-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

vendredi 21 octobre 2016

Fermer Clairvaux, « une contradiction »

Pour FO Pénitentiaire, fermer Clairvaux entre en « totale contradiction » avec la volonté du gouvernement de lutter contre la surpopulation carcérale.


Emmanuel Gauthrin est secrétaire général du syndicat FO pénitentiaire. En première ligne face aux inquiétudes des agents, il décrypte et fait face à sa réalité, quelques certitudes et certaines interrogations.



Pourquoi fermer Clairvaux ? « On ne comprend toujours pas pourquoi. » Au sein de la maison centrale, pas de punaises dans les lits, pas de rats ni de détenus infectés par la leptospirose. Un encellulement individuel et un taux d’incident largement inférieur à la moyenne nationale. Une réalité qui laisse songeur Emmanuel Gauthrin.

Liens commerciaux :



« J’aimerais de l’honnêteté. J’aimerais que l’on nous dise pourquoi, que les élus locaux arrêtent d’être frileux et s’engagent à nos côtés pour le maintien du lieu. Il ne s’agit pas simplement d’entretenir la mémoire, mais de cohérence. Cette décision de fermeture vient en totale contradiction avec les récentes annonces du Premier ministre. »

L'Est éclair

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...