Je ferme !

Cela fait bientôt 4 ans que je retranscris l'Actu Pénitentiaire sur ce blog. Une intention qui n'avait (et n'a toujours) qu'...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 24 avril 2015

Après les parlementaires, les journalistes en prison

Le Parlement a voté la possibilité pour les journalistes d'accompagner les parlementaires lorsqu'ils visitent un établissement pénitentiaire. Un droit dont députés et sénateurs disposent depuis 2000, mais qu'ils sont encore peu nombreux à saisir.    
En 2012, plus de 330 parlementaires avaient signé une pétition, initiée par l’ancien détenu et homme politique Pierre Botton, pour permettre aux journalistes de les accompagner en prison, "deux fois par an". Trois ans plus tard, le texte a été voté dans le cadre de la proposition de loi sur la modernisation du secteur de la presse. Et promulgué vendredi 17 avril.

Haut-Rhin - Le syndicat Ufap/Unsa hausse le ton

Un détenu inadapté à la vie carcérale quitte Ensisheim pour atterrir à la maison d’arrêt de Mulhouse !
Un détenu inadapté à la vie carcérale quitte Ensisheim pour atterrir à la maison d’arrêt de Mulhouse ! 
L’affaire dure depuis plusieurs semaines et a démarré à la centrale d’Ensisheim

Justice : la nouvelle "contrainte pénale" peine à s'imposer

Un peu plus de 500 "contraintes pénales" ont été prononcées au cours des six premiers mois d'existence de cette nouvelle peine effectuée en milieu ouvert.
Christiane Taubira avait introduit la contrainte pénale dans sa réforme contestée.
 
Un peu plus de 500 "contraintes pénales" ont été prononcées au cours des six premiers mois d'existence de cette nouvelle peine effectuée en milieu ouvert, une des mesures phares de la réforme pénale controversée de Christiane Taubira.

Prise d'otage entre détenus à la prison de Salon-de-Provence

Un détenu a pris en otage un autre détenu jeudi 23 avril au matin à la prison de Salon-de-Provence. Il voulait obtenir son transfert. Il s'est finalement rendu, une heure et demi plus tard.
  
 
La tension est une nouvelle fois montée jeudi matin à la prison de Salon-de-Provence. Une bagarre avait éclaté le week-end dernier dans les coursives. Cette fois, un détenu en a pris un autre en otage au moment du passage à la douche.

Châteauroux/Saint-Maur - Prison : " Prévenir toute forme de radicalisme "

Jawadi Faouzi est aumônier musulman depuis six ans à la Maison centrale de Saint-Maur et au Craquelin de Châteauroux.

Un milieu difficile où les intervenants extérieurs ont toute leur place. - Un milieu difficile où les intervenants extérieurs ont toute leur place. - dr 
 
Quel est votre rôle exact en tant qu'aumônier en milieu carcéral ?
 
« J'ai plusieurs rôles dont celui d'assurer, chaque vendredi, le prêche auprès d'environ vingt-cinq personnes à Saint-Maur et d'une trentaine au Craquelin. Je suis bénévole et ces interventions faites en langues française et arabe demandent toujours une longue préparation. »

Blois - Il voulait entrer de force dans la prison

Habituellement, les personnes sont plus pressées de quitter une maison d'arrêt que d'y entrer. Julian, 22 ans, a comparu pour avoir voulu pénétrer de force… dans l'enceinte de la prison de Blois.
 
" Ces comportements violents les atteignent "
Le 31 mai 2014, le jeune homme et son frère venaient rendre visite à leur père incarcéré.

 A l'accueil, la surveillante signifie à Julian que son permis de visite est suspendu en raison d'un incident. « Ce n'est pas moi, c'est mon frère », proteste le jeune homme. La surveillante contacte un gradé pour vérifier, il s'avère que la sanction concerne bien Julian.

Haut-Marnais mort par overdose en prison à Bar le Duc

Le 27 février dernier, un Haut-Marnais décédait des suites d'une overdose 
dans une cellule de la maison d'arrêt de Bar-le-Duc.
Plus de sept semaines 
après ce drame, la famille du défunt attend toujours de se voir livrer des éléments 
quant à la survenance de ce décès.
La drogue tue. Même en prison. Tony* s'en est allé. Entre quatre murs. Condamné à deux ans de prison ferme le 2 février dernier, ce Haut-Marnais âgé de 31 ans est décédé, le 27 février, dans une cellule de la maison d'arrêt de Bar-le-Duc (Meuse).

