Je ferme !

Cela fait bientôt 4 ans que je retranscris l'Actu Pénitentiaire sur ce blog. Une intention qui n'avait (et n'a toujours) qu'...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 29 janvier 2016

Prison des Baumettes : trois détenus mis en examen après une agression

Les trois hommes seront jugés pour tentative de meurtre sur un codétenu.

Prison des Baumettes : trois détenus mis en examen après une agression

Trois détenus de la prison des Baumettes à Marseille ont été mis en examen jeudi soir pour "tentative de meurtre" après l'agression d'un codétenu, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

13 gardés à vue. Treize détenus de la prison des Baumettes dans le 9e arrondissement avaient été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur cette agression, selon une source policière. Dix d'entre eux ont ensuite réintégré la prison et trois ont été présentés à un juge.

Communiqué concernant la Maison d'Arrêt de Villefranche - KL Détenus & Familles

Réinsertion ?Maison d'Arrêt de Villefranche sur Saône, Janvier 2016

- Les surveillants :
Sous la pression constante d'une Direction qui mène la politique du " pas de vagues ! ", ils ne parviennent plus à faire leur travail, et encore moins à oeuvrer pour la réinsertion.

Il n'y a toujours aucun filet anti-projections au-dessus des cours de promenades : on laisse les détenus sous perfusion de cannabis et de téléphones portables, interdits en détention, en donnant le change avec quelques saisies aux parloirs.

Le corps pénitentiaire reste, pendant ce temps, en sous-effectif chronique.

A la prison de Nanterre, les détenus invités à signer une décharge pour "dormir sur un matelas par terre"

L'information, révélée par le "Canard enchaîné", a été confirmée par le directeur de l'établissement à francetv info.

L'entrée de la maison d'arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) le 25 avril 2014.

"J'ai été informé de la surpopulation pénale à la maison d'arrêt, et accepte de dormir sur un matelas par terre pour mon affectation en bâtiment A/B." Voici la formule qu'étaient invités à signer les détenus de la prison de Nanterre (Hauts-de-Seine), jusqu'à ce qu'un article du Canard Enchaîné révèle l'initiative, mercredi 27 janvier.

Taubira laxiste ? Les directeurs de prison ne sont pas de cet avis

Contrairement aux idées reçues, l'ancienne ministre de la Justice prônait la "rigueur" dans les établissements pénitentiaires, où elle a renforcé le renseignement contre la radicalisation islamiste.

Christiane Taubira, alors ministre de la Justice, visite la prison de Saint-Martin-en-Ré le 28 août 2014. (ROBERT/NOSSANT/SIPA)

Christiane Taubira avait des principes. Mais contrairement aux idées reçues à droite et à l'extrême droite, elle n'était pas une ministre de la Justice "laxiste". C'est en tout cas ce qu'affirment les directeurs de prison.

Saint-Jean-d'Angély : l’ancien maire veut relancer le centre pénitentiaire de Fontenet

Paul Henri Denieuil a adressé un courrier à la députée Catherine Quéré

En mai 2011, Paul-Henri Denieuil, alors maire de Saint-Jean-d’Angély, avait reçu le garde des Sceaux Michel Mercier.

Jeudi 7 janvier, l'association des Amis de Saint-Jean-d'Angély et des Vals de Saintonge, présidée par l'ancien maire divers droite de Saint-Jean-d'Angély Paul-Henri Denieuil, a adressé un courrier à la députée PS de Saintes - Saint-Jean-d'Angély Catherine Quéré sur la construction d'un centre pénitentiaire de Fontenet.

Le nombre de détenus baisse au mois de janvier, mais les prisons sont toujours surpeuplées

Le nombre de personnes incarcérées en France atteignait 66.678 au 1er janvier.


Soit une légère baisse de 0,2% sur un mois, sans impact sur la surpopulation générale des prisons, selon des chiffres publiés jeudi par l’administration pénitentiaire, comme elle le fait chaque mois. Sur un an, le nombre de personnes détenues en France reste stable avec une légère augmentation de 0,6% par rapport à janvier 2015.

Jacqueline Sauvage : une audience le 1er mars pour favoriser une remise en liberté anticipée

Ce vendredi, François Hollande reçoit les filles de Jacqueline Sauvage à l’Élysée. Et la justice orléanaise est parallèlement saisie d’une requête pour favoriser sa remise en liberté anticipée.

L'audience se tiendra le 1er mars à huis clos, dans l’enceinte même du centre pénitentiaire de Saran - BESSEYRE Christelle

Il s’est toujours montré réticent à appliquer le droit de grâce. François Hollande fera-t-il une exception pour Jacqueline Sauvage ?

SOUS LES UNIFORMES, DES TATOUAGES LIVRENT UNE HISTOIRE

Arnaud Théval vient de signer une quatrième exposition à l'Enap issue de sa résidence «Le tigre et le papillon ». Il a photographié 130 tatouages d'élèves surveillants de la 189e promotion en cours.

Des peaux qui racontent des histoires personnelles sous l'uniforme formel. / Photo Jean-Michel Mazet

Une démarche artistique originale est menée par Arnaud Théval en résidence à l'Enap. Depuis un an et demi, cet artiste bordelais s'est immergé dans le monde forclos de ces hommes et femmes de l'ombre.

Départ de Christiane Taubira : ce qui s’est passé en coulisses

Le jour de l'annonce n'a-t-il pas été choisi pour détourner l'attention des (très) mauvais chiffres du chômage ?...

L’annonce du départ de Christiane Taubira a eu lieu mercredi. Cela faisait pourtant plusieurs semaines que l’ex-ministre de la Justice songeait à remettre sa démission au président.

