Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mardi 30 juin 2015

Prisons: le regroupement des islamistes radicaux très critiqué par la contrôleure générale des prisons

Dans un avis publié ce mardi 30 juin, la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, s'oppose au regroupement des islamistes radicaux en prison.

L'avis de la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, était attendu. On se doutait qu'il ne serait pas enthousiaste, il est carrément défavorable au regroupement des islamistes radicaux en prison. Un camouflet pour la décision annoncée par le gouvernement en janvier 2015. Le Premier ministre avait opté pour l'extension de l'expérimentation du centre pénitentiaire de Fresnes (94) à deux maisons d'arrêts franciliennes et un autre établissement du nord de la France.

Les agents du centre pénitentiaire du Havre dénoncent l’insécurité et le manque d’effectifs

L’accès à la prison était bloqué hier par des agents dénonçant le manque d’effectifs et la multiplication des agressions.
 
Les agents du centre pénitentiaire du Havre dénoncent l’insécurité et le manque d’effectifs
 
Quasiment un an jour pour jour. Le 11 juillet 2014, les agents du centre pénitentiaire du Havre empêchaient l’accès à l’établissement (700 détenus) durant une journée, peu après la séquestration de l’un d’entre eux. Ils récidivaient hier à l’appel des syndicats Ufap et SPS (rejoints par FO et CGT) avec l’arrière-goût d’une année perdue. « Non seulement la situation n’a pas évolué, mais elle s’est aggravée », reprennent, l’un après l’autre, les représentants des organisations syndicales.

Portes ouvertes aux Baumettes

Une nouvelle loi autorise la presse à visiter "à l'improviste" un établissement pénitentiaire. Plongée dans l'univers carcéral
Actualités - Portes ouvertes aux Baumettes
 
Aux Baumettes, le mythe d'une prison "club Med" se cogne aussi sec aux portes de la réalité. Et se referme brutalement sur deux chiffres implacables : 155 %, le taux d'occupation carcérale recensé en ce début d'été, soit 1 800 détenus pour une capacité de 1 200 places.

Le Contrôleur des prisons dit non au regroupement de détenus radicalisés

Les islamistes radicaux doivent-ils être regroupés en détention ? Adeline Hazan, le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), et ses services, ont émis mardi 30 juin un avis négatif sur ce dispositif, par le biais d'un rapport de trente pages.

© Francois Mori/AP/SIPA
 
Après les attentats de janvier, le gouvernement a décidé la création de cinq quartiers dédiés aux prisonniers islamistes radicalisés.

lundi 29 juin 2015

Isère : l'auteur de l'attentat est de Pontarlier et a habité Besançon

L'actualité aujourd'hui, c'est ce terrible attentat dans l'Isère. Son auteur est originaire de Pontarlier dans le Haut-Doubs. Yassin Salhi a quitté la ville à l'adolescence. Il a habité Besançon jusqu'en décembre de l'an dernier.

La mosquée de Pontarlier où se rendait Yassin Salhi et d'où a été exclu Frédéric-Jean Salvi, terroriste recherché en Indonésie
 
L'attentat islamiste ne fait plus aucun doute dans l'attaque d'une usine américaine située dans la banlieue de Lyon. Un homme a été décapité. Il s'agit d'un chef d'entreprise de transports, âgé d'environ 45 ans, et qui serait l'employeur du principal suspect : Yassin Salhi.

Val de Marne - Un surveillant pénitentiaire mis en examen

Des personnes sous bracelet électronique auraient bénéficié de ses largesses en échange d'argent liquide : un surveillant pénitentiaire de 26 ans a été mis en examen pour "corruption passive" et "connivence à évasion".

En échange de "bakchich", plusieurs milliers d'euros, le surveillant aurait permis à des détenus de bénéficier d'un périmètre de liberté beaucoup plus large que celui décidé par la justice et n'aurait pas traité correctement les alarmes de certains bracelets, qui se déclenchent quand un détenu sort de son périmètre, précise une source policière.

Villepinte - le surveillant de prison agressé au ciseau raconte

Devant l’entrée de la 17e chambre correctionnelle, ce vendredi à Bobigny, en attendant que son agresseur arrive dans le box du tribunal, le surveillant de prison à Villepinte revient sur ce 21 mai, lorsqu’il a été poignardé au cou par ce prisonnier, qui s’était armé d’une paire de ciseaux.  
 Le détenu qui avait planté une lame de ciseau dans la gorge d’un surveillant de la maison d’arrêt de Villepinte le 21 mai dernier n’a finalement pas pu être jugé ce vendredi. Son procès a été renvoyé pour la seconde fois.
La lame s’est enfoncée sur 3 cm.