Villeneuve-sur-Lot - Thierry Mailles vient d'être nommé sous-préfet

Ce Landais de 51 ans, ancien directeur de prison était, jusque-là, en poste dans le département de la Marne
Villeneuve-sur-Lot : Thierry Mailles vient d'être nommé sous-préfet
Thierry Mailles, 51 ans, marié et père d'un enfant a été nommé par un décret daté du 20 avril sous-préfet de l'arrondissement de Villeneuve-sur-Lot. Après le départ de Johann Mougenot, fin février, la sous-préfecture de la rue des Cieutat va donc retrouver un occupant. 

jeudi 23 avril 2015

Aux Etats-Unis, un fugitif se rend après quarante ans de cavale

Alors qu'il avait réussi à s'enfuir de prison quarante ans auparavant, Clarence David Moore s'est rendu à la police. Il avait été condamné en 1967. 
 
Clarence David Moore a réussi à s'échapper à trois reprises de prison. Sa cavale a duré trente-neuf ans.
Clarence David Moore a réussi à s'échapper à trois reprises de prison. Sa cavale a duré trente-neuf ans. 
Les forces de police ont d'abord cru à une blague. Clarence David Moore était pourtant bien sérieux lorsqu'il a appelé la police de Frankfort dans l'Etat du Kentucky pour se rendre, lundi. Le sexagénaire s'est enfui de prison en 1976. Si le sentiment de culpabilité semble être la première raison, le fuyard s'est surtout signalé pour obtenir des soins médicaux.   

L'accès à la maison d'arrêt de Digne-les-Bains bloqué

Jeudi 23 avril, l'intersyndicale qui bloque l'accès à la prison St Charles réclame une meilleur prise en compte des heures de travail.

L

Depuis ce matin jeudi 23 avril, l'intersyndicale Ufap-Unsa Justice, CGT et Force Ouvrière, bloque l'accès de lamaison d'arrêt Saint-Charles à Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).

Surpopulation carcérale au centre pénitentiaire de la Farlède à Toulon

La surpopulation carcérale atteint un nouveau record à la prison de la Farlède, à Toulon : 982 détenus pour cet établissement pénitentiaire qui compte 586 places.
 
La prison de la Farlède, à Toulon atteint un nouveau record de surpopulation carcérale. L'établissement pénitentiaire compte 982 détenus pour 586 places prévues initialement.

mercredi 22 avril 2015

Canada - Visite virtuelle d’une prison : « Ça n’a pas été filmé à Disneyland ? »

La lourde porte de métal s’ouvre en un clic de souris. Arrivée dans une cellule « haute sécurité » d’une prison canadienne qui respire le neuf, avec un plateau repas bien garni, posé délicatement sur la table.
Les toilettes sont propres et l’auto-radio fonctionnel. A portée de clic, la chapelle de la prison, la salle de travail ou les parloirs.

Nicolas Battini en grève de la faim depuis vendredi dernier à la prison de Bois d'Arcy

Nicolas Battini a commencé une grève de la faim après s'être vu refuser à nouveau son transfert à la prison d'Osny. Le jeune militant de la Ghjuventù Indipendentista invoque de mauvaises conditions d'études à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy. 
Nicolas Battini a entamé vendredi une grève de la faim à la prison de Bois d'Arcy après avoir demandé à nouveau son transfert dans un autre établissement pénitentiaire pour poursuivre ses études dans de meilleures conditions. 

Transfert qui lui a été une nouvelle fois refusé par le juge d'Instruction en raison de la présence d'un autre détenu corse dans cette prison. 

mardi 21 avril 2015

Alsace - Face à un détenu qui jette ses excréments, les matons enfilent des combinaisons jetables

Les surveillants de prison ne peuvent plus sentir ce détenu. Qualifié «d'ingérable», l'homme d'une quarantaine d'années et souffrant de troubles psychiatriques continuerait à jeter ses excréments sur les matons, selon un communiqué d'un syndicat.
Un agent de l'administration pénitentiaire à la maison d'arrêt de Strasbourg, à l'Elsau. (Illustration).

