-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

mercredi 19 octobre 2016

Oise: incidents ou mutinerie à la prison de Liancourt?

Des incidents ont éclaté à la fin d’une fouille mardi matin à la prison de Liancourt (Oise), a indiqué l’administration pénitentiaire. De son côté, le syndicat Force ouvrière (FO) évoque «une mutinerie».

Une fouille sectorielle a causé ses violences. Photo illustration R. B.

«Un incident de fin de fouille» pour les services pénitentiaires

D’après Alain Jégo, directeur interrégional des services pénitentiaires, une fouille sectorielle, d’une durée de trois heures, a eu lieu mardi matin à la prison de Liancourt (Oise), ce qui a permis de retrouver différents objets comme des téléphones portables.



«A la fin de cette fouille, quatre détenus se sont excités à l’encontre du personnel, reprochant que des objets aient été pris», a expliqué M. Jégo.

Liens commerciaux :



«Deux ou trois détenus ont renversé des poubelles sur la coursive, nécessitant l’intervention du personnel. Quatre détenus les plus virulents ont été placés au quartier disciplinaire», a ajouté M. Jégo, évoquant «un incident de fin de fouille» qui n’a fait aucun blessé.

Une mutinerie pour le syndicat FO

La version des événements est tout autre pour le syndicat SLP-FO, qui qualifie les événements de «mutinerie : Vers 11h30, une mutinerie a éclaté au 3e étage du bâtiment A, hébergeant des détenus condamnés. Le mécontentement de la saisie de beaucoup d’objets prohibés est visiblement à l’origine de la protestation. Il aura fallu pas moins de quatre conteneurs pour évacuer les objets saisis».

«Une trentaine de mutins ont rendu inopérant le système de vidéo surveillance et ont allumé plusieurs incendies sur la coursive. Ils ont également bloqué les grilles d’accès à l’étage dans le but de retarder l’intervention des personnels. L’ensemble des agents a été mobilisé pour que la situation ne s’aggrave pas», souligne le syndicat, qui réclame des poursuites pénales contre «les meneurs de ce mouvement collectif».

Le JSL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...