Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

samedi 31 janvier 2015

Marseille - argent et drogue entrent aussi à la prison pour mineurs

Les personnels de surveillance de l'Établissement pour mineurs (EPM) de la Valentine (11e) n'en ont pas cru leurs yeux, il y a quelques jours, lorsqu'ils ont découvert qu'à l'instar des adultes, les jeunes détenus de la prison avaient posté sur les réseaux sociaux une série de photos.
 
Faits divers - Justice - Actualités - Marseille : argent et drogue entrent aussi à la prison pour mineurs - 1

Radicalisation en prison : «Rendre la vie impossible à ces détenus est contre-productif»

INTERVIEW - Grégoire Etrillard, ancien premier secrétaire de la conférence du barreau de Paris, a défendu, au titre de la commission d'office, plusieurs prévenus accusés de faits terroristes.
Photo d'illustration.

LE FIGARO - Vous avez défendu des détenus pour faits de terrorisme. Comment percevez-vous les mesures de regroupement en prison que va mettre en place le gouvernement?

Le nombre de détenus recule au 1er janvier

Le nombre de personnes incarcérées en France au 1er janvier est en baisse sensible de 1,2% sur un an.

Le nombre de personnes incarcérées au 1er janvier est en baisse de 1,2% sur un an.

Quelque 66.270 personnes étaient incarcérées en France au 1er janvier, un chiffre en baisse sensible de 1,2% sur un an et dans les mêmes proportions par rapport au mois de décembre, selon l'administration pénitentiaire.

vendredi 30 janvier 2015

Taubira, une femme d’ouverture

Christiane Taubira dispose d’une clé à sardine dans le genre couteau suisse. La preuve, en moins de trois ans elle est parvenue à ouvrir le mariage aux homosexuels, les frontières françaises au commerce des êtres humains et la sortie des prisons aux terroristes.
taubira_fiona Parti socialiste
 
Cette semaine, Valeurs Actuelles ne fait pas dans la dentelle, à l’image désastreuse des 17 morts des 7, 8 et 9 janvier 2015, l’hebdomadaire titre : «Coupable !», et poursuit : «Aveuglement, laxisme, culture de l’excuse : le cocktail idéologique servi par la ministre de la Justice plonge la France dans le chaos».

Prison : les aumôniers catholiques refusent une « mise en concurrence » des religions

À la suite de déclarations de responsables musulmans, invoquant, après les attentats contre Charlie Hebdo, le manque de moyens des aumôniers de prison musulmans, les aumôniers catholiques précisent leurs conditions d’exercice de leurs fonctions.
Marie-Françoise Le Moal, laïque, est responsable de l'équipe d'aumônerie catholique à la Maison d...
« Les aumôniers catholiques sont 632 (environ 150 prêtres, 50 diacres, 50 religieux et religieuses, 380 laïcs. Un tiers sont des femmes. Un tiers environ sont rémunérés de 20 à 100 % d’une indemnité qui n’est pas un salaire (comme pour tous les aumôniers de toutes les religions). La grande majorité est bénévole ».

Prison de la Santé ou la rénovation d’un lieu d’ombre

Le 20 juillet 2014, les derniers détenus quittaient la prison de la Santé. Aujourd’hui, elle est vide en attendant en mai prochain l’entreprise chargée de sa réhabilitation complète. Une seule zone est encore en activité, le centre de semi-liberté, qui accueille 100 personnes. Ouverte en 1867, il s’agit de la dernière prison dans Paris intra-muros. Visite guidée avant travaux.

Prison de la Santé à Paris

Après une agression, les gardiens bloquent la prison du Pontet

Une cinquantaine de gardiens de prison a bloqué la maison d'arrêt du Pontet ce jeudi matin pour demander plus de moyens après l'agression de quatre d'entre eux.
                              
 
A l'appel d'une intersyndicale, environ 50 gardiens de prison se sont mobilisés ce jeudi matin entre 6h et 7h30, bloquant les entrées et les sorties de la maison d'arrêt du Pontet.

Amiens - Un détenu condamné pour "apologie du terrorisme", son avocat s'inquiète

Le tribunal d'Amiens a condamné à 7 mois de prison ferme un homme, déjà détenu dans la capitale picarde, pour "apologie du terrorisme". L'avocat de ce dernier invoquait "l'imbécillité" de son client et s'inquiète du "manque de discernement" de la Justice en cette période post-attentats.
Illustration : des avocats. © AFP

Loire - Il balance trois sandwiches dans l’enceinte de la prison : six mois ferme

« Prendre autant de risques pour trois sandwiches, des cigarettes et une bouteille d’alcool, les bras m’en tombent… » Le juge regarde les cinq prévenus d’un air pathétique.
 
Le 3 janvier, ils sont venus en voiture jusqu’à la maison d’arrêt. Deux en sont descendus, l’un a projeté un sac par-dessus le mur d’enceinte. Ledit sac contenant donc alcool, cigarettes et sandwiches. Manque de chance, ils sont pris en flagrant délit par une patrouille de police.

Christiane Taubira détaille le plan de la justice contre le terrorisme

La garde des Sceaux Christiane Taubira a détaillé mercredi soir au ministère de la Justice lors de ses voeux pour 2015 certaines des mesures du plan de son ministère pour lutter contre le terrorisme.