Il a été transféré récemment de la maison centrale d'Ensisheim à la maison d'arrêt de Mulhouse.

Toulouse - Le blues des policiers du centre de rétention

Stress, multiplication des arrêts maladie: les membres de la police aux frontières tirent la sonnette d'alarme...
 
Centre de retention administrative de Cornebarrieu Direction Departementale de la Police aux Frontieres.
 
Gros malaise au centre de rétention de Cornebarrieu. Mais il n'est pas là où on pourrait s'y attendre. Avec deux tiers des effectifs absents depuis le début de la semaine pour maladies ou vacances, les membres de la police aux frontières ont décidé de tirer la sonnette d'alarme. 

Mulhouse - Il menace de faire sauter l’immeuble : 18 mois ferme

Le Cernéen de 44 ans qui menaçait de faire sauter son immeuble mercredi dans la nuit a été condamné aujourd’hui à une peine ferme de 18 mois au tribunal correctionnel de Mulhouse.
 
La peine prononcée par le tribunal en comparution immédiate pourrait sembler lourde. Elle tient compte du passé judiciaire du mis en cause condamné pour le même type de faits en octobre 2011 à une peine de sept ans de prison dont un an avec sursis; une peine à la hauteur des faits reprochés.

Le monde judiciaire aux côtés des détenus de la prison Bonne-Nouvelle à Rouen pour une course

La maison d’arrêt Bonne-Nouvelle organisait hier son 5 000 m. Le monde judiciaire s’est retrouvé sur la piste.
Le monde judiciaire aux côtés des détenus de la prison Bonne-Nouvelle à Rouen pour une course
 
Magistrats, avocate, agents du service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip), membres de l’infirmerie et surveillants de la maison d’arrêt... hier, le monde judiciaire s’est retrouvé aux côtés des détenus au départ du désormais traditionnel 5 000 m de Bonne-Nouvelle. Créée en 2009, l’épreuve réunit chaque année différents acteurs de la justice, de l’Éducation nationale ou encore des élus.

Fleury-Mérogis - un détenu dit avoir été frappé par ses geôliers et porte plainte contre X

Un détenu de la maison d'arrêt de Fleury Mérogis, dans l'Essonne, a porté plainte contre X pour "violences aggravées". Il affirme avoir été roué de coups par des surveillants au quartier disciplinaire. Des faits qui remontent au mois de mars.
 
Un gardien devant une porte de la prison (illustration). © ERIC FEFERBERG / AFP
Younesse Bambara, 41 ans, purge actuellement une peine de 15 ans de prison pour braquages, dont il a fait appel.

lundi 20 avril 2015

Nancy : un surveillant de prison suspendu pour avoir passé à tabac un détenu

ATTENTION : Les faits ne sont pas avérés - Une enquête est en cours...
L e parquet de Nancy a ouvert une enquête préliminaire après le passage à tabac d'un détenu à la prison de Nancy-Maxéville, a-t-on appris de source judiciaire. Le surveillant a été suspendu après avoir "dérapé"..
Nancy : un surveillant de prison suspendu pour avoir passé à tabac un détenu
 
La violence en prison sanctionnée. Le Procureur de la République de Nancy a ouvert une enquête préliminaire à l'encontre d'un surveillant de la prison de Maxeville (Meurthe-et-Moselle) a-t-on appris lundi de source judiciaire.

La prison de Mont-de-Marsan accueille un championnat de basket

Depuis six mois, le comité des Landes de basket organise dans la prison de Mont-de-Marsan un championnat opposant des détenus et des joueurs venant de l'extérieur.
 
Depuis six mois, le comité des Landes de basket organise un championnat avec des équipes composées de détenus et de joueurs venant de l’extérieur dans la maison d'arrêt de Mont-de-Marsan. Son président Francis Darricau est à l'origine de cette initiative baptisée "Basket en prison".

Il change de sexe pour échapper à la justice

Un pédophile hondurien avait changé de sexe et pris l'apparence d'une femme pour échapper à la justice . Il risque jusqu'à 60 ans de prison.
Un Hondurien accusé de viol sur mineur a été condamné pour le viol d'un des fils de son épouse, âgé de huit ans. Il avait changé de sexe et pris l'apparence d'une jeune femme pour échapper à la justice. Il encourt une peine de 45 à 60 ans de prison.