Valence - Un jeune couple armé devant la prison…

Un jeune couple valentinois cherchait “à se faire peur” au milieu de la nuit. Il a été servi !
 
Le jeune couple a été interpellé à proximité immédiate de la maison d’arrêt de Valence.
 
Il est environ 3 heures, ce dimanche matin, quand les agents du Centre de protection urbaine (CPU) de la Ville de Valence alertent le commissariat.

Etats-Unis - le deuxième évadé arrêté par la police

Le deuxième meurtrier en cavale depuis une spectaculaire évasion d'une prison de haute sécurité de l'Etat de New York le 6 juin dernier a été arrêté dimanche 28 juin à trois kilomètres de la frontière canadienne. Son complice avait été tué vendredi par la police.

 
La traque aura duré un peu plus de trois semaines. David Sweat, meurtrier en cavale depuis le 6 juin dernier a été arrêté dimanche par la police alors qu'il se trouvait à trois kilomètres de la frontière canadienne.

Epinal - manifestion des surveillants de la Maison d'arrêt

Depuis 6h ce lundi 29 juin 20154, des membres de l'intersyndicale locale des gardiens de prison de la Maison d'arrêt manifestent et bloquent les extractions. Ils dénoncent le sous-effectif chronique et demandent une revalorisation salariale.  
© Yves Quemener. France 3 Lorraine  
Les surveillants de prison manifestent une nouvelle fois en Lorraine lundi 29 juin 2015 pour dénoncer un sous-effectif qui semble chronique et présenter des revendications salariales.
 

Normandie-actu a visité la prison de Caen, centre de détention pour criminels sexuels

Vendredi 26 juin 2015, le centre pénitentiaire de Caen (Calvados) a ouvert ses portes à Normandie-actu. Une prison atypique, qui accueille, pour 80%, des délinquants sexuels.  
(©LouBenoist)
  
Le centre pénitentiaire de Caen (Calvados), situé rue du Général Moulin, fait figure d’exception dans l’univers carcéral français. 80% des détenus y sont emprisonnés pour des crimes sexuels. Un record. En France, c’est 40%, en moyenne, dans la majorité des centres de détention. Des « délinquants » à part, qui purgent de longues peines, au cœur d’une structure qui se consacre, en partie, « à la prévention de la récidive ».

Angers - La maison d'arrêt, version portes ouvertes

Les députés socialistes Luc Belot et Marc Goua se sont fait accompagner dans la prison d'Angers par des journalistes, vendredi. Pour la première fois.

Le chef de détention, Gérard Lebrun, et le directeur Jacques Mège, ont accompagné les députés Marc Goua et Luc Belot dans la maison d'arrêt d'Angers vendredi.
 
« Je veux voir la vraie vie de la prison. » À peine entré dans la maison d'arrêt d'Angers, le député PS Luc Belot annonce la couleur. Ses visites dans la prison servent à le confronter à la réalité de la détention.

vendredi 26 juin 2015

Prison de Vannes - Les députés à la rencontre des détenus et personnels

Les parlementaires, Hervé Pellois et Paul Molac ont visité la prison de Vannes, ce vendredi, pour constater conditions de vie des détenus et de travail des personnels.        

Les députés Hervé Pellois et Paul Molac ont visité la prison et rencontré quelques détenus.

Ce vendredi matin, Hervé Pellois et Paul Molac, députés des circonscriptions de Vannes et Ploërmel ont visité la prison de Vannes, en compagnie de journalistes, comme les y autorise une récente loi d'avril 2015.

Châteaudun (Eure-et-Loir) : manifestation suite à l'agression de trois gardiens de prison

Le personnel du centre de détention de Châteaudun en Eure-et-Loir se mobilise. Ce mouvement fait suite à l’agression de trois surveillants, jeudi, par un détenu.   
Centre de détention de Châteaudun (Eure-et-Loir) © F3 Centre-Val de Loire/G.Grichois  
Nous vous en parlions dans nos journaux télévisés dès jeudi, l' agression de trois surveillants du centre pénitentiaire de Châteaudun en Eure-et-Loir. Ils ont été agressés physiquement par un détenu, au moment du repas. L'un des surveillants a été évacué par les pompiers. Certains évoquent des "coups au visage".

Recrutement de 15 travailleurs handicapés par l'administration pénitentiaire

Le ministère de la justice recrute 15 travailleurs handicapés par la voie contractuelle dans le corps des conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation de l'administration pénitentiaire, selon un avis(1) publié ce matin au Journal officiel.