Retour sur les jours qui ont précédé son "coup de théâtre".

jeudi 28 janvier 2016

Nomination de Jean-Jacques Urvoas : Le maire de Fleury-Mérogis demande audience exceptionnelle sur la situation de l'administration pénitentiaire

Alors que le remplacement officiel de Christiane Taubira est annoncé, David Derrouet, le maire de Fleury-Mérogis regrette qu’une réforme de fond du ministère de la justice n’ait pas été pensée suite à la démission de Christiane Taubira.  
 


Plan national de rénovation des prisons, mise en place de peines alternatives à l’incarcération, sous-effectifs, nécessaire réforme des statuts des personnels des différents corps de métiers de l’administration pénitentiaire, plan de sécurisation des établissements, nouvelles missions des agents dans le cadre des extractions judiciaires, questions du système de soins en milieu carcéral, le maire de Fleury-Mérogis qui a travaillé sur toutes ces questions depuis plusieurs années, regrette fortement que ces questions ne soient pas traitées par la création d’un secrétariat d’Etat délégué aux questions pénitentiaires.

Nice : Dix-huit mois ferme pour le surveillant de prison complice de trafic au parloir

Sa peine est assortie d’une interdiction définitive d’emploi dans la fonction publique...

Le palais de justice de Nice

Détenus, familles de prisonniers et gardien de prison étaient, ce mercredi, sur le même banc des prévenus. Tous suspectés d’avoir participé à un trafic de cannabis, d’alcool et de téléphones au sein de la maison d’arrêt de Nice.

"Christiane Taubira, c'était limite un emploi fictif", tacle un député Les Républicains

Christian Jacob ne mâche pas ses mots. Invité jeudi 28 janvier sur i-Télé, le patron des députés Les Républicains a sévèrement critiqué le bilan de Christiane Taubira au ministère de la Justice.

"Depuis deux ans, on n'a pas de garde des Sceaux. On nous dit que c'est une grande dame pleine de convictions, mais ses convictions, elle s'est assise en permanence dessus", tacle-t-il.

Nancy : violente agression d'un surveillant de prison

Mercredi 27 janvier, un surveillant pénitentiaire du centre de Nancy-Maxéville a été agressé par un détenu. Dans la cellule de ce dernier, un couteau a été découvert.

Les faits se sont déroulés mercredi 27 janvier 2016 vers midi lors de la distribution du repas. Un surveillant qui rentrait dans la cellule d'un détenu était roué de coups de poing lui occasionnant de multiples contusions au niveau de la mâchoire, des côtes ainsi que du bras. Le détenu placé en prévention aurait ensuite continué de tenter d'agresser d'autres surveillants jusqu'au quartier disciplinaire.
 
Le fonctionnaire était quant à lui conduit vers le service des urgences pour réaliser des examens. 

Démission de Taubira: comment elle a échoué à réformer la prison

Le départ de la garde des Sceaux ne peut pas masquer son bilan médiocre: lutter contre la récidice sans réformer en profondeur les établissements pénitentaires ne pouvait donner aucun résultat.

C'était l'un de ses défis affichés, à sa nomination place Vendôme: Christiane Taubira voulait réformer les prisons. A son départ, ce mercredi, le constat est cruel: c'est raté.

Personne ne s'hasardait plus à prévoir son départ. Christiane Taubira ayant forcé l'admiration en avalant des couleuvres toujours plus grosses depuis son arrivée place Vendôme, la plupart des analystes la voyaient terminer le quinquennat auréolée d'un record de longévité à la tête de ce ministère très complexe.

Urvoas, nouveau garde des Sceaux, attendu sur la restauration de l'autorité de la justice

Jean-Jacques Urvoas, successeur de Christiane Taubira, qui a démissionné ce mercredi, au ministère de la Justice est attendu au tournant par les magistrats, avocats et autres personnels pénitentiaires.


"On attend du nouveau ministre qu'il rende à la justice la place qui devrait être la sienne", prévient ainsi Virginie Duval, présidente de l'Union syndicale des magistrats.

Longuenesse : le courage et le sang-froid mis à l’honneur, à la prison

La direction du centre pénitentiaire de Longuenesse a décoré plusieurs membres de son personnel, mercredi 27 janvier.


Des distinctions ont été remises à la prison.

Directeur de la prison, Daniel Willemot, mercredi 27 janvier, souhaitait donner un coup de projecteur sur tous les corps de métiers (surveillants, protection judiciaire, Éducation nationale, entreprises privées) qui œuvrent de concert dans cet « univers clos » que constitue la prison qui reçoit des gens qui peuvent être « particulièrement difficiles, dangereux, violents, à protéger, des mineurs, des personnes âgées, des malades ».

De un an avec sursis à six ans ferme pour un trafic de cannabis à la prison de Nice

Le tribunal correctionnel de Nice a condamné onze personnes, dont un surveillant, coupables de divers trafics au sein même de la maison d'arrêt.

Tribunal Nice

L'organisateur du trafic, un Algérien de 24 ans, a été condamné mercredi soir à cinq ans de prison avec un maintien en détention et une interdiction définitive du territoire.

Prise d’otage à la prison : le tribunal d'Alençon saisit Caen

Les faits se sont déroulés le 4 janvier au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe. Le tribunal s'est déclaré incompétent et saisit le pôle d’instruction criminelle.

Les faits se sont déroulés le 4 janvier. Et ont été filmés par les caméras de surveillance.

Un homme de 28 ans, détenu au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, s’est livré à des violences envers deux surveillants, le 4 janvier dernier.