"Il y a un numerus clausus en prison aujourd'hui en France" ?

Depuis l'affaire Chloé la semaine dernière, la droite multiplie les accusations contre la politique pénale de Christiane Taubira.
 
Le député UMP Georges Fenech affirme par exemple que "80.000 peines de prison ne sont pas exécutées. On met en prison que quand il y a une place qui se libère". Faux.

Nancy-maxéville - « Peur pour sa vie en prison »

Une mère dénonce les coups portés par des surveillants à son fils, écroué au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville.
« Peur pour sa vie en prison »
 
Ce n’est pas la seule plainte en cours...

samedi 18 avril 2015

Le maire de Fleury réclame 3,5 M€ d’impôt à l’Etat à cause de la prison

Il demande des comptes. Le maire DVG de Fleury-Mérogis, David Derrouet, estime que l’Etat doit à sa commune… 5 M€. En détail : 1,5 M€ de dotation globale de fonctionnement qui n’aurait pas été réévaluée à sa juste valeur selon l’édile qui réclame surtout 3,5 M€ de recettes fiscales.

Illustration. L’Etat possède 200 ha de terrain autour de la plus grande prison d’Europe, sur la commune de Fleury-Mérogis.

Un an de prison pour « Le Corse », ex-surveillant de prison

Un ancien surveillant de prison, était poursuivi par la juridiction chalonnaise pour des faits ayant eu lieu entre 2006 et 2008 à la maison d’arrêt de Varennes-le-Grand.
 
On reprochait à cet homme de 40 ans la remise irrégulière de cigarettes, de stupéfiants et de correspondance, moyennant argent ou contrepartie en drogue. Plusieurs détenus avaient mis en cause ce surveillant, surnommé « Le Corse ».
 
L’enquête interne avait confirmé les soupçons initiaux. Le surveillant avait reconnu partiellement les faits, accordant certains privilèges à des détenus. Il avait admis avoir fait entrer des cigarettes et du courrier mais nié avoir participé à un trafic de stupéfiants.

SAINT-QUENTIN-FALLAVIER - La prison déborde de détenus

608, c’est le nombre de détenus à la date de ce vendredi au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier qui compte officiellement 381 places.
 
Le centre pénitentiaire compte deux fois plus de détenus que de places.
 
« Un record historique pour l’établissement alors que le déficit en personnel ne cesse de s’aggraver depuis 2014 et que l’absentéisme pour cause de maladie ou de souffrance au travail n’a cessé d’augmenter dans les rangs du personnel pénitentiaire », constate Alain Chevallier, patron de l’UFAP, un des principaux syndicats de l’administration pénitentiaire.

Wingles (Lens) : un ex-détenu croise dans la rue un surveillant de la prison de Béthune et le menace de mort

Les faits se déroulent le mercredi 15 avril à Wingles. Un homme très défavorablement connu des services de police, et qui vient d’être libéré de la maison d’arrêt de Béthune croise dans la rue un homme dont le visage lui est familier.

Le mis en cause a reconnu dans la rue et menacé un surveillant de la maison d’arrêt de Béthune, établissement dont il venait de sortir.
Il fait vite le rapprochement avec la prison et reconnaît un surveillant pénitentiaire béthunois.

vendredi 17 avril 2015

Meurtre de Chloé : Zbigniew Huminski diagnostiqué psychopathe en 2009

Le suspect polonais de l’enlèvement puis du viol et du meurtre de Chloé, neuf ans, devait être déféré vendredi après-midi à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), tandis qu’une polémique naissait dans la classe politique sur d’éventuelles failles du système judiciaire.
Voir l'image sur Twitter

Chloé : un ex-codétenu du suspect "ne comprend pas", "c'était un artiste"

Au centre pénitentiaire de Longuenesse, il a connu le suspect, qui a avoué le meurtre de la petite Chloé. Aujourd’hui, l’ancien codétenu du tueur présumé se dit "choqué" par ce drame.
  
  "Cette personne-là était dans mon aile ( de la prison), se souvient Anthony . Il était auxiliaire, il servait les repas... Il était un peu perdu par les médicaments, mais il n’a jamais montré de signes de violence, comme il a pu le faire envers cette petite."