Les candidats doivent être de nationalité française, jouir de leurs droits civiques, être en position régulière au regard du service national, remplir les conditions d'aptitude physique pour l'exercice de la fonction et n'avoir aucune mention au casier judiciaire.

Brest - Le détenu s'évade de l'hôpital avec une cuillère !

Trois mois se rajoutent à la peine qu'il purge déjà.

Ce détenu  brestois écope de 3 mois supplémentaires.
Le 7 avril, un détenu, écroué quatre jours plus tôt, est envoyé à l'hôpital psychiatrique de Bohars, près de Brest. Dépressif, il a tenté de se suicider en s'ouvrant les veines. Après trois jours de soin, il décide de prendre la poudre d'escampette. À l'aide d'une cuillère à soupe, qui sert de levier, il casse la vitre de sa chambre, puis celle de la salle de soin, avant de s'enfuir.

Trop de violences - À la prison du Havre, le personnel annonce un blocage

La coupe est pleine. Les syndicats UFAP-Unsa Justice et SPS appellent au blocage du centre pénitentiaire du Havre, lundi 29 juin 2015, pour dénoncer l'escalade de la violence.
 
Plusieurs mouvements de grève ont déjà perturbé l'activité du centre pénitentiaire du Havre.
  
Ras-le-bol général. Lundi 29 juin 2015, les syndicats UFAF Unsa Justice et SPS (Syndicat pénitentiaire des surveillants) appellent à un mouvement de grève reconductible au centre pénitentiaire du Havre (Seine-Maritime) pour dénoncer la multiplication des faits de violences à l’encontre du personnel.

CHÂTEAUDUN - Trois surveillants pénitentiaires agressés

Trois surveillants du centre pénitentiaire de Châteaudun agressés ce jeudi midi. L'un d'entre eux a été très violemment agressé par un détenu. Il a été transporté par les pompiers et hospitalisé.

Pour protester contre cette agression et afficher leur ras-le-bol, les surveillants vont manifester devant la prison ce vendredi dès 5h30. L'appel est lancé par une intersyndicale.   

L’État cherche maintenant un terrain pour la nouvelle prison de Saint-Étienne

C’est un serpent de mer dans la région, la maison d’arrêt de la Talaudière doit être remplacée par une nouvelle prison plus grande et toute neuve. On en parle depuis des années, mais cette fois visiblement les choses avancent : le préfet vient d'annoncer la bonne nouvelle aux élus.
                              
 
Preuve que le projet s’accélère, le préfet de la Loire, après avoir rencontré les membres de l’APIJ,

Vers un nouveau blocus à la prison du Havre ?

Les surveillants du centre pénitentiaire annoncent vouloir bloquer les accès à l’établissement lundi prochain dès 6 heures.
 
Vers un nouveau blocus à la prison du Havre ?
 
Inauguré en avril 2010 afin de remplacer la maison d’arrêt du centre-ville (193 détenus), le centre pénitentiaire de Saint-Aubin-Routot connaît une nouvelle crise de convulsion.

Prison de Corbas : “Les détenus sont livrés à eux-mêmes”

Le personnel pénitentiaire de la prison de Corbas va manifester ce vendredi matin pour notamment se plaindre du manque d’effectifs. Le syndicat reproche à la direction locale de maintenir une activité croissante qui engendre une grande insécurité.
 
La manifestation de ce vendredi matin - LyonMag.com
 
La tension monte de plus en plus à la prison de Corbas.

jeudi 25 juin 2015

La prison de Caen s’adapte à ses détenus handicapés

Le centre pénitentiaire de Caen vient d’aménager trois cellules adaptées aux détenus handicapés. « Un gros progrès », selon Jean-Michel Gavard. Ce travailleur social y intervient en tant qu’aide médico-psychologique.

La prison de Caen s’adapte à ses détenus handicapés

Le burn-out retiré des maladies professionnelles par le Sénat

Ben voyons...

Le Sénat (dont la majorité est à droite) a retiré ce mercredi le "burn-out" de la liste des maladies professionnelles. Une place choisie par les députés lors du débat sur le projet de loi sur le dialogue social.

Les sénateurs ont modifié mercredi 25 juin plusieurs points du projet de loi Rebsamen sur le dialogue social.
Selon l'amendement socialiste qui avait été adopté à l'Assemblée, "les pathologies psychiques peuvent être reconnues comme maladies d'origine professionnelle" aux mêmes conditions que les autres affections.