Le tueur d'un garde-chasse exécuté au Texas

L'État américain du Texas a exécuté mercredi un homme de 35 ans qui avait tué un garde-chasse à l'issue d'une course-poursuite il y a neuf ans.


James Freeman a reçu une injection létale et est décédé à 18H30 (00H30 GMT jeudi), a annoncé à l'AFP un porte-parole de l'administration pénitentiaire locale.

Nancy : la chute d’un champion de boxe accusé de viol

Champion du monde en 2013, chez lui, au Palais des Sports de Vandœuvre, le boxeur Ozkan Kuyruk a été placé en détention provisoire à Nancy. Il est suspecté de viol.

Ozkan Kuyruk est en détention provisoire .  Photo d’archives Anthony PICORE

Devant plus de 2 000 personnes massées dans le Palais des sports de Vandœuvre, Ozkan Kuyruk exulte, lève les bras au ciel. Sous une pluie de confettis. Nous sommes le 14 décembre 2013.

mercredi 27 janvier 2016

Charente-Maritime : ce qui va changer au pénitencier de Saint-Martin-de-Ré

Grands travaux, nouveaux matériels de vidéosurveillance, "modules de respect"... Les annonces de la directrice interrégionale de l'administration pénitentiaire.

La prison rétaise est réservée aux longues peines et aux crimes sexuels.

Sophie Bleuet, directrice interrégionale de l'administration pénitentiaire en Aquitaine-Limousin- Poitou-Charentes, vient de dévoiler des nouveautés pour la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré, en Charente-Maritime.

Urvoas : un expert de la sécurité au ministère de la Justice

Jean-Jacques Urvoas a été nommé pour remplacer Christiane Taubira au ministère de la Justice. Cette promotion fait les affaires de Manuel Valls, dont il est l’un des fidèles.


Le gouvernement a-t-il désormais deux ministres de l’Intérieur ? C’est l’impression que peut donner la nomination du socialiste Jean-Jacques Urvoas au poste de garde des Sceaux à la place de Christine Taubira, qui a démissionné mercredi 27 janvier.

Démission de Christiane Taubira : "Soulagement" pour les syndicats de police

 Pour manifester leur colère, les policiers avaient choisi un lieu symbolique : la place Vendôme.

Démission de Christiane Taubira : "Soulagement" pour les syndicats de police

Trois mois après la mobilisation unitaire, l'annonce du départ de Christiane Taubira mercredi est accueillie avec "soulagement" chez les syndicats policiers, qui dénonçaient une "rupture" entre le ministère de l’Intérieur et de la Justice. Le nom de son remplaçant, Jean-Jacques Urvoas, semble lui faire l'unanimité.

PMA, réforme pénale, renseignement: les nombreux renoncements de Taubira

Les années passées par Christiane Taubira à la Chancellerie sont marquées par des renoncements de la part de la désormais ancienne ministre de la Justice.

Christiane Taubira au gouvernement, c'est terminé. La garde des Sceaux a présenté officiellement sa démission mercredi, après des semaines d'imbroglio autour de la déchéance de nationalité. Une loi de trop pour la ministre. Pourtant, Christiane Taubira avait dû avaler un certain nombre de couleuvres depuis sa nomination au gouvernement.

Prison de Mont-de-Marsan : de « l’autorité par le dialogue » et « moins d’embrouilles »

Vendredi dernier, la direction a laissé quartier libre pour rencontrer surveillants et détenus, afin qu'ils donnent leur sentiment sur les "modules de respect" instaurés voici un an.

"C'est une sorte de semi-liberté en milieu fermé", image Félix. "A côté du strict, c'est le Club Med", sourit Abdel.

Quelle réalité se cache derrière la « réussite fulgurante » prêtée à ces modules de respect ? Un an presque jour pour jour après l'inauguration à Mont-de-Marsan de cette nouvelle forme de détention qui concerne deux bâtiments et a déjà touché 367 détenus, condamnés ou prévenus, du centre pénitentiaire Pémégnan, la direction a ouvert vendredi les portes du centre de détention numéro 2, ou CD2.

COMPIÈGNE - La prison désertée livre ses secrets

Fermée depuis décembre 2015, la maison d’arrêt de Compiègne est en train d’être démantelée. Ouverte en 1867, elle a accueilli jusqu’à 130 détenus dans 25 cellules.

De l’extérieur, rien n’a changé. Pourtant, le 13 décembre dernier, les 47 derniers détenus de la maison d’arrêt de Compiègne ont définitivement quitté les lieux.

Direction la nouvelle prison, dans la ville préfecture de l’Oise. L’établissement, ouvert en 1867 sous le Second empire, est actuellement en train d’être démantelé. À l’intérieur, ils ne sont plus que deux.

Un technicien et Éric Tardieu, le directeur, chargé par l’administration pénitentiaire de mettre à la retraite les prisons de Compiègne et Beauvais.

Brésil : deux détenus tués en faisant exploser le mur d’enceinte d’une prison pour s’évader

Pour s’échapper de la prison brésilienne de Frei Damiao de Bozzano, à Recife, dans le nord-est du pays, 40 détenus ont fait exploser le mur d’enceinte.


Deux d’entre eux ont été tués tandis que 36 ont été remis en cellule, un est hospitalisé et un autre est en cavale.

L’incident montrant l’évasion de ces prisonniers a été filmé par une caméra de surveillance.