La garde des Sceaux Christiane Taubira lors de ses voeux à la presse, le 28 janvier 2015 à Paris - Joel Saget/AFP
 
"Nous devons être capables de protéger les Français tout en restant dans le cadre de l'Etat de droit", a dit la ministre devant un parterre de personnalités du monde judiciaire.

Grève du service de psychiatrie au centre pénitentiaire en Martinique

Sortir du marasme dans un service de soin en prison, un souhait…

Une décision immotivée ?

Qui ? Qui a décidé, sans consulter le personnel du service, les acteurs du terrain, le transfert du SMPR (Service médico-psychologique Régional) et en même temps son saccage, (ce service rétrograde en devenant Unité Sanitaire et en perdant sa dénomination SMPR c’est-à-dire la mise en avant de sa fonction hospitalière de jour et à son lien à la psychiatrie de secteur) en le rattachant de force au CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de la Martinique) ?

mercredi 28 janvier 2015

Un détenu se suicide à Nantes

Un détenu d'une trentaine d'années s'est suicidé par pendaison à la maison d'arrêt de Nantes dans la nuit de mardi à mercredi, selon une source pénitentiaire.

Le corps du détenu a été découvert lors d'une ronde des personnels pénitentiaires. Il avait été récemment écroué.
 
La semaine der

Détention contraire "à la dignité humaine", à la prison de Rouen : l'État condamné

Mardi 27 janvier 2015, le tribunal administratif de Rouen a condamné le ministère de la Justice à verser 1000 euros de dommages et intérêts à un détenu. Un cas qui n'est pas isolé.
En mai 2014, les surveillants pénitentiaires avaient protesté contre la sur-population carcérale de la prison de Rouen (©Hervé Pinson).
En mai 2014, les surveillants pénitentiaires avaient protesté contre la surpopulation carcérale, à la prison de Rouen
Le tribunal administratif de Rouen (Seine-Maritime) a condamné, mardi 27 janvier 2015, le ministère de la Justice à verser 1 000 euros de dommages et intérêts à un détenu de la prison Bonne-Nouvelle (Rouen, Seine-Maritime) qui s’était plaint de ses conditions de détention. Des conditions jugées « contraires à la dignité humaine ».

Nantes - Six téléphones et de la drogue saisis dans des cellules de la maison d’arrêt

Ce lundi soir, les agents de l’administration pénitentiaire chargés de la fouille de deux secteurs de la maison d’arrêt de Nantes ne sont pas repartis les mains vides: sur sept cellules, six téléphones portables, des cartes SIM, quelques grammes de stupéfiants et des clés USB ont été confisqués, ainsi qu’une arme bricolée.

Le renseignement pénitentiaire, ou le petit frère qui prend du galon

Longtemps, il a fait figure de parent illégitime dans la famille du renseignement. Mais en posant le problème de la radicalisation islamiste en prison, les affaires Merah et Nemmouche, et maintenant les attentats parisiens, montrent l'importance du renseignement pénitentiaire, bientôt doté de nouveaux moyens.
Une "zone grise", un "chaînon cassé": élus, syndicalistes et policiers pointent ses insuffisances par rapport à ses prestigieux aînés, en premier lieu la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).
Mais les choses commencent à changer.

Annecy - Tout juste sorti de prison, il appelle la police pour y retourner

Depuis sa sortie de prison, mi-janvier, l’homme venait tous les jours frapper à la porte du commissariat d’Annecy pour demander une nouvelle incarcération.
Archives
 
Un cas rare, mais pas isolé en Haute-Savoie, département où il est difficile de vivre sans emploi, ni logement… en particulier en hiver.

Une prison surpeuplée transformée en hôtel de luxe en Equateur

La principale prison de Quito, inaugurée en 1875 avec à l'époque 270 détenus, a fermé en avril dernier. Elle comptait plus de 4.000 prisonniers.  
 
"Imaginez comme c'est beau : passer d'une prison à un hôtel". C'est le président équatorien Rafael Correa qui est à l'initiative de ce projet. Il s'appuie notamment sur l'exemple de Boston, aux Etats-Unis. "L'hôtel le plus luxueux de Boston, c'est l'ancienne prison de la ville. Je ne le savais même pas quand j'ai proposé l'idée", assure le dirigeant socialiste qui a affiché comme l'un de ses combats la lutte contre la surpopulation carcérale.

Exécution aux Etats-Unis d’un handicapé mental

Warren Hill, doté d’un QI de 70, avait été condamné à la peine capitale après avoir tué son co-détenu.
Cinq personnes signé pétition demandant peine commuée

Un homme condamné à la peine capitale pour meurtre a été exécuté mardi soir en Géorgie aux Etats-Unis malgré les objections de ses avocats qui affirment qu’il souffrait d’un handicap mental, a annoncé l’attorney général de Géorgie.

St Pierre - Six mois de prison en plus pour avoir mis le feu à sa cellule

Pour avoir mis le feu à une cellule de prison, Alexandre S. a été condamné à y passer six mois de plus. Le tribunal de Saint-Pierre a jugé ce prisonnier de 23 ans hier matin sur le mode de la comparution immédiate.

Le verbe haut, le jeune homme a nié être à l’origine de l’incendie, qui a eu lieu le 19 janvier dernier - et lui a déjà valu un passage au cachot.