Évasion aux États-Unis : un deuxième gardien de prison arrêté

Un deuxième gardien de la prison de l'État de New York d'où se sont échappés le 6 juin deux meurtriers américains a été arrêté et inculpé mercredi pour avoir aidé les deux fugitifs dans leur évasion, ont indiqué des responsables américains.
Gene Palmer a été arrêté.
 
Gene Palmer, 57 ans, qui était surveillant à la prison Clinton de Dannemora, a été inculpé pour avoir « favorisé la contrebande en prison » et ainsi aider les deux détenus à s'évader, apprend-on dans un communiqué de la police de l'État de New York.

Le camouflet de la justice à Christiane Taubira

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour la démocratie ça veut dire beaucoup. Lundi 22 juin, la justice française a envoyé un camouflet historique à Mme Taubira, son ministre de tutelle.
taubira fn justice leclere
 
Celle-ci s’était crue autorisée à charger discrètement son propre mouvement politique, le parti guyanais Walwari, de poursuivre une ex future candidate FN qui l’avait comparée à un singe sur Facebook et devant une caméra d’Envoyé Spécial. Et ce, à 7000 kilomètres de chez elle. Dans le numéro de janvier de Causeur, nous évoquions une « Justice sur mesure pour Christiane Taubira ».

Le parcours du combattant des détenus longues peines condamnés Outre-mer

En juillet 2014, un rapport sur les problématiques pénitentiaires ultramarines était remis à la garde des Sceaux. Un blocage persiste : l'absence Outre-mer d'un Centre national d'évaluation, passage obligé pour la libération conditionnelle des détenus longues peines. Dernier volet de notre enquête.
Situé à Réau (77), le centre pénitentiaire sud francilien dispose d'une capacité d'accueil de près de 800 places. © Léia Santacroce
 
Miradors, fossés, barbelés, la totale. Bienvenue au centre pénitentiaire sud-francilien, un établissement situé à Réau (Seine-et-Marne), inauguré à l'automne 2011.

mercredi 24 juin 2015

Bar-le-Duc - un détenu condamné à 4 mois ferme pour outrage à magistrat

Ce jeune prévenu originaire de Metz, âgé de 23 ans, a visiblement du mal à calmer ses ardeurs.
 
Alors qu’il était présenté au parquet de Bar-le-Duc, le 23 décembre 2014, il n’a pu s’empêcher de s’emporter verbalement à l’encontre du substitut du procureur de la République. Des propos corroborés par les témoins de l’escorte, ce qui a entraîné un dépôt de plainte pour outrage à magistrat.

Mouvement ce vendredi à la prison de Corbas

Le syndicat Ufap-Unsa appelle à bloquer l’accès à la prison de Corbas ce vendredi matin.
 
Coursive_Corbas ()
 
La vie de la prison de Corbas risque d'être légèrement perturbée ce vendredi. Le syndicat Ufap-Unsa Justice appelle le personnel pénitentiaire à la grève pour dénoncer des conditions de travail qui se dégradent.
Arnaud Soleranski, le nouveau directeur du centre pénitentiaire du sud-francilien est arrivé il y a un mois à Réau. Interview.  

Arnaud Soleranski est le nouveau directeur de la prison de Réau
   
La République de Seine-et-Marne : vous avez pris vos fonctions de directeur de l’ établissement pénitentiaire du sud-francilien le 11 mai. Quel est votre parcours ? 
  
Arnaud Soleranski : J’ai eu une autre vie professionnelle avant d’arriver dans l’administration pénitentiaire.

Après 25 ans de prison pour un meurtre qu'il n'a pas commis, un Américain va toucher 6 millions de dollars

Après 25 ans de prison pour un meurtre qu'il n'a pas commis, un Américain a touché une compensation de plus de 6 millions de dollars
 
 
En 1989, M. Fleming avait été condamné pour le meurtre d'un trafiquant de drogues à Brroklyn alors qu'il se trouvait à Orlando au moment des faits, comme en attestait un reçu d'hôtel daté du 14 août 1989 à 21H27, quatre heures seulement avant que M. Rush ne soit tué à quelque 1.600 kilomètres plus au nord des Etats-Unis.

Nantes offre une seconde chance à son ancienne prison

La Métropole va racheter l'ancienne maison d'arrêt pour y construire des logements sociaux et une crèche.