Prison des Baumettes : la piste d'une vengeance entre bandes

L'enquête sur les auteurs présumés de l'agression sauvage qui a failli coûter la vie à Martial Bounour, un détenu de 35 ans, le 9 décembre dernier, dans la cour de promenade du bâtiment D de la prison des Baumettes, se précise.
Actualités - Faits divers - Justice - Prison des Baumettes : la piste d'une vengeance entre bandes
La police judiciaire ne ménage pas sa peine. Depuis deux jours, les auditions dans les locaux de la Crime succèdent aux auditions . C'est que la victime, frappée de onze coups de couteau, au thorax et à la tête, a échappé de peu à la mort .

Trafic de cannabis à la prison de Nice : cinq ans de prison requis contre un surveillant

Un surveillant de la prison de Nice qui fermait les yeux sur un trafic de cannabis en 2013 et 2014 moyennant rémunération, est jugé depuis mardi avec dix co-prévenus par le tribunal correctionnel de de Nice.

Tribunal Nice

Le procureur Hervé Leroy a requis ce mercredi matin une  peine d’emprisonnement de cinq ans dont un an assorti d’un sursis simple, 10 000 euros d’amende avec mandat de dépôt "pour s’assurer de l’exécution effective de la peine".

Démission Christiane Taubira : "Une bonne nouvelle pour la France" (Peltier/LR)

Guillaume Peltier, porte-parole du parti Les Républicains, dit ce mercredi sur France Info sa satisfaction de voir démissionner la ministre de la Justice Christiane Taubira.

"Cette démission est une bonne nouvelle pour la France, une bonne nouvelle pour les Français qui n’en pouvaient plus d’une Christiane Taubira qui était au fond une ministre du laxisme. Mais il faudra surtout un changement radical de politique et mettre fin aux lois laxistes incarnées par Madame Taubira et ses amis Messieurs Hollande et Valls."

Mont-de-Marsan : la prison célèbre un an de détention toutes cellules ouvertes

Le bilan des "modules de respect" testés depuis le 26 janvier 2015 au centre pénitentiaire Pémégnan est bon.

Aucune agression de surveillant n'a été à déplorer depuis l'instauration de ces modules de respect.

Des expérimentations sont à l’étude ailleurs en France, notamment en Dordogne, Lot-et-Garonne et Charente-Maritime

Un an presque jour pour jour après l'inauguration à Mont-de-Marsan des "modules de respect", le 26 janvier 2015, la direction du centre pénitentiaire Pémégnan a ouvert vendredi à "Sud Ouest" les portes du centre de détention numéro 2, ou CD2.

Rennes - Le détenu cachait 43 g de cannabis dans ses béquilles

Un homme a été condamné, ce mardi, par le tribunal correctionnel de Rennes à 8 mois de prison supplémentaire. Il avait caché 43 g de cannabis dans ses béquilles.

Un homme a été condamné aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Rennes à 8 mois de prison supplémentaire.

Un détenu du centre pénitentiaire de Vezin-le-Coquet près de Rennes, qui se déplace avec des béquilles, a été condamné aujourd'hui à 8 mois de prison supplémentaires par le tribunal correctionnel.

Un détenu se filme et parle à des internautes : normal, depuis 2009 "tout passe" en prison

Un détenu de la maison d'arrêt de Luynes (Bouches-du-Rhône) s’est filmé depuis sa cellule, chicha à la main, via l’application Periscope qui permet un échange en direct avec des internautes.

Entre likes, questions et félicitations, le jeune homme a su captiver son public. Mais comment a-t-il réussi son coup ? Rien de plus simple, depuis 2009 "tout passe" en prison, se désole Jérôme Massip, gardien de prison.

Je suis effrayé par la situation actuelle. Je travaille dans le domaine pénitencier depuis plus de 25 ans, dont 23 ans passés en maison d’arrêt, et je n’aurais jamais imaginé qu’on en arriverait là.

La députée Valérie Boyer rend visite en prison à Jacqueline Sauvage

La députée des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer (LR) s’est rendue hier au centre pénitentiaire d’Orléans-Saran où est incarcérée Jacqueline Sauvage pour "lui témoigner son indéfectible soutien".
Actualités - La députée Valérie Boyer rend visite en prison à Jacqueline Sauvage

Elle était accompagnée de Nathalie Kosciusko-Morizet, députée et présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris.

mardi 26 janvier 2016

Le maire de Fleury monte au créneau après l’agression d’une surveillante de prison

Le maire de Fleury-Mérogis est monté au créneau. Pour sa concitoyenne, mais aussi parce que la plus grande prison d’Europe est installée sur sa commune.

 Illustration. Le maire de la ville a écrit au Premier ministre après la tentative de meurtre d’une surveillante, demandant que les abords des prisons soient davantage sécurisés.                                                                     
« Je me suis rendu à l’hôpital voir l’état de santé de l’une des deux surveillantes victimes de tentative de meurtre devant la prison de Meaux(NDLR : le 17 janvier dernier) a détaillé David Derrouet, le maire (ND) de la ville à ses administrés sur Facebook.

Luynes - il se filme grâce à son smartphone depuis l'intérieur de sa cellule

Un détenu de la prison de Luynes (Bouches-du-Rhône) s'est filmé en direct grâce à l'application Periscope, qui permet non seulement d’envoyer des vidéos en direct, mais aussi de dialoguer avec les spectateurs, qui peuvent répondre sous forme de tweets (Periscope a été conçu par Twitter).

C'est le site du Nouvel Obs qui dévoile cette vidéo.

Séance de question réponse en direct depuis sa cellule

Grâce à un smartphone, une connexion 3G et l'application Periscope, tous trois interdits dans l'enceinte d'une prison, le détenu a donc pu se livrer à une séance de questions-réponses avec certains internautes.