Bois d'Arcy - le détenu profite d'un arrêt du fourgon cellulaire pour s'évader

Un détenu de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy (Yvelines) a profité d'un arrêt du fourgon de la pénitentiaire dans lequel il se trouvait, ce mardi matin à 10h30, rue Alexandre Turpault, à Bois d'Arcy, pour prendre la fuite.
 
L'entrée de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy, rue Alexandre Turpault
L'entrée de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy, rue Alexandre Turpault 
 
  Le commissariat de Fontenay-le-Fleury a été immédiatement informé et a mis en place un plan de recherche avec diffusion du signalement et de la photo de l'homme recherché à toutes les patrouilles de police et de gendarmerie, au niveau régional.

Renseignement : les éducateurs de la PJJ sur la défensive

Une unité de renseignement au sein de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) calquée sur celle de la direction de l'administration pénitentiaire…
 
Pendant quelques jours, l'annonce a tétanisé la Chancellerie.
 
Alors que la Place Vendôme peaufine, depuis des mois, le toilettage de l'ordonnance de 1945 pour orienter la prise en charge des mineurs délinquants vers davantage d'«éducatif», une telle mesure désarme.

Attentats contre Charlie Hebdo - Le téléphone de Beghal étudié à Rennes

Le terroriste Djamel Beghal était-il en contact avec les frères Kouachi et Amédy Coulibaly depuis sa cellule de la prison de Vezin-le-Coquet, près de Rennes, avant les attentats ?
 
Pour le vérifier, les enquêteurs de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Rennes étudient actuellement son téléphone portable, retrouvé caché dans la télévision de sa cellule rennaise lors d'une fouille, selon une information de nos confrères du Mensuel de Rennes.

mardi 27 janvier 2015

Nantes - Fouille à la maison d'arrêt : des téléphones et des cartes SIM saisis

Des téléphones portables, des cartes SIM, des substances illicites, une arme artisanale, des clés USB ont notamment été découverts.
 
Grosse opération de fouille à la maison d'arrêt de Nantes hier, comme un peu partout en France, ces derniers jours.

Diligentée par la Direction Interrégionale et la Direction de l'Administration Pénitentiaire, elle a été menée par les agents et les ERIS (Equipes Régionales d'Intervention et de Sécurité).

Prison de St-Brieuc - L'État condamné

Le 28 novembre dernier, le tribunal administratif de Rennes a condamné l'État français à verser 900 € à un ancien détenu de la maison d'arrêt de Saint-Brieuc.
En cause, des conditions de détention ayant « porté atteinte au respect de la dignité humaine ». Un premier séjour dans une cellule triple de 9,76 m², puis une seconde période de détention passée dans une cellule quadruple de 16 m².

Établissement pénitentiaire pour mineurs : un surveillant agressé par deux jeunes

Un surveillant de l'établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de Lavaur a été victime d'une agression par deux jeunes détenus, dimanche soir, vers 19heures. Cette agression est qualifiée de «lâche et odieuse» par le syndicat UFAP/UNSA Justice.
Deux mineurs de l'EPM ont agressé un gardien dimanche après-midi./ Photo DDM, archives

La Talaudière : Enfin une nouvelle maison d'arrêt ?

Le ministère de la Justice a budgété 64,5 millions d’euros pour un nouvel établissement de 500 places. Sous réserve de trouver un terrain adéquat.
 
Il y a, dans la Loire, deux Arlésiennes de taille : l'A45 et la future nouvelle maison d'arrêt. Vingt ans et plus que les désillusions succèdent aux promesses. Cette fois, pourtant, quelques éléments concrets sont mis sur la table. Le ministère de la Justice nous l'a confirmé en début de semaine : la prison de La Talaudière va être reconstruite. « Un budget de 64,5 millions d'euros a été engagé pour un établissement de 500 à 550 places », précise le porte-parole de Christiane Taubira.

lundi 26 janvier 2015

Terrorisme: des saisies inquiétantes dans les cellules de détenus islamistes radicaux

Les cellules de 80 détenus identifiés comme islamistes radicaux viennent d'être passées au peigne fin par l'administration pénitentiaire, a dévoilé ce lundi matin RTL.
 
Téléphones portables, clés USB… les gardiens ont effectué de nombreuses saisies inquiétantes.
Ils sont censés être isolés du monde extérieur, il semble pourtant qu'il n'en est rien. Après la vague d'attentats des 7, 8 et 9 janvier, l'administration pénitentiaire a lancé une vague de fouilles des cellules des détenus identifiés comme islamistes radicaux, a dévoilé ce lundi matin RTL.

Un détenu en cavale blessé par balle à Nice

Un détenu de la prison du Pontet a été blessé par balle dans la nuit de dimanche à lundi à Nice.
Une voiture de police

La victime avait bénéficié d'une permission de sortie en septembre mais n'avait pas, depuis, regagné sa cellule.
 
Le repris de justice a été secouru vers minuit dans un appartement du quartier de Bon Voyage, au nord-est de Nice.

Saint Brieuc - Un trafic de cannabis démantelé dans la prison !

Quatre détenus sont poursuivis pour s'être livrés à un trafic de résine de cannabis au sein de la maison d'arrêt. Leur fournisseur, un Lannionais âgé de 18 ans, a été écroué.