La métropole 
 
La consultation des promoteurs démarrera fin 2015 pour redonner une nouvelle vie à l'ancienne prison de Nantes. La métropole confirme en effet le rachat pour 4,9 millions d'euros de ce bâtiment situé en plein centre-ville, qui occupe une surface d'un hectare au beau milieu des quartiers chics de Nantes.

Nuutania : il échappe de nouveau à la vigilance des gardiens

Ce mardi, Ben Benacek était en garde à vue. Il risque deux ans de prison supplémentaires à chaque tentative d'évasion.
photo d'archives
 
Ben Benacek, condamné pour le premier braquage à main armée de Polynésie, a de nouveau échappé à la vigilance des gardiens de Nuutania.  La semaine dernière, lui et trois autres détenus avaient escaladé un des murs de la prison. À la suite de cela, Ben Benacek avait été interné en psychiatrie. 

mardi 23 juin 2015

Un violeur présumé se suicide dans sa cellule à Fresnes

L'homme de 59 ans était en détention provisoire depuis une semaine. Il est accusé d'avoir violé plusieurs agentes immobilières du nord de la capitale.

Un détenu de la prison de Fresnes (Val-de-Marne) s'est pendu dans sa cellule avec un drap. L'homme de 59 ans était en détention provisoire depuis une semaine dans l'attente de son jugement. Il est accusé d'avoir violé plusieurs agentes immobilières, dans le nord de Paris.  

Le violeur présumé avait toujours le même modus operandi. Il repérait ses proies, des femmes travaillant seules dans de petites agences, et prétendait vouloir prendre rendez-vous pour visiter un grand appartement, rapporte Le Parisien

Fresnes - Le violeur d’agents immobiliers s’est suicidé

Le violeur présumé de femmes agents immobiliers à Paris s’est suicidé lundi matin dans sa cellule de la prison de Fresnes (Val-de-Marne).


L’homme de 59 ans avait été placé en détention provisoire dans la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne. Lundi matin, il a été retrouvé pendu dans sa cellule, indique Le Parisien.

Strasbourg - Il sort de prison et reprend illico cinq mois ferme

Trois jours à peine après sa sortie de prison, un homme âgé 28 ans a été surpris en train de parachuter du cannabis par-dessus le mur de la maison d’arrêt à l'Elsau.
 
Illustration prison. Strasbourg le 10 10 06
 
Sorti lundi dernier de détention, il n’a pas eu beaucoup de temps pour apprécier sa liberté. En effet, dès jeudi dernier, l’homme âgé de 28 ans a été interpellé alors qu’il s’apprêtait à jeter dans la cour de l’établissement une pomme de terre creusée renfermant 6,4g d’herbe de cannabis, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace .

Lyon - interpellé lors d’un contrôle après un an de cavale

Cet homme de 38 ans avait pris la poudre d’escampette en juillet dernier alors qu’il bénéficiait d’une mesure de semi-liberté.
 
LyonMag
Condamné à quatre ans de prison pour vol avec violences, l’individu a finalement été interpellé samedi après-midi lors d’un contrôle à la gare de la Part-Dieu après un an de cavale.

Cinq cents détenus en moins dans les prisons belges

Au début du mois de juin, les prisons belges comptaient près de 500 détenus de moins qu'un an auparavant, ressort-il du rapport annuel des établissements pénitentiaires que la rédaction de la VRT a pu consulter.
 
Cette baisse est notamment due à une politique d'expulsion plus efficace. Quelque 11.200 détenus sont toujours enfermés dans les prisons belges en ce moment. C'est près de 500 de moins que l'an dernier.

Bourg-en-Bresse - 30 mois de prison pour un détenu aux propos « djihadistes »

Il avait déjà craché sur le directeur de la prison et son adjointe car il n’obtenait pas son transfert dans un autre établissement pénitentiaire.
/ Photo Laurent Thevenot

Dans sa cellule du quartier disciplinaire il avait écrit des propos « djihadistes » et il s’en prenait aux surveillants dans des dessins explicites avec pistolet dans la bouche et tête coupée.

Réau - l’ex-détenue dénonce la trop faible rémunération du travail en prison

« La justice et l’administration pénitentiaire devraient savoir que le temps du bagne, c’est fini ! » Valérie Chatelée et son avocate Me Dominique Wantou ont tenté de convaincre les conseillers prud’homaux de Melun, ce lundi, que la prison paie trop peu les détenus lorsqu’ils y effectuent un travail.
Melun, lundi 22 juin. Valérie Chatelée (de dos), ex-détenue à la prison de Réau, ici avec son avocate, dénonce auprès de la justice les rémunérations trop basses des détenus quand ils travaillent en centre pénitentiaire.        
 