L'État édredon a étouffé l'État régalien

Les dépenses régaliennes de sécurité - armée, police, justice - qui représentaient 6,5% du PIB en 1960 et encore 4,5% en 1990, ne pèsent plus que 2,8% de notre richesse nationale!

"La mission de protection des citoyens a été délaissée depuis longtemps." (Photo d'illustration).

Le débat sur la déchéance de nationalité a détourné l'attention des vrais questionnements sur la sécurité. Toutes les annonces faites lors des voeux montrent néanmoins que François Hollande est bien décidé à faire passer au second plan le pacte de stabilité - c'est-à-dire la rigueur budgétaire.

Faire le facteur à la prison de Metz-Queuleu le conduit… en prison

Rendre service à un détenu peut signifier faire le facteur et balancer des petites choses dans la cour de la prison. Ça mène aussi… à l’intérieur !

Les "facteurs"  longent l’enceinte de la prison, passent l’entrée principale  et lancent. Mais il y a les caméras !    Photo Archives RL/Karim SIARI

Lundi, un jeune homme a été jugé en comparution immédiate pour jet de colis.

Aude - Le repris de justice assassiné au volant de sa voiture

L'homme abattu dimanche soir vers 19h30,sur un parking à Port-Leucate totalisait plus d'années de condamnation à de la prison que d'années de vie. Grâce. aux remises de peine. Son assassin a pris la fuite.

Les enquêteurs de la PJ de Perpignan ont travaillé toute la soirée et une partie de la nuit.  /photos DDM,JMG.

Dimanche soir, l'homme de soixante-cinq ans abattu dans la voiture qu'il venait de garer sur un parking d'une résidence de Port-Leucate a peut-être été victime d'un règlement de compte.

L'individu qui a ouvert le feu sur lui à plusieurs reprises (2, 3 ou 4) a visé la tête.

Beauvais (60) : la nouvelle prison fait du bruit

Le nouveau centre pénitentaire du chef-lieu de l'Oise fait déjà parler de lui, un mois seulement après son ouverture.

La tour de contrôle de la prison de Beauvais est à 300 mètres des premières habitations. La distance réglementaire. © France 3 Picardie

Les riverains du lotissement situés à quelques mètres sont excédés par les hurlements et les insultes. Une pétition a été lancée.

Le Centre pénitentiaire d'Annoeullin ouvre une unité réservée aux radicalisés

Deux "unités dédiées" pour détenus radicalisés ou en voie de radicalisation ont ouvert lundi dans les prisons d'Osny (Val-d'Oise) et Lille-Annoeullin (Nord), pour le lancement d'un programme national décidé après les attentats de janvier 2015, a indiqué l'administration pénitentiaire.

La prison d'Annoeullin, près de Lille. © MaxPPP

Des groupes d'une vingtaine de détenus vont être pris en charge dans chaque unité. Séparés des autres et placés en cellule individuelle pour éviter tout prosélytisme, les détenus seront suivis pendant trois à six mois.

Radicalisation dans les prisons. Au Havre, des surveillants se disent « démunis »

Lundi 25 janvier 2016, trois unités dédiées à la prise en charge de détenus radicalisés ont ouvert leurs portes en France. Le point dans la prison du Havre (Seine-Maritime).

Le syndicat UFAP-UNSA Justice considère le personnel démuni pour la prise en charge des détenus radicalisés, au Havre.

Depuis les vagues d’attentats qui ont endeuillé la France, en 2015, le gouvernement entend lutter contre la radicalisation dans les prisons, notamment en créant des unités dédiées à la prise en charge des prisonniers de retour d’Irak ou de Syrie. Trois de ces unités spécialisées ont ouvert leurs portes, lundi 25 janvier 2016.

Polynésie - Evadé de Faa'a : la belle va lui coûter cher

Un détenu de Nuutania est toujours en cavale. Il a disparu depuis jeudi dernier. Il était employé par la commune de Faa'a en tant qu'éboueur, mais il n'est jamais rentré à la maison d'arrêt.

Les surveillants pénitentiaires ont désormais à disposition un second syndicat, l'UFAP-UNSA Polynésie © Polynésie 1ere

L'évadé purgeait une peine de prison pour vols. S'il est rattrapé, il risque gros.

Le détenu avait bénéficié d'un contrat de confiance avec le juge d'application des peines. C'est un moyen de réinsérer les prisonniers, qui ont des peines légères, à travers l'emploi.

Nelle Calédonie - Camp-Est, mobilisation en soutien au gardien agressé

Depuis ce matin, une trentaine de syndicalistes, adhérents Usoenc, FO et USTKE, manifestent devant l'entrée du Camp-Est suite à l'agression de leur collègue dans la nuit de dimanche à lundi par des détenus du centre pénitentiaire.


Une agression qui a ensuite dégénéré en insurrection dans la case B - contenant 12 cellules -, et nécessitant l'intervention du GIPN et de la Brigade anti-criminalité.

Lorient - Le détenu s'en prend au directeur : 18 mois de prison ferme

Le 10 août, un détenu de la prison de Ploemeur, âgé de 20 ans, avait été convoqué par le directeur de la prison, qui avait l'intention de le transférer en quartier disciplinaire, en raison de son comportement.

Depuis, il a quitté la maison d'arrêt de Ploemeur pour intégrer celle d'Argentan (dans l'Orne). Hier, il avait fait le déplacement jusqu'au tribunal pour s'en expliquer.

Une haine incompressible...

« Ça faisait 18 mois que j'étais dans cette prison-là ; à force de casser les gens comme moi qui ont à peine 19 ans, on provoque une haine incompressible... », lance le détenu de 20 ans, au casier judiciaire déjà bien garni.