Depuis deux mois, plusieurs détenus de la maison d'arrêt de Saint-Brieuc étaient placés sous écoutes téléphoniques dans le cadre du démantèlement d'un trafic de résine de cannabis.
Mardi matin, sur réquisition du procureur de la République, les policiers ont procédé à une fouille de cellules. Ils y ont trouvé quelques grammes de cannabis. Quatre détenus ont alors été interpellés. Dans le même temps, un Lannionais de 18 ans, soupçonné d'être le fournisseur, a été arrêté. Lors de la perquisition à son domicile, les policiers ont mis la main sur deux kilos de résine de cannabis et 1 800 € en liquide.

Laval - les deux détenus jugés en février

Deux détenus de la maison d'arrêt de Laval devaient être jugés hier pour avoir gravement blessé deux surveillants. Le procès aura finalement lieu en février.

Deux détenus de la maison d'arrêt de Laval devaient être jugés, hier après-midi, en comparution immédiate, pour des faits de violence sur des surveillants (Ouest-France du 23 janvier). Ils seront finalement jugés le 20 février.

Perpignan - émoi à la prison après que le détenu violent a tenté d'égorger un gardien

Ce lundi matin à partir de 6 h 30, une cinquantaine de gardiens de prison ont manifesté devant la maison d'arrêt de Perpignan  "pour un retard d'appel" explique Johann Reig, secrétaire local Ufap/Unsa justice.
Les gardiens de  prison manifestaient ce lundi matin
 
Ils tenaient à exprimer leur colère après la violente altercation qui a opposé un détenu et quatre  de leurs collègues vendredi soir.

60% des détenus français sont musulmans ?

D'après le député UMP Georges Fenech, "il y a à peu près 60% de détenus de confession musulmane dans nos prisons, ce qui représente à peu près 40.000 détenus tout de même". C'est faux. 
  

Faux

Georges Fenech ne peut pas affirmer qu'il y a 60% de détenus musulmans pour une raison simple : les statistiques ethniques ou religieuses sont interdites en France. Le chiffre avancé par le député UMP n'a donc rien d'officiel et il n'est pas vérifié.

Après les attentats, 80 fouilles dans des cellules d'islamistes radicaux

De nombreuses fouilles ont été menées dans des cellules d'islamistes. Des téléphones portables, des cartes SIM et des clés USB ont été saisis, y compris sur Djamel Beghal, le mentor des frères Kouachi.
 
Des découvertes qui interrogent. Au lendemain des tueries de Charlie Hebdo et de la porte de Vincennes, l'administration pénitentiaire a lancé une vague de près de 80 fouilles ciblant les cellules des islamistes les plus redoutés derrière les barreaux. Ces recherches, qui ciblaient parfois des détenus célèbres, à l'instar de Djamel Beghal, ont permis des saisies hallucinantes.

dimanche 25 janvier 2015

Centre pénitentiaire de Perpignan : un détenu blesse un surveillant

Vendredi, un détenu qui rentrait de l'Unité hospitalière sécurisée interrégionale de Toulouse, a agressé, verbalement et physiquement, quatre surveillants et blessé l'un d'eux à la main.
 
Ce lundi matin, les agents pénitentiaires seront devant les portes de la prison pour signifier leur mécontentement.
 
L'individu qui contestait son placement dans le Quartier des arrivants, s'est saisi d'une assiette qu'il a cassée. Détenant ainsi dans ses mains des objets tranchants, il s'est opposé aux agents pénitentiaires qui tentaient de le maîtriser.

samedi 24 janvier 2015

Mulhouse - LES « BLEUS » au casse-pipe !

Lisez la réponse consternante et indigne de l'officier en cause en bas de cet article... Cela démontre le "sérieux" de l'encadrement de la MA de Mulhouse !
 
Ce jeudi 22 Janvier, une rixe a éclaté en cour de promenade où se trouvaient 38 détenus du D2-C1. Deux d'entre eux ont été pris à partie et tabassés par un groupe...
.
Intervention ? Oui mais... Bonjour la mise en danger !
Les officiers présents ont bien donné l'ordre aux agents et gradés d'intervenir. Sauf que l'intervention s'est faite... sans aucun équipement ! C'est non seulement abracadabrantesque, mais totalement irresponsable ! Cela relève même de la mise en danger !!!

Bourg-en-Bresse - Un détenu se suicide le jour de son verdict

Un détenu, rejugé en appel devant la cour d’assises de l’Ain pour homicide, et qui attendait son verdict ce vendredi, s’est suicidé dans sa cellule durant la nuit, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information du Progrès.
Lakhdar Hammani avait été condamné à 15 ans de réclusion criminelle en janvier 2014 à Lyon pour le meurtre d’un de ses collègues en 2011, à Saint-Priest dans le Rhône. Rejugé en appel devant la cour d’assises de l’Ain depuis lundi, le verdict devait être rendu ce vendredi. L’avocate générale avait requis 20 ans de prison jeudi. Mais l’accusé s’est pendu dans sa cellule au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse. C’est son codétenu qui l’a découvert à 06H50 vendredi.

