Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

dimanche 23 octobre 2016

Rats dans la prison de Sequedin: "c'est une déchetterie", dénonce un détenu sur BFMTV

Un détenu de la prison de Sequedin a alerté les autorités et la justice sur la présence de nombreux rats au de l'établissement pénitentiaire, en portant plainte contre l'Etat. 

Contacté par BFMTV, il explique craindre pour sa santé, en raison du risque de légionellose.

Depuis quelques jours, le milieu pénitentiaire est éclaboussé par un nouveau scandale sanitaire. La prison de Sequedin, dans le Nord, est envahie par les rats.



A l'aide d'un téléphone portable qu'il s'est procuré illégalement, l'utilisation de ces appareils étant interdite dans les prisons, un détenu a filmé les rongeurs. Avant de saisir le tribunal administratif de Lille pour alerter sur les conditions de vie dans cette maison d'arrêt. BFMTV a pu le joindre.

Liens commerciaux :



"Il y a plus de rats que de détenus dans l'ensemble de l'établissement"

"Regardez la vue qu'on a d'ici! On n'en peut plus, on est à bout de nerfs!", commente-t-il dans cette vidéo, récupérée par BFMTV.com, montrant un sol grouillant de rongeurs. Une séquence capturée à l'aide d'un téléphone portable, depuis sa cellule située au rez-de-chaussée de l'établissement pénitentiaire. Le détenu ne peut pas ouvrir sa fenêtre, sous peine de voir sa cellule envahie par les rongeurs.

"En bas de ma fenêtre, là maintenant, il y a plus de rats que de détenus dans l'ensemble de l'établissement", nous explique-t-il par téléphone. "Leur simple présence produit une odeur insupportable. Rajoutez à ça leurs déjections, l'urine, je vous dis c'est une déchetterie", poursuit-il.

Risque de légionellose

Des conditions sanitaires déplorables, qui lui font craindre pour sa santé. "Quand je me lève, normalement je vais prendre une douche. Mais je peux pas la prendre. Pourquoi? Parce qu'il y a un risque élevé de légionellose. Des cellules ont été fermées à cause de la légionellose", explique encore le détenu âgé de 35 ans, qui se lave désormais uniquement avec de l'eau en bouteille. Une eau payante, donc.

La situation a poussé le détenu à porter plainte. "Il a essayé d'entamer plusieurs dialogues avec la direction. Ils ne veulent rien savoir", rapporte son frère, rencontré par nos soins. Le détenu est même allé jusqu'à adresser un courrier à la direction des services pénitentiaires.

"Il en est arrivé à faire un recours en référé-liberté auprès du tribunal administratif de Lille, pour que la justice puisse faire quelque chose sur cette situation. Les détenus sont là pour purger une peine, mais ne doivent pas être exposés à des maladies graves", explique encore son frère.

Une décision devrait être rendue sous peu. Ce scandale sanitaire n’est pas une exception dans le milieu pénitentiaire. Au début du mois, le tribunal administratif de Melun avait ordonné à l'État d'"intensifier" les actions de dératisation à la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne.

BFM TV

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...