Nogent-sur-Aube : la fin de la cavale se termine sous la caravane

Nogent-sur-Aube. L’important dispositif de gendarmes n’est probablement pas passé inaperçu dans la commune.


Une trentaine de militaires, secondés par la présence d’un hélicoptère qui survolait la zone, sont entrés dans un campement des gens du voyage ce lundi matin, à la recherche d’un trentenaire.

lundi 25 janvier 2016

La vieille prison de Guéret remise aux normes

Un temps menacée de fermeture pour vétusté, la maison d’arrêt de Guéret est toujours là . Un maintien qui a nécessité la réalisation d'importants travaux dans ce bâtiment daté de 1837.

La Maison d'arrêt de Guéret, qui date de 1837, a été largement rénovée depuis 2011 © France 3

Plus d’un million d’euros de travaux ont été réalisés à la prison de Guéret. Electricité, fenêtres, système d’évacuation des eaux usées … la mise aux normes s’est étalée sur plusieurs années.
 En 2010, la maison d’arrêt a un temps été menacée de fermeture.

Quatre surveillants agressés à la maison d'arrêt de Brest

Quatre surveillants de la maison d’arrêt de Brest ont été agressés par deux détenus, dans la nuit de samedi à dimanche. Ils ont reçu entre un et dix jours d’ITT (Incapacité de travail temporaire).

© France 3 Bretagne

L'agression a eu lieu vers 2h du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Prétextant un malaise, les deux jeunes détenus, cohabitant dans la même cellule ont appelé le surveillant de permanence. Ce dernier s'est rendu auprès des jeunes, avec deux autres collègues.

Au centre pénitentiaire Pémégnan, les détenus ont la clé de leur cellule

Elle se porte au bout d’un lacet noué autour du cou, se garde au creux de la main ou vient se loger au fond d’une poche de pantalon.

Au centre pénitentiaire Pémégnan, à Mont-de-Marsan.

« Cette clé, ça change tout, témoigne Félix dans un couloir, toutes portes ouvertes, du centre pénitentiaire Pémégnan, à Mont-de-Marsan. Avec cette clé, j’ouvre et je ferme la porte de ma cellule moi-même, je peux me déplacer librement. En fait, c’est une sorte de semi-liberté en milieu fermé…»

Comment vont fonctionner les quartiers pour détenus radicalisés ?

Le programme de déradicalisation dans les prisons démarre lundi avec l’ouverture de deux quartiers dédiés à Osny et Lille-Annœullin.

Comment vont fonctionner les quartiers pour détenus radicalisés ?

C’est l'une des principales mesures pénitentiaires du plan de lutte contre le terrorisme, annoncé par Manuel Valls, après les attentats de janvier 2015. Le programme de déradicalisation dans les prisons démarre lundi avec l’ouverture de deux quartiers dédiés dans les prisons d’Osny, dans le Val-d’Oise, et de Lille-Annœullin, dans le Nord. Ces unités dédiées accueilleront chacune une vingtaine de détenus, condamnés ou en détention provisoire, impliqués pour des faits de terrorisme.

La très glauque chasse au trésor de Fourniret, le monstre des Ardennes

Ou comment Michel Fourniret a assassiné la femme d'un "ami" rencontré en prison pour le dépouiller de son butin. Une histoire qui en dit long sur le prédateur.

La très glauque chasse au trésor de Fourniret, le monstre des Ardennes

C'est l'histoire incroyable d'une chasse au trésor entre un ancien activiste d'extrême gauche devenu voyou et un tueur en série qui n'a pas hésité, pour récupérer le magot, à assassiner la femme de son ami avant d'acquérir un château.

Prison de Coutances : les surveillants mobilisés

A l'appel de l'Ufap-Unsa et de FO, une quinzaine de surveillants est mobilisée ce lundi 25 janvier. Pour dénoncer la surpopulation de la maison d'arrêt de Coutances.

Les surveillants devant la maison d'arrêt de Coutances, lundi 25 janvier.

Depuis ce lundi 25 janvier 7 h 30, une quinzaine de surveillants sont rassemblés devant la maison d'arrêt de Coutances, à l'appel des syndicats Ufap-Unsa et FO.

Californie: des criminels dangereux s'évadent d'une prison de haute sécurité

La police américaine a affirmé dimanche traquer sans relâche trois "dangereux" prisonniers qui ont réussi vendredi une évasion audacieuse d'un pénitencier de très haute sécurité en Californie.

Californie: des criminels dangereux s'évadent d'une prison de haute sécurité
"Je considère que la situation est grave et les agents du bureau du shérif du comté d'Orange ne se reposeront que lorsque ces trois hommes auront été capturés", a prévenu la shérif Sandra Hutchens, lors d'une conférence de presse.

Début d'émeute en Nouvelle-Calédonie. Un agent sequestré à la prison de Nouméa

Un gardien a été roué de coups puis brièvement séquestré à la prison du Camp Est en Nouvelle-Calédonie, où une vingtaine de détenus a brûlé mobilier et matelas.

Les faits se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi dans cet établissement pénitentiaire surpeuplé de Nouméa.

Vers 23 heures, à l'occasion d'une ronde dans un des bâtiments du centre de détention fermé, un gardien a été agressé par plusieurs détenus, qui étaient parvenus à ouvrir les portes de leurs cellules.

« Il était accompagné d'une surveillante qui heureusement était à l'autre bout du bâtiment. Le gardien a été frappé à coups de pied et coups de poing, notamment sur la tête », a indiqué Thierry Bourrat, porte-parole de la police nationale.

