-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

samedi 29 octobre 2016

Prison d'Argentan: « On est toujours sur le qui-vive »

Trois agressions de surveillants, mardi, mercredi et jeudi au centre de détention d’Argentan, ont fait monter la pression chez les agents de l’administration pénitentiaire. Un détenu a comparu ce vendredi.

Au centre de détention d'Argentan, pourtant réputé tranquille, les surveillants sont à cran.

Quand ils prennent leur service le matin au centre de détention d’Argentan, les surveillants ne savent jamais à quoi s’attendre. « Même quand ça s’est très bien passé la veille, on est toujours sur le qui-vive », dit Franck Piquet, délégué Ufap Unsa Justice à Argentan.



Avec le délégué FO pénitentiaire Vincent Sowka, d’autres collègues et avec le directeur de l’établissement, Jean Delpech, ils sont cinq au palais de justice, vendredi après-midi, venus soutenir leur collègue victime d’une agression jeudi matin.

Liens commerciaux :



Menacé par un morceau de verre « grand comme le bras »,arraché à la vitre de sa cellule par un détenu, le surveillant a pu esquiver le coup. Mais les séquelles psychologiques sont dures. Dans un contexte où les forces de l’ordre se font souvent agresser, où l’uniforme « devient une cible », les agents de la pénitentiaire se sentent eux aussi démunis, faute de moyens.

Ouest-france

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...