"J’allais dans sa cellule, c’était un artiste"

Isère - un détenu se suicide à la prison de Varces

Un homme de 24 ans s'est suicidé par pendaison vendredi matin à la maison d'arrêt de Varces (Isère), près de Grenoble, a-t-on appris auprès de la gendarmerie et des pompiers.

Le jeune homme a été retrouvé mort dans sa cellule vers 07H00 du matin.
Il n'a pu être ranimé malgré l'intervention du Samu.

Gleizé : L'homme abattu était attendu par un commando bien renseigné

Le réglement de comptes intervenu mercredi soir à Gleizé aurait été longuement mûri. L'homme abattu et qui sortait tout juste de prison, était attendu par un commando armé, parfaitement bien renseigné. "Le Progrès" révele que Georges Malhet avait été impliqué dans un meurtre commis en 2003.  
L'habitation devant laquelle Georges Malhet a été tué, victime d'un réglement de comptes.On voit au sol ,juste à côté de la plaque d'égout,deux impacts d'arme automatique. © Max PPP

Marseille - Baumettes : une prison aux allures de grande passoire

Téléphones, couteaux, drogues : des dizaines d'objets y entrent chaque semaine
Faits divers - Justice - Actualités - Marseille - Baumettes : une prison aux allures de grande passoire
 
Visiblement, entre les murs des Baumettes, les addictions aux smartphones et aux drogues poussent les détenus dans les retranchements de leur imagination et de leur ruse. Que cela soit pour continuer de gérer leur plan stups ou par pure distraction, et que cela soit par accoutumance ou pour oublier la privation de liberté dans une grande bouffée de cannabis, ils font des pieds et des mains pour obtenir un téléphone et/ou du shit.

Guadeloupe - Un nouveau passage à tabac filmé à fond sarail

Ce n’est pas la première fois qu’un détenu est passé à tabac par d’autres prisonniers au centre pénitentiaire de Fond Sarail. Une nouvelle vidéo « cartonne » depuis peu sur les réseaux sociaux.
Le centre pénitentiaire de Baie-Mahault © catherine le pelletier

Une vidéo montrant un jeune homme pris à parti par plusieurs prisonniers circule sur divers réseaux sociaux.

jeudi 16 avril 2015

Besançon - blocage de la maison d'arrêt

Depuis 6H00  ce jeudi 16 avril à l'appel du syndicat UFAP-UNSa, une quinzaine de membres du personnel pénitentiaire bloque l'entrée de la maison d'arrêt de Besançon. 
© France 3 Franche-Comté, L.Brocard
 
Il s'opposent à un projet de restructuration de l'infirmerie de la prison qu'il jugent inadapté et dangereux. 

Le détenu "lanceur d'excréments" transféré d'Ensisheim à Mulhouse

Un détenu considéré comme «ingérable» par les gardiens de la centrale d’Ensisheim vient d'être transféré ce matin même à la maison d'arrêt de Mulhouse, a-t-on appris auprès du syndicat Ufap/Unsa-Justice Grand-Est.
La maison d'arrêt de Mulhouse. Archives Vincent Voegtlin

 Agé d’une quarantaine d’années et atteint de troubles psychiatriques, le détenu concerné purge actuellement une longue peine en quartier d’isolement. Son comportement oblige les surveillants à répandre de la litière pour chat dans sa cellule et à porter des masques et des surchaussures, selon le syndicat.

Ensisheim - le détenu "ingérable", "lanceur d'excréments, transféré à Mulhouse

Il y a quelques jours, des surveillants de la prison d'Ensisheim dénonçaient la présence d'un détenu "ingérable", auteur d'insultes quotidiennes et de jets d'excréments visant le personnel. Les syndicats annoncent son transfert vers la maison d'arrêt de Mulhouse ce jeudi 16 avril.
Ensisheim

France - Il sort de prison et se fait abattre

C'est à Gleizé dans le Rhône que cette "exécution" a eu lieu.
 
L'homme avait 53 ans et sortait tout juste de prison. Il se rendait vers son domicile quand on l'a abattu à l'arme automatique. A priori, l'arme utilisée aurait été une Kalashnikov (AK 47) et il aurait été touché par cinq ou six balles. 

Cet homme était très connu de la justice et il s'agirait là d'un réglement de compte. Avec les 5 derniers règlements de compte que ce department a connu en 2014, la situation devient de plus en plus précaire. 