Des unités dédiées contre la radicalisation en prison

A compter du 25 janvier, trois "Unités dédiées" hébergent chacune une vingtaine de détenus, dans les prisons de Fresnes, Osny et Lille-Annoeullin.


Tous sont incarcérés pour des faits en lien avec le terrorisme djihadiste. C’est la 1ère étape du projet de lutte contre la radicalisation en prison lancé par l’administration pénitentiaire.

135 personnes rentrées de Syrie et d'Irak sont actuellement en détention en France, la plupart dans l'attente d'être jugées.

Radicalisation en prison : des unités anti-jihad

Trois unités sont lancées dès ce lundi pour lutter contre la radicalisation en prison.


Ces premières «Unités dédiées» sont instaurées dans les centres pénitentiaires de Fresnes (Val-de-Marne), Osny (Val d’Oise) et Lille-Annoeullin (Nord). Deux autres ouvriront ensuite au mois de mars, à Fleury-Mérogis (Essonne).

dimanche 24 janvier 2016

Mineurs en prison : revoir le recrutement

Le sénateur Yannick Vaugrenard a écrit à la Garde des Sceaux pour évoquer le « mal-être » d'une partie des gardiens.

Le mode de recrutement et la formation des gardiens dans les prisons pour mineurs sont au coeur d'un courrier que le sénateur de Loire-Atlantique, Yannick Vaugrenard, avait adressé en juin à Christine Taubira.

Le parlementaire venait alors de passer une matinée entière dans l'établissement spécialisé d'Orvault, près de Nantes, le seul dans le grand Ouest. Il avait à cette occasion rencontré le personnel pénitentiaire et a pu mesurer certaines difficultés particulières. Il avait interpellé la Garde des Sceaux.
Le rôle de l'entretien

Riom : Le directeur du nouveau centre pénitentiaire répond au malaise des surveillants

À quelques jours de l’ouverture du nouveau centre pénitentiaire, Pascal Moyon, directeur, doit gérer le ras-le-bol de ses agents.

Le directeur du centre pénitentiaire de Riom regrette que le dialogue social ait avorté.? - photo pascal chareyron

Arrivé en Auvergne en 2010, Pascal Moyon s'est vu confier la lourde tâche d'orchestrer l'ouverture du nouveau centre de détention de Riom. À 53 ans, le directeur, originaire de Loire-Atlantique évoque l'ampleur du défi qui l'attend, et répond sans langue de bois au mal-être des surveillants (voir notre édition du 21 janvier).

Ecrouves : coup de poing au directeur de la prison

« Je voulais le voir pour mon transfert à Laon mais il est passé à côté de moi, comme une bombe, sans s’arrêter. Alors, oui, j’ai dit ‘’ Fils de pute ‘’ mais ce n’était pas pour lui, en fait. Je l’ai insulté dans ma tête mais c’est passé par ma bouche… ».


Dans le box, Jimmy Bertrand, 33 ans, embastillé depuis 12 années. Il purge une peine criminelle de 14 ans, pour des vols avec arme, mais aussi quelques-unes de ses 21 condamnations.

Ce vendredi, il passe en comparution immédiate, pour avoir insulté et aussi frappé dans la foulée le directeur du centre de détention d’Ecrouves.

Un détenu de Guantanamo refuse de quitter la prison

Un Yéménite, dont le transfert a été accepté, a refusé sa relocalisation. Son avocat pense qu'il ne peut plus s'adapter à la vie hors du camp.

storybild

Un détenu yéménite qui avait reçu la permission de quitter la prison militaire américaine de Guantanamo, où il a passé près de 14 ans, a décidé de rester dans le camp situé sur l'île de Cuba, a expliqué vendredi un porte-parole du Pentagone.

Oermingen - Se former en prison pour faciliter sa réinsertion

La détention n’est pas un temps vide, martèle Claire Nourry, la directrice adjointe du centre d’Oermingen.

Au terme de plusieurs mois de formation, les détenus se sont vus remettre leur diplôme niveau CAP. Une première pour beaucoup d’entre eux.  Photo RL

Les quatre formations que nous proposons ici permettent aux détenus de donner du sens à leur incarcération, en utilisant cette période pour obtenir une qualification et avoir une chance de trouver un travail à leur sortie. »

Ouvertes à tous les prisonniers, ils sont 85 à en avoir bénéficié cette année. « Les formations de carreleur, de soudeur et d’agent de fabrication aboutissent à l’obtention d’un diplôme niveau CAP.

Mobilisation pour demander la grâce de Jacqueline Sauvage

Ils demandent "grâce et liberté pour Jacqueline Sauvage". Hier, devant le centre pénitentiaire de Saran, sept militantes féministes ont ainsi réclamé la libération de Mme Sauvage, purgeant actuellement une peine de dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent.

 Des Femen ont manifesté devant le centre pénitentiaire de Saran dans le Loiret où Jacqueline Sauvage purge une peine de dix ans de réclusion

Le journal Libération a pris position, s'adressant directement à François Hollande en " une " de son numéro du 23 décembre et en invoquant la légitime défense.

samedi 23 janvier 2016

Quand les tensions au travail dégradent la santé des salariés

Selon une enquête publiée, mardi 19 janvier, par la Direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques (Dares), la tension au travail et le manque de reconnaissance professionnelle peuvent affecter la santé des salariés.

Symptômes dépressifs et anxieux

La Dares a cherché à déterminer ce qui pouvait entraîner une dégradation de la santé des salariés.

