Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

Grande Manifestation le 16 Septembre 2017

mercredi 26 octobre 2016

Sequedin - Sept morts à la maison d’arrêt en moins d’un an

Véronique Lardé, 45 ans, a été découverte morte, pendue dans sa cellule de la maison d’arrêt pour femmes de Sequedin lors de la ronde de 6 h, hier.

d-20160810-G9DELV 2016-10-25 23:26:03

Elle a laissé une lettre d’adieu de cinq pages, dans laquelle elle organise ses funérailles. Elle était écrouée à Sequedin, en détention provisoire, depuis trois ans et elle avait, de source pénitentiaire, «  un comportement irréprochable, peu communicative, mais super correcte avec les personnels  ». 

Elle travaillait à la buanderie, et envoyait l’argent qu’elle gagnait à son fils. Aucun signe d’un comportement suicidaire n’avait été diagnostiqué.

Déjà une femme en avril

Liens commerciaux :




Depuis le début de l’année, sept décès ont été constatés à la maison d’arrêt de Sequedin. Samedi 15 octobre, un détenu s’est pendu dans sa cellule. Quelques jours plus tôt, un autre prisonnier mourait d’overdose, tout comme un troisième plusieurs semaines avant.

Début avril, deux suicides par pendaison sont survenus ; le « forcené » de Liévin, un homme de 63 ans, et une Berckoise de 43 ans, qui allait être jugée pour le meurtre d’un policier. Elle était d’ailleurs la première détenue de la maison d’arrêt pour femmes à se donner la mort, depuis l’ouverture –  récente  – de la prison en 2005. Cette partie de l’établissement pénitentiaire n’est pas touchée par la surpopulation carcérale, les femmes sont environ une centaine. En février, Adil Taychi mourait dans sa cellule, il souffrait d’un ulcère au foie, perforé.

Rappelons que les prisonniers, à Sequedin, sont soit incarcérés pour de courtes peines, soit dans l’attente de leur jugement.

La Voix du Nord

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...