Vivonne - Un détenu dénonce le cambriolage de sa cellule

Un détenu du centre pénitentiaire de Vivonne a porté plainte après le cambriolage de sa cellule. Le barillet a été forcé et de nombreux objets ont disparu.
Une cellule du centre pénitentiaire de Vivonne a été cambriolée. - Une cellule du centre pénitentiaire de Vivonne a été cambriolée. - (Photo archives Patrick Lavaud)
Ce jour-là, il rentrait de l'atelier et regagnait sa cellule du centre pénitentiaire de Vivonne où il purge sa peine. Comme Monsieur Tout le Monde quand il rentre chez lui après sa journée de travail. Il découvre alors une mauvaise surprise : la porte de son " domicile " a été forcée !

Le délicat déploiement des brouilleurs d’ondes dans les prisons

Alors que les faits divers démontrant que certains prisonniers disposent de téléphones portables dans leurs cellules se succèdent, la Garde des Sceaux vient d’expliquer à un parlementaire pourquoi le déploiement de brouilleurs d’ondes s’avérait être une solution relativement précaire.
image dediée                    
Quelques élus aimeraient de leur côté que les forces de l’ordre puissent au contraire écouter ces conversations clandestines.

vendredi 23 janvier 2015

Metz: un ancien surveillant de prison empêche une évasion en pleine rue

Un détenu de la prison de Metz, qui tentait ce jeudi de s’évader lors d’un transfèrement vers l’hôpital, a été intercepté dans sa fuite par un passant, lui-même ancien surveillant pénitentiaire radié de la fonction publique et... en liberté conditionnelle, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

 Le détenu de 23 ans, placé en détention provisoire dans l’attente de son procès pour meurtre, a profité d’un instant d’inattention de son escorte policière lors de son transfèrement entre le centre pénitentiaire de Metz-Queuleu et l’hôpital de Mercy, où il devait recevoir des soins jeudi en fin de matinée.

Prison de Fresnes - Aux parloirs, les murets de séparation illégaux

Le tribunal administratif de Melun a ordonné à la direction de la prison de Fresnes de détruire sous cinq mois les murets de séparation installés dans les parloirs.


D'une hauteur de 80 cm environ, ces murets se dressent entre le détenu et son visiteur et empêchent tout contact direct. Ils sont illégaux depuis une circulaire de 1983. 

Nancy : surpris dans son intimité, un détenu du Centre pénitentiaire frappe le surveillant

Faits divers. Un surveillant du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville a été roué de coups par un détenu surpris dans son intimité au parloir de la prison, a-t-on appris de source policière.
prison.nancy

Les faits remontent au 14 janvier, alors qu’un individu détenu à la prison de Nancy-Maxéville s’entretenait au parloir avec sa petite amie, il était surpris par un gardien dans son intimité en train de « tripoter le sexe » de sa petite amie.

Prison - Mont-de-Marsan expérimente des "unités de respect"

Le dispositif expérimental basé sur une plus grande autonomie des détenus sera officiellement lancé ce lundi au centre pénitentiaire de Pémégnan 
Le centre pénitentiaire Pémégnan de Mont-de-Marsan a été choisi pour expérimenter l'usage "d'unités de respect", cette forme de détention déjà en cours depuis plusieurs années en Espagne (module "Respecto") et basée sur une plus grande autonomie des détenus. Ce dernier est conditionné à un code de bonne conduite, et fonctionne sur la base du volontariat, pour les prisonniers comme pour les surveillants.

Un ancien surveillant de prison empêche une évasion à Metz

Un détenu de la prison de Metz, qui tentait jeudi de s'évader lors d'un transfèrement vers l'hôpital, a été intercepté dans sa fuite par un passant, lui-même ancien surveillant pénitentiaire radié de la fonction publique et... en liberté conditionnelle, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.
 
Le détenu de 23 ans, placé en détention provisoire dans l'attente de son procès pour meurtre, a profité d'un instant d'inattention de son escorte policière lors de son transfèrement entre le centre pénitentiaire de Metz-Queuleu et l'hôpital de Mercy, où il devait recevoir des soins jeudi en fin de matinée.

jeudi 22 janvier 2015

Melun - En garde à vue pour un feu d'artifice près de la prison

Un jeune homme a été placé en garde à vue pour avoir fait des essais de feu d'artifice près de la prison. Il risque une contravention.
L144269_HD0871152.JPG
 
Mardi 20 janvier, vers 20 heures, un individu a été interpellé devant le centre de détention de Melun, alors qu’il venait d’effectuer un feu d’artifice.

Christiane Taubira réservée sur la peine d’indignité nationale

La peine d’indignité nationale sera l’objet d’une réflexion parlementaire dans les semaines à venir. Mais ce jeudi, sur France Inter, la Garde des Sceaux a déclaré ne pas être en faveur de cette mesure.
 

Jeudi matin, sur France Inter, Christiane Taubira est revenue sur la peine d’indignité nationale, qui va faire l’objet d’une réflexion parlementaire dans les semaines à venir.

St Maur - Agression de deux surveillants : quatre ans de prison

Un homme détenu à Saint-Maur, en conflit avec l’administration pénitentiaire, avait violemment agressé deux surveillants, à l’automne dernier.
Le détenu s'était servi d'un stylo-bille bricolé. - Le détenu s'était servi d'un stylo-bille bricolé. - (Photo archives NR)

Tribunal correctionnel de Châteauroux

La vie de cet homme d'une quarantaine d'années, jugé hier pour l'agression de deux surveillants de la maison centrale de Saint-Maur, où il était détenu, semble n'être qu'une suite de drames successifs.