Une affaire rare en France, où le tabou du travail en prison reste fort.

lundi 22 juin 2015

Christiane Taubira met la pression sur l'exécutif

Devant le retard pris pour présenter son projet de loi sur la justice des mineurs à l'Assemblée, la garde des Sceaux menace de quitter le gouvernement. Mais pas question de la laisser partir: appréciée à gauche, Christiane Taubira est devenue nécessaire à François Hollande.

Christiane Taubira, ici le 28 mai 2015 à Matignon, menace de quitter le gouvernement si sa loi sur la justice des mineurs ne passe pas au Parlement.
 
Vendredi sur BFMTV, Christiane Taubira l'a admis elle-même: elle ne vient pas parler dans les matinales par hasard.

Rassemblement à Caen contre l'éventualité du déménagement de la maison d'arrêt à Bretteville-l'Orgueilleuse

Une petite centaine de personnes et six tracteurs se sont postés face à la Préfecture de Caen samedi 20 juin. Rien de nouveau depuis 2012, mais ils tiennent à continuer à protester contre la possibilité du déménagement de la maison d'arrêt de Caen à Bretteville-l'Orgueilleuse (près de Caen)  
prison
 
Ce n'est pas nouveau, la maison d'arrêt de Caen va devoir faire peau neuve. Depuis, février 2015, les choses sont posées : le chantier fera partie du programme triennal du budget prévisionnel du Ministère de la Justice. La prison, trop vétuste, devra fermer à l'horizon 2017. 

Joux-la-Ville - les surveillants de prison se mobilisent pour de meilleures conditions de travail

Le personnel pénitentiaire s'est rassemblé ce lundi 22 juin 2015, devant les portes de la prison de Joux-la-Ville, dans l’Yonne. Il dénonce le manque de personnel, de sécurité et de soutien suite à de récentes agressions.  
Les gardiens étaient une trentaine ce matin devant la prison de Joux-la-Ville.  
Ils étaient une trentaine ce matin devant les portes de la prison de Joux-la-Ville à se mobiliser pour faire entendre leurs revendications. Ce mouvement fait notamment suite à celui d’avril dernier. Cette fois encore ils dénoncent le manque d’effectif qui, selon Gilles Servat secrétaire local du SPS (syndicat pénitentiaire des surveillants non-gradés), conduit à une dégradation des conditions de sécurité, tant pour les gardiens que pour la population carcérale.

La formation professionnelle des détenus de Franche-Comté confiée à la Région

L'administration pénitentiaire et la région Franche-Comté ont signé une convention confiant la formation professionnelle des personnes placées sous main de Justice à la région.  
Valérie Decroix, directrice interrégionale des services pénitentiaires Est-Strasbourg et Marie-Guite Dufay, présidente de la région Franche-Comté, ont signé, vendredi 19 juin 2015, une convention permettant la mise en œuvre de la décentralisation de la formation professionnelle des personnes placées sous main de Justice.

Une femme à la tête de la prison de Fleury-Mérogis

Une femme de grandes premières. Trente-deux ans après avoir été la première femme directrice affectée en détention « homme » (à Poissy, dans les Yvelines), Nadine Picquet est nommée à la tête de la plus grande prison d’Europe, à Fleury-Mérogis.  
Fleury-Mérogis, vendredi. Nadine Picquet a officiellement pris ses fonctions. Depuis 1968 et l’ouverture de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, c’est la première fois qu’une femme prend le poste de chef de cet établissement.
 
Ce vendredi, la nouvelle directrice, en poste depuis trois mois déjà, a été officiellement nommée chef de la maison d’arrêt.

Gala de boxe en prison : " Une chance de réinsertion "

Vivonne. C’était une première au centre pénitentiaire : un gala de boxe professionnel et amateur. Les détenus, boxeurs et spectateurs, ont apprécié l’effort.

Le grillage, c'était pour la photo. Les détenus étaient libres de combattre ! - Le grillage, c'était pour la photo. Les détenus étaient libres de combattre ! - (Photo Patrick Lavaud)
  
Dans le gymnase du centre pénitentiaire, on a combattu, hier. Pas dans la cour de promenade. Sur un vrai ring, dans le gymnase, pour un gala de boxe officiel. Le premier dans l'histoire de la prison poitevine.

Marseille - Baumettes : 5 détenus blessés dans une rixe

Dimanche aux alentours de 17h, une bagarre a éclaté dans une cour de promenade de la prison des Baumettes entre un détenu et quatre autres.
 