Loi sur le renseignement : échec de Taubira

Une disposition de la loi prévoit que les surveillants pénitentiaires pourront réaliser des écoutes des portables des détenus. Christiane Taubira a tenté de la bloquer, en vain.
Déjà autorisés à écouter les cabines,les surveillants de prison pourront capter les communications des détenus sur leurs téléphones mobiles, sans décision préalable du juge. ( Photo d'illustration / MEHDI FEDOUACH / AFP )
 
"C'est un putsch !" L'ancienne ministre de la Culture proche des frondeurs, Aurélie Filippetti,  se dit "scotchée", après qu'une majorité de députés PS alliée à l'UMP a rejeté mardi 14 avril un amendement de Christiane Taubira soutenu par le reste du gouvernement. Celui-ci vise à supprimer de la loi l'intégration des services pénitentiaires dans les dispositifs de renseignement actuellement en débat à l'Assemblée

Les députés résistent au gouvernement sur le renseignement en prison

L’examen du projet de loi sur le renseignement progresse à petits pas dans l’hémicycle. Les députés ont ainsi poursuivi, mardi 14 avril, la discussion portant sur le très dense article 1 du projet.

Manifestation lors du premier jour de l'examen du projet de loi sur le renseignement à Paris, le 13 avril.

Plusieurs points ont été abordés, dans un climat encore tendu. Comme la veille, le ministre de l’intérieur semblait, par moments, très remonté.

Marseille - Baumettes : une prison aux allures de grande passoire

Téléphones, couteaux, drogues : des dizaines d'objets y entrent chaque semaine
 
Faits divers - Justice - Actualités - Marseille - Baumettes : une prison aux allures de grande passoire
 
Visiblement, entre les murs des Baumettes, les addictions aux smartphones et aux drogues poussent les détenus dans les retranchements de leur imagination et de leur ruse. Que cela soit pour continuer de gérer leur plan stups ou par pure distraction, et que cela soit par accoutumance ou pour oublier la privation de liberté dans une grande bouffée de cannabis, ils font des pieds et des mains pour obtenir un téléphone et/ou du shit. Si dans une récente interview, le directeur interrégional de l'administration pénitentiaire, Philippe Peyron, assurait que les téléphones portables finiront par être autorisés en détention.

mercredi 15 avril 2015

Nice - Diawara surpris avec son portable en prison

Selon La Provence, actuellement détenu aux Baumettes, Souleymane Diawara, le défenseur central de Nice, a été surpris mardi en pleine conversation téléphonique dans sa cellule. Son portable a été saisi.
    
 
Actuellement incarcéré aux Baumettes, le défenseur central niçois Souleymane Diawara - qui est accusé de s’être fait justice dans une affaire d’escroquerie - ne fait apparemment rien pour arranger ses affaires. En effet, selon La Provence, l’ancien joueur de Sochaux ou encore de Marseille a été surpris mardi en pleine conversation téléphonique dans sa cellule du quartier d’isolement.

Varennes-le-Grand - Détention de drogue et téléphone en prison

Un détenu de 23 ans qui doit sortir en mars 2017 a été présenté lundi sous escorte au tribunal pour répondre de deux affaires le concernant.
 
La première concerne la découverte dans sa cellule d’un morceau de cannabis et d’un portable le 14 novembre 2014. À la barre, il revient sur ses positions admettant ces deux faits. Quant à son codétenu qui était cité dans ce dossier, il a refusé de comparaître. Le parquet réclame une peine de 6 mois de prison ferme et la relaxe pour le second.
 

Metz - quatre mois pour la détenue incendiaire

« J’ai rien à dire… » Petite, les mains et le cou encore noircis par la suie, cette détenue, incarcérée à la maison d’arrêt de Metz, était jugée, lundi, en comparution immédiate.
La maison d'arrêt de Metz Queuleu . Photo archives RL/Karim SIARI.  
Elle devait répondre de dégradation ou détérioration du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes.
 

Centrale de Clairvaux - le premier mur d'enceinte menace de s'écrouler

Le premier mur d’enceinte de la centrale et de l’abbaye de Clairvaux, classé monument historique, menace de s’effondrer. Inquiétant ?  

Des panneaux ont été posés pour indiquer le danger.
 