S'appuyant sur des données recueillies en 2010, elle a constaté que les salariés qui souffraient de tensions au travail et de manque de reconnaissance professionnelle étaient susceptibles « de présenter des symptômes dépressifs et anxieux ».

vendredi 22 janvier 2016

6 ans de prison pour être parti faire le jihad

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné à six ans de prison ce vendredi un jeune homme de 25 ans souffrant de problèmes psychiatriques, qui s'était rendu en Syrie pour faire le jihad.


Le verdict a été rendu en son absence, le prévenu, "pas intéressé" par l'audience, ayant préféré rester dans sa cellule de Fleury-Mérogis.

Un homme de 25 ans souffrant de problèmes psychiatriques, qui s'était rendu en Syrie pour faire le jihad armé, a été condamné vendredi en son absence à six ans de prison.

Des Femen réclament la libération de Jacqueline Sauvage devant la prison de Saran

Sept militantes des Femen ont mené une action symbolique ce vendredi midi devant le centre pénitentiaire de Saran où Jacqueline Sauvage purge actuellement une peine de 10 ans de prison pour le meurtre de son mari.


Torses nus et au cri de "Libérez Jacqueline", elles sont venues de Paris réclamer sa grâce.

Symboliquement, elles ont simulé son évasion en commençant à creuser un tunnel devant la prison.

Les lycéens corses de nouveau mobilisés en soutien aux prisonniers placés en quartiers disciplinaires

De nouvelles manifestations ont eu lieu dès l'ouverture des établissements scolaires ce vendredi dans les principales villes de Corse. Les lycéens entendent ainsi apporter leur soutien aux prisonniers placés en quartiers disciplinaires dans des prisons du continent.

Soutien prisonniers

Porto Vecchio, Bastia, Calvi, Sartene... le mot d'ordre de la Ghjuventù Indipendentista a été relayé jeudi dans différentes villes de Corse. Le mot d'ordre a été reconduit ce vendredi matin.

Meaux-Chauconin : 50 surveillants devant la prison après la tentative d’assassinat

Une cinquantaine de surveillants se sont rassemblés devant la prison de Meaux-Chauconin, ce vendredi matin, dès 6 heures.

Meaux-Chauconin, ce vendredi à 8h45. Les collègues des deux surveillantes victimes d’une tentative d’assassinat dimanche, se sont rassemblés devant la porte du centre pénitentiaire sans en entraver le fonctionnement.

Ils entendaient montrer leur soutien à leurs deux collègues renversées volontairement par le conducteur d’une voiture sur le parking de la prison, dimanche matin. Une enquête, ouverte pour tentative d’assassinat, a été confiée à la brigade criminelle de la direction régionale de la police judiciaire de Versailles.

15 ans de prison pour le tueur de Metz-​​Borny

Un jeune de 22 ans a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle mercredi par la cour d'assises de Moselle pour le meurtre par balle d'un homme sur un parking en mai 2013.

Le 27 mai 2013, une altercation avait éclaté entre l'accusé, Andy Wambanu, âgé de 18 ans et demi au moment des faits, et la victime, un père de famille de 29 ans, sur le parking d'un supermarché de Metz-Borny.

Une dette liée aux stupéfiants, contractée par l'accusé auprès de la victime et de son frère, était à l'origine du conflit. L'accusé, auteur des coups de feu mortels, a expliqué avoir sorti son arme et tiré à plusieurs reprises, gagné par la panique face à son créancier. Précédemment, le 1er avril 2013, il avait déjà ouvert le feu sur le frère de la victime, le blessant à la cuisse.

Il se suicide en prison la veille de son procès

Des gouttelettes de sang du 12e jusqu’au 8e étage, comme un macabre jeu de piste. Voilà ce que les policiers ont découvert en intervenant sur un « différend conjugal avec couteau », le 12 février 2014 au 12, rue Paul-Bert, à Ivry-sur-Seine.

Ivry. C’est dans cet immeuble que la police était intervenue il y a bientôt deux ans pour « un différend conjugal avec couteau ».

Cette affaire ne sera jamais jugée. Daniel Gervinet, 47 ans, qui devait comparaître vendredi devant la cour d’assises à Créteil pour tentative d’assassinat sur sa femme et son fils de 15 ans, s’est suicidé ce jeudi matin en détention. « J’ai dû en informer mes clients. Un moment douloureux.

Dans une prison niçoise, un homme a réussi à organiser un trafic international de cocaïne depuis sa cellule

Un baron de la drogue a eu les bras tellement longs que les murs de la prison de Nice n’arrivaient pas à le couper du monde extérieur. L’affaire est déjà entre les mains de la justice et les principaux suspects ont été arrêtés par la police.


Emprisonné pour des affaires de drogues, l’homme ne s’était pas assagi en prison. Aidé par plusieurs de ses proches, il a réussi à organiser un trafic international de cocaïne. Le prisonnier, grâce uniquement à des téléphones portables, a en effet pu contacter de gros trafiquants de drogue sud américains, avec qui il projetait de faire affaire.

Etats-Unis : Un policier écope de 263 ans de prison pour viols

Coupable de 18 chefs d'accusation face à 13 plaignantes, un agent des forces de l'ordre de l'Oklahoma a écopé jeudi de 263 ans de prison pour le viol de nombreuses femmes alors qu'il était en fonction.

storybild

C'est la plainte d'une femme, qui a permis de déclencher le processus judiciaire et de découvrir bien d'autres plaignantes. Un policier de l'Oklahoma (sud des Etats-Unis) a été condamné jeudi à 263 années de prison pour avoir violé et abusé sexuellement de multiples femmes noires dans l'exercice de ses fonctions.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...