Radicalisation en prison : « une vingtaine » de détenus surveillés au nord de Paris

Si la région parisienne est davantage concernée par l’incarcération de jihadistes, l’interrégion pénitentiaire Nord en surveille une vingtaine spécifiquement, et a l’œil sur tout signe extérieur de radicalisation.
http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20150122/42516774_B974581510Z.1_20150122085614_000_G2B3R51RV.1-0.jpg

La radicalisation en prison est devenue un lieu commun, surtout depuis qu’on sait que Chérif Kouachi, l’un des deux frères à l’origine de l’attentat à Charlie hebdo et de la prise d’otages à Dammartin-en-Goële, avait renforcé ses idées radicales en prison.

Le casse-tête de l'islam en prison

C'est l'une des annonces de Manuel Valls pour lutter contre la radicalisation en prison : le recrutement de nouveaux aumôniers musulmans pour ne pas laisser le terrain au fondamentalisme. Mais ces 60 nouveaux aumôniers, il faut déjà les trouver...

Sur les 3.000 personnes dont Manuel Valls assure qu'elles doivent faire l'objet d'une surveillance en France, beaucoup sont déjà passés par la case prison. Le Premier ministre a annoncé mercredi un vaste plan, de 425 millions d'euros pour les trois prochaines années, avec la création de 2 680 postes, dont 1 400 au sein du Ministère de l'Intérieur.

Contre le terrorisme, des mesures déjà annoncées pour la plupart

La série de mesures contre le terrorisme annoncée, mercredi 21 janvier, par Manuel Valls, au sortir du conseil des ministres, ne comprend guère de surprises. La plupart de ces décisions avaient déjà été annoncées, et ces arbitrages n’entrent pas dans les détails.

Lire aussi : Manuel Valls annonce la création de 2680 postes pour lutter contre le terrorisme
  • Déploiement de Vigipirate

mercredi 21 janvier 2015

Cazeneuve défend Taubira, attaquée par la droite

Pas d'unité nationale qui tienne entre l'UMP et la garde des Sceaux. Alors que la droite plaide pour un durcissement dans le contexte post-attentats, le ministre de l'Intérieur a vanté la sévérité de la politique pénale.

Christiane Taubira et Bernard Cazeneuve, le 5 janvier.

«Amedy Coulibaly n'était qu'un petit caïd»

Selon l'avocat de l'un de ses complices présumés, le terroriste était « brutal », «parfois violent » mais personne n'était au courant de son projet.

«Amedy Coulibaly a terrorisé mon client qui est devenu corvéable», a déclaré l'avocat de l'un des suspects.
                                                                   
Simples complices pour de petits délits ou véritable réseau djihadiste organisé? C'est à cette question épineuse que tente de répondre le procureur de la République devant lequel ont été déférés quatre des 12 personnes interpellées la semaine dernière, et susceptibles d'avoir apporté une aide logistique à Amedy Coulibaly, le terroriste auteur de la prise d'otages du supermarché kasher de la porte de Vincennes le 9 janvier dernier.

Antiterrorisme - Bernard Squarcini : "On a perdu beaucoup de temps"

Le premier patron de la DCRI juge "intéressantes" les mesures antiterroristes du Premier ministre. Mais, selon lui, elles auraient dû être prises dès 2012.
 
Bernard Squarcini estime que la gauche bénéficie aujourd'hui d'un consensus qui a fait défaut à la droite en mars 2012 au moment des attaques de Mohamed Merah.
 
"Le cadre général de ces mesures est bon. Mais on a perdu deux ans et demi. Toutes ces préconisations sont sur la table depuis les commissions d'enquête parlementaires constituées au lendemain des crimes de Mohamed Merah.

Nantes - Un détenu de 62 ans retrouvé mort à la prison

Le corps sans vie d'un homme âgé de 62 ans a été retrouvé ce mercredi au petit matin, dans sa cellule du centre de détention de Nantes.

Un détenu s'est suicidé ce mercredi matin au centre de détention de Nantes.

Il s'est pendu dans sa cellule du centre de détention de Nantes.

Cet homme de 63 ans, en prison depuis de longues années, a été retrouvé ce mercredi matin par les surveillants. Ils n'ont rien pu faire pour le réanimer.

Radicalisation : mais que se passe-t-il dans nos prisons ?

Un Etat jusque-là aveugle, des surveillants peu formés et en nombre insuffisant, un Conseil français du culte musulman censé gérer les aumôniers qui interviennent dans les établissements, mais surtout préoccupé par ses luttes internes... Voilà comment l'islam radical s'est invité dans les prisons françaises.
Fleury-Mérogis.

Mesures antiterroristes : « Si on doit borner la liberté d’expression, c’est la loi qui doit le faire, pas des entreprises privées »

Manuel Valls a annoncé ce mercredi plusieurs grandes mesures pour lutter contre le terrorisme. Adrienne Charmet, coordinatrice des campagnes de La Quadrature du Net, réagit à ces annonces pour Rue89.