Le premier mur d’enceinte entourant l’abbaye de Clairvaux et la maison centrale menace de s’effondrer à tout moment. L’administration pénitentiaire a demandé à la municipalité de Ville-sous-la-Ferté, qui englobe le village de Clairvaux, de poser des panneaux indiquant aux éventuels piétons un risque d’éboulement pour éviter tout dommage. Construit au XIV è  siècle par les moines de l’abbaye, ce mur, classé monument historique, est aujourd’hui victime de l’érosion, mais pas seulement.

Ensisheim - Des gardiens excédés par un détenu qui jette des excréments

Des surveillants de la prison d’Ensisheim dénoncent la présence d’un détenu «ingérable», auteur d’insultes quotidiennes et de jets d’excréments visant le personnel, a-t-on appris mardi de source syndicale.
Archives Jean-François Frey

 Selon le syndicat Ufap-Unsa (majoritaire), les surveillants seraient contraints, à la demande de la direction, de répandre de la litière pour chat dans la cellule de ce détenu et de porter des masques et des surchaussures.

Polynésie - Une pétition circule pour faire annuler le concours de surveillant pénitentiaire

Une pétition a été lancée dimanche soir pour faire annuler le concours de surveillant de  prison qui s’est déroulé vendredi.
Ils étaient des milliers à passer le concours vendredi. Depuis, la polémique enfle sur d’éventuelles tricheries dues notamment à une surveillance plus ou moins complaisante selon les salles d’examen. (Archives LDT)

Des candidats estiment que des calculatrices et des téléphones ont été utilisés dans certaines salles d’examen.

Le seuil d'alerte de surpopulation carcérale est franchi à la prison de Valence

170 détenus entassés dans une prison où il y a 107 places. C'est la situation actuelle à la maison d'arrêt de Valence dans la Drôme. Le seuil d'alerte de surpopulation est largement dépassé.

 Les surveillants en sous effectifs redoutent des incidents graves, avant le déménagement dans la nouvelle prison qui ouvrira début Novembre.

Un surveillant pris en otage par Redoine Faïd témoigne

C’était il y a deux ans, le 13 avril 2013. Le célèbre braqueur Redoine Faïd, pourtant détenu particulièrement surveillé, s’évadait de la prison de Sequedin avec arme et explosifs, prenant en otages quatre surveillants. L’un d’entre eux a accepté de témoigner pour la première fois.
 
http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20150413/1218723361_B975280150Z.1_20150413181001_000_GPK4AU6FV.1-0.jpg 
La jambe de Maurice* tremble nerveusement dans le fauteuil bleu du local de son syndicat, la CFTC-Justice. Sa voix est assurée. Deux ans après, l’homme de 51 ans, dont 22 de surveillance pénitentiaire, a trouvé la force de raconter. C’était un samedi, vers 8 h. Maurice est en poste aux parloirs. «  Ça faisait une semaine tout pile que j’étais revenu à Sequedin.  » Le surveillant a « fait l’ouverture », en 2005, de la maison d’arrêt, y travaille six ans, passe par Béthune, avant d’y retourner. «  Quand tu arrives à Sequedin, tu vas aux parloirs obligatoirement.  »

Strasbourg - La prison de l'Elsau libère sa chaîne

Savoir communiquer, travailler en équipe ou prendre confiance en soi pour réussir sa «sortie de prison»? C'est la mission que se donne deux fois par semaine l'équipe audiovisuelle de la maison d'arrêt de l'Elsau.
 
 
Des détenus (six au maximum) préparent, animent et réalisent des magazines mais aussi les informations de la chaîne télé du canal interne de la prison. Diffusée quatre fois par jour pendant une heure et demie (dont un film) avec le même programme pendant toute une semaine sur les écrans des 440 cellules, les prévenus se mettent à l'écriture, la conception, la réalisation et l'apprentissage des techniques du monde de la télé.

Aix - Prison de Luynes - "Cela commence à être très tendu"

Plusieurs surveillants ont été agressés la semaine dernière par des détenus. Voilà plusieurs fois que le personnel, via ses représentants syndicaux notamment, tire la sonnette d'alarme.
Faits divers - Justice - Actualités - Aix - Prison de Luynes : Cela commence à être très tendu 
Voilà plusieurs fois que le personnel, via ses représentants syndicaux notamment, tire la sonnette d'alarme sur la situation du centre pénitentiaire d'Aix-Luynes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...