Selon les premiers éléments de l'enquête de police, il semblerait qu'un couteau ou un objet contondant fabriqué en cellule, ait été utilisé.   
Les 5 protagonistes sont blessés. Mais seulement 4 prisonniers ont été transportés par les marins-pompiers, dont un se trouve dans un état grave en réanimation à la Timone.   

Maison d’arrêt de Bar-le-Duc : 20 g de cannabis retrouvés dans le caleçon après le parloir

Coup double , jeudi après-midi pour les surveillants pénitentiaires de la maison d’arrêt de Bar-le-Duc, qui ont intercepté deux détenus, suspectés l’un et l’autre d’avoir recueilli, lors du parloir, des produits stupéfiants par l’intermédiaire de leurs compagnes respectives.  
 
À l’occasion de la fouille préventive d’après-parloir avant de regagner sa cellule, le premier détenu a été retrouvé en possession d’une vingtaine de grammes de cannabis cachés dans son caleçon. Sa compagne a aussitôt été interpellée et placée en garde à vue pour « remise illicite d’objets à détenu ».

Réau - L'ex-détenue saisit les prud'hommes pour "faire reconnaître le droit du travail" en prison

Incarcérée à Réau de 2012 à 2015, Valérie Chatelée a saisi les prud’hommes pour faire reconnaître ses droits de travail et sa rémunération en détention.
Une ancienne détenue de Réau a saisi les prud’hommes pour faire reconnaître le droit du travail en détention (photo illustration : travail en détention à Rennes/ Photo PQR/Ouest France)
Une nouvelle étape judiciaire pour le travail en milieu carcéral. Après « l’affaire Marylin Moureau » en 2013 (voir ci dessous), Valérie Chatelée, une ancienne détenue du centre pénitentiaire du sud-francilien se rend, ce lundi, à une audience de conciliation au conseil des prud’hommes de Melun.

vendredi 19 juin 2015

Nord - Recours contre les fouilles à nu systématiques à la prison de Maubeuge

La prison devant les juges. Jeudi, le tribunal administratif de Lille va devoir trancher sur la légalité ou non du régime de fouilles corporelles intégrales systématiques qui aurait été mis en place au centre de détention de Maubeuge.  
Illustration dans une prison du Nord de la France.
  
L'affaire a été portée en justice par la section française de l'Observatoire international des prisons (OIP). L'association dénonce le fait que chaque détenu du centre pénitentiaire de Maubeuge doive subir une fouille intégrale, dite « fouille à nu », à la sortie du parloir ou au retour de permission.

Un surveillant agressé au Centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère)

Suite à une agression qui s'est produite mardi 16 juin au matin au Centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, 2 jours d'ITT et 6 jours d'arrêt de travail ont été prescrits à un surveillant.  
Prison Saint Quentin Fallavier
 
Selon le syndicat UFAP-UNSa Justice, c'est vers 8h40, qu'un membre du personnel, normalement planifié aux cuisines, a été affecté à la Maison d'arrêt en raison de la pénurie de personnel. 

Belgique - Une avocate Française soupçonnée d'avoir aidé son client à tenter de s'évader de prison

Une jeune pénaliste parisienne a été placée en détention provisoire le 3 juin dernier en Belgique. Elle aurait aidé son client à préparer une spectaculaire tentative d'évasion de la prison de Saint-Gilles, qui a échoué. Le conseil de la jeune femme dénonce un dossier « vide ».
 
L'affaire ressemble à un scénario de film. Un caïd des cités parisiennes, Mohammed Benabdelhak, spécialisé dans trafic de cannabis, a cherché à s'évader de sa prison à St-Gilles, en Belgique, en faisant sauter les murs avec des armes de guerre.

Après une fouille des cellules de la maison d’arrêt d’Évreux, un détenu agresse un surveillant

Violence. Après une fouille des cellules de la maison d’arrêt d’Évreux, un détenu s’en était pris à un surveillant.

Après une fouille des cellules de la maison d’arrêt d’Évreux, un détenu agresse un surveillant

À la maison d’arrêt d’Évreux, le 21 avril, un détenu s’est emporté contre un surveillant qui, jure-t-il, lui cherchait des noises... Un coup de colère qui lui vaut de comparaître devant le tribunal correctionnel d’Évreux ce mercredi 17 juin.

La prison de Guyane vue de l'intérieur...

C'est la deuxième fois en moins d'une semaine que le centre carcéral de la Guyane est victime de mutinerie. Que se passe-t-il à l'intérieur des murs de cette prison? Ces deux alertes ne seraient-elles pas le soubresaut d'un problème plus profond qui pourrait mettre le feu aux poudres?  

