'assassinat, pour lequel il comparaissait, en «meurtre», et estimé que son discernement avait été altéré.

Réau : les détenus montent sur scène contre les addictions

Plusieurs détenus du centre pénitentiaire sud francilien, à Réau, monteront sur scène ce vendredi après-midi, dans l’enceinte de leur prison.
Réau, le 19 décembre 2014. Le projet « Prévention Théâtre Santé Addiction » a commencé en 2014 au centre pénitentiaire sud francilien.
Ils y joueront la pièce de théâtre « Morphine » de Mikhaïl Boulgakov, véritable aboutissement du projet « Prévention Théâtre Santé Addiction ».

Hausse des peines de prison pour violences

L’Observatoire national de la délinquance décrypte l’importante hausse des condamnations à des peines de prison pour des violences volontaires.
Nouvelle prison de Valence, dans le sud-est de
 la France.
 
Les chiffres publiés mercredi 16 décembre par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) sont éloquents. 17 320 personnes ont été condamnées à la prison ferme pour des violences volontaires en 2012, contre « seulement » 10 770 en 2000, selon les données de la sous-direction de la statistique et des études (SDSE). Cela représente une hausse de 62 %.

Grève de ce soir à samedi matin dans les prisons belges

Les gardiens de prison seront en grève dès ce soir à partir de 22h jusqu’à samedi matin. Une grève soutenue par la CSC et la CGSP. Les gardiens se plaignent essentiellement du manque de personnel.
Le manque de financement pour les uniformes, certaines mutations bloquées, le dossier des congés préalables à la pension qui n'avance pas viennent encore aggraver la situation selon les syndicats.
 
Le personnel dans les prisons est remonté. Les économies annoncées par le Gouvernement ne passent pas pour Michel Jacobs, Secrétaire fédéral CGSP :

Beauvais : le détenu voulait dénoncer ses conditions de vie

Nicolas G., 36 ans, détenu à la prison de Liancourt, était jugé en comparution immédiate, ce mercredi, pour recel de téléphones, dégradation d’une cabine téléphonique et pour des menaces physiques écrites à l’encontre d’une employée de la prison, du directeur et de son épouse.
Illustration. Le prévenu est incarcéré depuis février à la prison de Liancourt, il purge une peine de prison depuis 2003 pour assassinat
 
« Je voulais en fait profiter de cette occasion pour dénoncer à la police ce qui se passe dans cette prison », a tenté de se justifier le prévenu qui dit « souffrir de l’éloignement avec sa famille ».

Il s'évade de la prison du Havre...parce qu'il préfère être incarcéré à Nantes

Un détenu s'est évadé de la prison du Havre (Seine-Maritime) pour rejoindre Nantes (Loire-Atlantique) où il préférait être écroué. Il était jugé mercredi 16 décembre 2015.
 
Le détenu s'est évadé parce qu'il voulait être écroué...ailleurs qu'au Havre (Seine-Maritime). (Photo d'illustration LB)
 
Un détenu a été condamné, mercredi 16 décembre 2015, en comparution immédiate, à trois mois de prison supplémentaires pour « évasion », après ne pas être revenu, le 4 décembre 2015, d’une permission de sortie que lui avait accordée le centre pénitentiaire de Saint-Aubin-Routot (Seine-Maritime), près du Havre.

Privas - Il insulte et agresse un surveillant de prison

Mardi, devant le tribunal correctionnel de Privas, un détenu de la maison d’arrêt de Privas était jugé en comparution immédiate, pour avoir outragé et frappé un surveillant pénitentiaire, le 10 décembre, au matin.
Vers 9 h 45, le prévenu, détenu provisoire dans le cadre d’une affaire criminelle en cours d’instruction, a interpellé le surveillant. Il lui a reproché, notamment, de ne pas avoir pris le courrier qu’il voulait envoyer.

Evadé en France, interpellé en Algérie !

Fait digne d’un film policier, l’évadé de Meaux interpellé en Algérie !
 
Il s’agit en réalité d’un détenu qui était incarcéré au centre pénitentiaire de Meaux, en France, a été interpellé en Algérie. Il était soupçonné par ailleurs de s’être radicalisé au cours de sa détention dans le centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin.

mercredi 16 décembre 2015

Meuse : Noël avec les pères à la maison d’arrêt de Bar-le-Duc

UNE GRANDE main qui tient dans la sienne une bien plus petite, une caresse sur une joue, une main qui glisse sur une petite tête, des bisous tout doux, ces moments de tendresse sont ceux qu’ont pu partager le temps d’une matinée des détenus de la maison d’arrêt avec leurs enfants.
Le service pénitentiaire d’insertion et de probation a organisé une rencontre hors parloir entre des pères incarcérés et leurs enfants.
 
A l’initiative du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP), le Noël des pères y était organisé. « Cela fait une quinzaine d’années que nous souhaitions mettre en place une telle action. C’est la 3e édition », retrace Laure Jolivet, la directrice du SPIP de la maison d’arrêt de Bar-le-Duc et du centre de détention de Saint-Mihiel.

Un centre pénitentiaire désormais disponible à Mayotte

Mayotte est désormais dotée d’un centre pénitentiaire avec une capacité d’accueil plus importante que la précédente maison d’arrêt dans le département. Une nouvelle importante sachant la délinquance croissante qui sévit actuellement dans le 101e département.

L’ouverture officielle d’un nouveau centre pénitentiaire

Le département mahorais peut désormais se targuer de disposer d’un centre pénitentiaire dans les normes. La maison d’arrêt de Majicavo qui avait été créée le 10 juin 2014 a cédé la place à un centre pénitentiaire avec un plus grand espace d’accueil des détenus.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...