Manuel Valls annonce la création de 2680 emplois pour lutter contre le terrorisme

Un renforcement des moyens humains et matériels : c’est l’essentiel de la réponse apportée mercredi 21 janvier par l’exécutif, deux semaines jour pour jour après la tuerie de Charlie Hebdo, en matière de lutte antiterroriste.

Le premier ministre a annoncé un budget de 425 millions d’euros sur trois ans en matériel. Avec le coût du personnel, l’enveloppe devrait se monter à 736 millions d’euros d’ici 2017, dont 246 millions pour 2015 Le président l’avait confié à ses proches, ces derniers jours : « L’attitude de la droite, illustrée par ce que faisait Sarkozy, c’est : un événement, une loi. La gauche, elle, explique qu’il n’y a qu’à appliquer les textes. J’entends pour ma part être pragmatique : ce qu’il faut, c’est corriger, améliorer. »

Un ancien surveillant de prison se bat contre son administration

Mickaël H. a écrit aux présidents de la République Nicolas Sarkozy puis François Hollande, à la garde des Sceaux  Christiane Taubira, et au premier ministre, Manuel Valls, pour leur demander de l'aide.
Sans titre

Bourg-en-Bresse - Une «violente» mutinerie fait gronder plusieurs heures une prison

La révolte n'aura grondé que quelques heures, mais a choqué l'ensemble des personnels pénitentiaires en service à ce moment-là.
24/03/11, Bourg-en-Bresse. Centre penitenciaire de Bourg-en-Bresse.
 
Les Equipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) sont intervenues en milieu de matinée au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse, dans l'Ain, pour mettre fin à la mutinerie de quatorze détenus entamée ce mardi matin, vers 7h.
 
Selon l'Ufap-Unsa Justice, tout est parti d'une fouille menée au petit matin dans plusieurs cellules.

Béziers - Trafic de drogue et de téléphones : le gardien de prison innocenté

Accusé à tort d'avoir introduit des téléphones et de la drogue dans une maison, le gardien vient d'être totalement blanchi. Cet ancien rugbyman veut maintenant obtenir réparation.
Photo DDM

Le Coursanais Mohamed Bendriss (46 ans) vient d'être définitivement blanchi par la chambre d'instruction de la cour d'appel de Montpellier. Gardien de prison à Béziers, il était soupçonné d'avoir introduit des téléphones, portables, de l'alcool et de la drogue. Après 5 mois de détention préventive en 2010, il lui était depuis interdit d'exercer.

Attentats en France : les mesures antiterroristes prévues par le gouvernement

Les forces de l'ordre et les prisons vont bénéficier d'une attention particulière dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
Au lendemain des attentats qui ont provoqué la mort de 17 personnes, le gouvernement travaille à la mise en place de son arsenal antiterroriste. Les effectifs policiers et gendarmes devraient être renforcés mais également mieux équipés, armés, dotés de meilleurs gilets pare-balles et véhicules.

lundi 19 janvier 2015

Jean-Louis Bruguière: "Il faut des prisons dédiées aux djihadistes"

Invité par la Fondation méditerranéenne d’études stratégiques, l’ancien juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière était à Toulon jeudi. Il revient sur les attentats de la semaine dernière.

Bruguière : « Il faut des prisons dédiées aux - 28036715.jpg
 
En 2013 vous redoutiez des attaques contre les intérêts français à l'extérieur du pays. Comment réagissez-vous aux attentats de la semaine dernière ?

Châtellerault - Il fournit de la cocaïne et aussi du shit en prison

Quatre personnes ont été entendues par les policiers châtelleraudais, cette semaine, dans le cadre d'une affaire de trafic de stupéfiants.
Elle débute lundi par un contrôle routier inopiné à Châtellerault. Le véhicule prend la fuite. Deux personnes sont interpellées et 15 g de cocaïne retrouvés sur l'un des deux occupants du véhicule. Après quelques tentatives de diversion, le passager reconnaît avoir acheté la came auprès du conducteur.

Alsace-Moselle - un sénateur dépose une proposition de loi pour abroger le délit de blasphème

Un sénateur (UMP) de Moselle a annoncé ce samedi 17 janvier qu'il avait déposé une proposition de loi pour que le délit de blasphème soit abrogé du droit local d'Alsace-Moselle, conformément aux préconisations récentes des cultes "reconnus", catholique, protestant et juif.
« Le Parlement doit au plus vite abroger le délit de blasphème », a déclaré dans un communiqué le sénateur François Grosdidier, qui a demandé à son groupe politique de trouver une « niche » parlementaire pour l’examen du texte.

Radicalisation en prison : "des bombes à retardement"

Vincent, ancien détenu de la prison de Séquedin, dans le Nord, témoigne du prosélytisme des islamistes radicaux derrière les barreaux.
 
Merah, Nemmouche, Coulibaly : quand la prison fait office de sas de radicalisation. C’est le constat trop souvent dressé en retraçant le parcours des terroristes français qui sont passés à l’acte ces dernières années. Europe 1 a pu rencontrer Vincent, ancien détenu de la prison de Sequedin, qui avait raconté dans la Voix du Nord (payant), le prosélytisme des islamistes radicaux derrière les barreaux. Il témoigne de leur influence sur les jeunes délinquants.

Un ex-détenu d’Orléans raconte comment il a résisté à l’islam radical

Incarcéré il y a plus de dix ans à la maison d’arrêt d’Orléans, un ancien détenu évoque sa relation avec les prisonniers radicaux.
 