 
Le milieu carcéral est un milieu méconnu du grand public. Imaginer la vie en prison se fait bien souvent au travers d'un prisme nourri par des légendes ou encore par nos propres fantasmes.

Texas - 9ème exécution capitale de l'année, la 17ème aux USA

Il attendait depuis 14 ans dans le couloir de la mort. Gregory Russeau, un Noir de 45 ans, a été exécuté par injection à 18h49 (1h49, heure française) à la prison de Huntsville (Texas), a indiqué Jason Clark, porte-parole des autorités judiciaires de l'Etat.

La chambre d'exécution de la prison de Huntsville, au Texas. 

Il avait été condamné à mort pour le meurtre fin mai 2001, à Tyler, d'un garagiste de 75 ans auquel il avait volé sa voiture alors qu'il était sous l'effet du crack et qu'il voulait s'acheter une nouvelle dose.

Metz - casier vierge et soutien-gorge plein

Deux dossiers distincts mais deux modes opératoires très similaires : des doses de cannabis dissimulées dans les soutiens-gorge pour alimenter qui un frère, qui un compagnon.
C’est un débarquement inopiné de policiers accompagnés de leur toutou au parloir du centre pénitentiaire de Metz-Queuleu, lundi vers 18h, qui a mis au jour cette technique particulière qui a failli alimenter deux hommes en herbe et résine de cannabis.  Photo Archives Karim SIARI
 
L’entourloupe très intime a valu, hier, à deux jeunes femmes d’être présentées en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Metz et d’être condamnées. L’une a écopé de six mois de prison avec sursis, l’autre, mère de famille, de quatre mois avec sursis.   

Nouvelle mutinerie à la prison de Rémire-Montjoly

Deux jours après une première mutinerie mardi matin qui s’était achevée dans le calme, le centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly a été le théâtre ce jeudi d’un nouveau mouvement de protestation de la population carcérale.  
© Eric Boutin
 
Jeudi vers 11H00, 189 détenus ont refusé de regagner leurs cellules à la fin de la promenade.  Une délégation de onze détenus a négocié avec  le directeur de cabinet du préfet, le procureur de la république et le directeur de la prison.

mercredi 17 juin 2015

Genesis, le logiciel qui fait « buguer » la justice

Il y a quelques jours, la garde des Sceaux, Christiane Taubira, a dû trouver une nouvelle lettre (datée du 4 juin) sur son bureau. Signée de l’Union syndicale de la magistrature (USM), celle-ci dénonce les « multiples difficultés » rencontrées avec le nouveau logiciel Genesis.

Rien à voir avec le titre homonyme, du bien nommé groupe français. Le nom du logiciel signifie : gestion nationale des personnes écrouées pour le suivi individualisé et la sécurité.

Manque d'effectifs - Action des surveillants devant la prison de Vezin

Dès 6 h, ce mercredi, les agents du centre pénitentiaire ont brûlé des palettes pour réclamer 18 postes supplémentaires... Avant l'intervention des gendarmes mobiles.        

Les surveillants assurent un piquet de grève devant la prison.
 
En place dès 6 h, le piquet de grève, devant les portes du centre pénitentiaire de Rennes-Vezin, a été mis en place, à l'appel des différents syndicats. Des palettes, des pneus ont été brûlés...

Accord sénateurs-députés sur le projet de loi renseignement

Députés et sénateurs sont parvenus mardi en commission mixte paritaire (CMP) à un accord sur le projet de loi controversé sur le renseignement, a annoncé le rapporteur du texte à l’Assemblée, Jean-Jacques Urvoas (PS), dans un communiqué.

Le texte, défendu notamment au nom de la lutte antiterroriste par le gouvernement, mais cible de critiques sur le risque de « surveillance de masse », passera en lecture définitive à l’Assemblée le 24 juin.

Tahiti - Rébellion de quatre détenus dans la prison surpeuplée de Nuutania

Quatre détenus de la prison surpeuplée de Nuutania, ont passé cinq heures juchés sur la corniche d'un mur extérieur du centre pénitentiaire de Faa'a, a constaté lundi soir un journaliste de l’AFP.
Rébellion de quatre détenus dans la prison surpeuplée de Nuutania
 
Les quatre détenus ont refusé de regagner leur cellule à l’issue d’une promenade, vers 18 heures lundi, et sont parvenus à gagner cette corniche, à huit mètres environ au-dessus du sol.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...