-

Retrouvez l'Actu sur Facebook :)

A la demande de plusieurs lecteurs de l'Actu, et pour ne pas laisser la bande de menteurs institutionnels aux manettes de ce qui vous e...

Pour être directement informé sur votre messagerie, indiquez ci-dessous votre adresse mail :

mardi 2 mai 2017

Tribunal de Saint-Malo. Par amour, elle l'aide à s'évader

Il voulait être incarcéré dans le Finistère. Profitant d'une permission de sortie ce 13 avril 2017, le prévenu a grimpé dans la voiture de sa compagne. Direction Quimper !

« J’ai un peu oublié qu’on n’avait pas le droit » explique la jeune femme. « J’étais contente, il me manquait… c’est l’amour » continue-t-elle. Un élan amoureux qui lui valu de comparaître aux côtés du père de sa fille devant le tribunal de Saint-Malo vendredi 21 avril 2017.


Il est 13 h, ce 13 avril 2017, quand la direction pénitentiaire donne l’alerte : un prévenu n’est pas rentré de sa permission. Les policiers localisent le portable de sa compagne et la convoquent à la gendarmerie, où elle confesse avoir aidé son amoureux à fuir Saint-Malo.

Liens commerciaux :



Elle explique aux enquêteurs qu’il loge chez une amie. Effectivement, ils n’auront pas de mal à l’interpeller.

Pour le détenu qui ne se leurrait pas, le tour est joué. Le voilà aux mains de la police finistérienne. Mais la justice a quelques subtilités qui lui avaient échappées, le voilà rapatrié manu militari dans la cité corsaire.

« Je m’en fiche de vos lois, moi je vous parle de la vie, la vraie ! »


À la barre du tribunal, il se dit « désabusé ». Accablé par ses 18 condamnations précédentes, le code pénal ne lui laisserait aucune chance : « Je m’en fiche de vos lois, moi je vous parle de la vie, la vraie ! Je suis un homme qui a des valeurs et qui travaille, aujourd’hui ma femme va être condamnée comme moi, elle n’a rien fait, elle était juste dans la voiture quand j’y étais, c’est tout. »
Une plaidoirie qui n’aura guère convaincu les juges.

Tandis que sa compagne est repartie libre du tribunal, avec deux mois de prison avec sursis, lui écope de six mois de prison supplémentaires. Lui qui devait sortir de prison en avril 2018 va devoir patienter jusqu’octobre. Et… à Saint-Malo.

Le Pays Malouin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...