Je ferme !

Cela fait bientôt 4 ans que je retranscris l'Actu Pénitentiaire sur ce blog. Une intention qui n'avait (et n'a toujours) qu'...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

mardi 4 avril 2017

Prisons françaises : la consommation "endémique" de cannabis

D'après une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, tous les détenus fumeraient entre un demi-joint et trois joints par jour.

Les chercheurs ont étudié les eaux usées dans deux lieux de  détention, l’un en Île-de-France, l’autre dans le Centre-Val de Loire.

La consommation de cannabis en prison n'est pas une nouveauté. Mais l'étude réalisée par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, sur demande de la Direction de l'administration pénitentiaire, démontre son ampleur.


Tous les détenus fumeraient en effet entre un demi-joint et trois joints par jour. Une consommation jugée « endémique » dans cette étude dont les conclusions sont reprises par le site de Libération.

Liens commerciaux :



Pour la première fois en France, ce travail de recherche n'est pas basé sur des propos recueillis auprès des détenus. Les chercheurs ont en effet étudié les eaux usées dans deux lieux de détention, l'un en Île-de-France, l'autre dans le Centre-Val de Loire. Des prélèvements ont été effectués et des capteurs positionnés dans les eaux usées avant que les données recueillies soient analysées au laboratoire de santé publique de l'université Paris-Sud.

L'usage d'héroïne et de cocaïne « marginal »

Comme le rappelle Libération, cette méthode a déjà été utilisée pour « estimer les consommations de substances psychotropes ».

Ciblées sur certaines zones urbaines, ces études sont menées dans de nombreuses villes à travers le monde. En prison, seuls des chercheurs espagnols s'étaient basés sur cette méthode dans le cadre d'une étude liée au plus grand centre pénitentiaire de Catalogne.

À la différence de l'importante consommation de cannabis, l'usage d'héroïne et de cocaïne dans les prisons françaises est jugé « marginal » par l'étude, une « surprise » d'après Libération. En revanche, les chercheurs démontrent à nouveau l'incapacité criante de l'administration à faire respecter l'interdiction de consommer du cannabis.

Le Point

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...