C’est dans l’établissement orléanais, aujourd’hui fermé, qu’un ancien détenu affirme avoir eu son premier contact avec un groupe de prisonniers qui se radicalisaient.?Photo d’archives/Pascal Proust - Pascal PROUST
 
Installé au fond du canapé de la salle d’attente de son avocat, Jacques (*), 37 ans, cache sa circonspection sous un calme apparent.

Radicalisation en prison: une association mandatée par l'administration pénitentiaire

L'Association française des victimes du terrorisme (AfVT) a été mandatée vendredi par l'administration pénitentiaire pour mettre en place un programme expérimental de détection et de prise en charge de la radicalisation religieuse des détenus, selon un communiqué.

Une association a été mandatée par l'administration pénitentiaire pour mettre en place un programme expérimental de détection et de prise en charge de la radicalisation religieuse des détenus  (c) Afp         

 
Ce programme sera mis en place dans deux établissements d'Ile-de-France "dans les prochaines semaines", a indiqué l'administration pénitentiaire.

RADICALISATION - Programme de détection en prison

Au centre de formation professionnelle de Bobigny (Seine-Saint-Denis), lundi, au cours d'un débat avec les seize élèves de sa classe de bac pro commerce dont l'une a enregistré la discussion, une enseignante évoque notamment le « soi-disant flic qui a été tué ».
 
Elle s'étonne également que les djihadistes aient laissé « quand même des empreintes », alors qu'ils ont « mis des gants et une cagoule ». L'enseignante a été mise à pied en attendant un conseil de discipline. Une enquête judiciaire a été ouverte, confiée à la Sûreté territoriale de la Seine-Saint-Denis.

LOIRE - Une nouvelle maison d’arrêt va être construite

Le ministère de la Justice confirme : une nouvelle maison d’arrêt va être construite en Loire Sud (l'agglomération de Saint-Etienne), pour remplacer celle de La Talaudière.
La maison d’arrêt de La Talaudière est considérée par l’administration pénitentiaire comme l’une des quinze plus vétustes prisons de France. /Photo d'archive Celik Erkul.
La maison d’arrêt de La Talaudière est considérée par l’administration pénitentiaire comme l’une des quinze plus vétustes prisons de France

Il est prévu 64,5 millions d’euros pour un établissement de 500 à 550 places (contre 328 places pour l’établissement actuel).

Grand Ouest - Radicalisation en prison: des aumôniers musulmans "pas suffisamment nombreux"

"On n'est pas suffisamment nombreux et armés pour faire notre travail en prison": l'aumônier musulman Mohamed Loueslati déplore le "dénuement total" de sa profession qui joue pourtant, d'après lui, un rôle important pour contrer la radicalisation de certains détenus.

Metz - Mohamed Hicham Joudat, aumônier musulman : « Internet produit plus de djihadistes que la taule »

Imam de Metz-Queuleu depuis huit ans, Mohammed Hicham Joudat estime que la prison n’est pas une fabrique de djihadistes comme beaucoup le prétendent. Selon lui, les jeunes délinquants se radicalisent d’abord en face de leur ordinateur, sur internet.
Mohamed Hicham Joudat, imam de Metz-Queuleu, lors de la prière.   Photo Karim SIARI

Vous êtes aumônier de la prison Metz-Queuleu depuis huit ans. Avez-vous constaté une évolution en matière de radicalisation ?

Mohamed Hicham JOUDAT : « Pour moi, le premier problème, ce n’est pas le quartier, pas la prison, mais internet.

vendredi 2 janvier 2015

Courte évasion de deux détenus sur l'île de Ré

Une double évasion a déclenché de multiples contrôles de gendarmerie, vendredi matin sur l'île de Ré, en Charente-Maritime. Une information de France Bleu La Rochelle. Les détenus ont été arrêtés deux heures après l'alerte.
  
 
Deux détenus se sont brièvement évadés vendredi matin de la prison de l'île de Ré, située en Charente-Maritime, au sud de la Vendée. Depuis le déclenchement de l'alerte vers 10h, la circulation était filtrée sur le pont de l'île de Ré, seul accès la terre ferme. Chaque véhicule était fouillé. Des recherches ont également été menées autour de Saint-Martin-de-Ré. Les détenus ont été interpellés un peu après midi.

Île de Ré - les deux évadés ont été repris par les gendarmes

Deux détenus s'étaient évadés de la prison de l'île de Ré (Charente-Maritime), ce vendredi matin. Ils ont été repris par les forces de l'ordre aux alentours de midi.
Les deux détenus avaient pris le large. Deux hommes se sont évadés de la prison de l'île de Ré, en Charente-Maritime, ce vendredi matin, selon une information révélée par France Bleu la Rochelle et confirmée ensuite par la justice. Ils ont été très vite repris par l'important dispositif de gendarmerie déployé sur l'île.

Strasbourg - Dominique et la méditation animale en prison

Voici un reportage sur le travail de Patricia, Médiatrice, qui depuis 2008 fait rentrer des animaux à la Maison d'Arrêt de l'Elsau.

Affichage de couv-des-animaux-pour-rester-des-hommes.jpg en cours...
 
Le reportage a été diffusé sur France 5 dans l'émission "Hélène et les animaux" :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...