-

The End... ou encore ?

Voilà, c'est fait : nous sommes au million de pages vues (et l'avons même dépassé) ! Objectif atteint... Comme annoncé, je vais...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

jeudi 13 avril 2017

Nantes - Aucun détenu ne sera affecté au centre de semi-liberté, jugé "dangereux"

Le bâtiment, décrépi, attend d’être reconstruit depuis des années. Mais aucun chantier n’a encore été lancé. 

Le ministère de la Justice avait acquis cette ancienne maison de chasse en… 1970.           

Côté pile, le bâtiment a encore un peu d'allure.

Mais côté face, la façade part en lambeaux. De nombreux étais soutiennent les fenêtres, qui ferment mal. « Et à l’intérieur, les toilettes, situées au bout du couloir, obligent à laisser les portes ouvertes la nuit », rapporte un familier des lieux.


Bienvenue au centre de semi-liberté de Nantes, le grand oublié des programmes pénitentiaires. « Au lieu d'annoncer la création d'une nouvelle maison d’arrêt à Bouguenais,  ils auraient mieux fait de reconstruire un centre de semi-liberté ! C’était lui la priorité », se désolent plusieurs sources judiciaires et pénitentiaires.

Liens commerciaux :



La vétusté des lieux ne date pas d’hier. Depuis des années déjà, cette ancienne maison de chasse, nichée dans un coin tranquille de la ville, avenue de la Close, montre de sérieux signes de fatigue.
La commission de sécurité a même émis plusieurs avis défavorables à son sujet. Ce fut encore le cas il y a un an...

Lire la suite sur Presse Océan

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...